MENU

Supercerveaux, mode d’emploi

PARTAGER :

On les appelle zèbres, hauts potentiels, surdoués, etc. Fantasmés et surmédiatisés, on les sait « doués », « précoces », mais aussi atypiques, fragiles et pas toujours adaptés à leur environnement. Comment fonctionnent-ils ? Quels sont les différents profils ? Et quels indices peuvent nous renseigner sur la « surdouance » d’un de nos proches ?

La « surdouance » est un sujet-débat chez les parents, tant il suscite de sentiments contradictoires : l’envie ou le fantasme d’avoir engendré un génie, la passion et la méfiance au vue des complications sous-jacentes. Les écoles étant incapables de prendre en charge les enfants différents, on a la sensation diffuse, comme pour les dyslexiques, qu’ils se sont multipliés comme des champignons ces dernières années. Lorsqu’on a un enfant qui a des problèmes scolaires et des troubles du comportement, il y a toujours quelqu’un parmi les proches pour poser la question fatidique : « Ne penses-tu pas qu’il soit surdoué ? » D’après Jeanne Siaud-Facchin, auteure de Trop intelligent pour être heureux aux éditions Odile Jacob (23,50 euros), cette surmédiatisation des super-cerveaux serait le fruit d’une conjonction de plusieurs facteurs : la multiplication des consultations de pédopsychologie, la demande d’accompagnement du corps enseignant en cas de graves difficultés scolaires et la généralisation des bilans psychologiques.

too 42 socio super cerveaux
Getty Images/iStockphoto

Sur-efficience vécue comme un fardeau

Force est de constater que les individus à hauts QI rencontrent la plupart du temps des difficultés d’apprentissage et des troubles psychologiques plus ou moins sévères. Parallèlement, de nombreux adultes qui n’ont pas été diagnostiqués enfants, et qui vivent un véritable parcours du combattant depuis, viennent grossir les rangs devant les cabinets de psy à la recherche d’explications sur leur vulnérabilité psychique, leur épuisement émotionnel ou leurs problèmes d’intégration. On associe trop souvent l’intelligence à la performance et à la réussite, mais quand on est une véritable éponge émotionnelle, tyrannisé pas ses cinq sens, envahi par des flots de pensées et d’images, et incapable de s’adapter aux exigences de son environnement, cette sur-efficience peut être vécue comme un véritable fardeau, source de stress et d’incompréhension.

Un potentiel qui dépend du diagnostic

Un surdoué est un individu doté à la fois d’immenses capacités de compréhension, d’analyse et de mémorisation, et d’une hypersensibilité envahissante bourrée d’émotions, d’hyper-perceptions des cinq sens et d’une clairvoyance encombrante. L’intellectuel et l’affectif étant indissociables, le potentiel ne pourra s’inscrire comme une force seulement si la singularité de la personnalité est diagnostiquée, comprise et reconnue. Être surdoué exige une vie sur mesure et adaptée à son trouble. Comme le relève Jeanne Siaud-Facchin, le terme « surdoué » peut être lourd à porter car comment être considéré comme « plus doué » alors qu’on cumule les problèmes à l’école et à la maison dans l’enfance, puis les échecs sentimentaux et professionnels à l’âge adulte ? La terminologie actuelle a changé : on parle plus aisément de hauts potentiels (HP) ou de HQI (haut quotients intellectuels), mais aussi de zèbres. Cet animal totem a été choisi à cause de ses rayures uniques au monde qui le différencient des autres animaux de la savane. Tout en ayant besoin des autres pour s’épanouir, il sait se dissimuler dans le paysage pour se faire oublier.

Flux cérébral ininterrompu

Selon les scientifiques, ce ne sont pas les neurones qui font l’intelligence du surdoué, mais ses connexions neuronales qui se développent à la vitesse de l’éclair à force d’apprentissages et de mémorisation. Ce qui différencie le haut potentiel de l’individu lambda, c’est sa capacité à utiliser les 90 % de son cerveau qui sert aux pensées inconscientes. Les surdoués ont souvent la bonne réponse mais ils ignorent, la plupart du temps, comment ils sont arrivés au bon résultat. Ce sont les connexions neuronales ultra-rapides et l’intuition qui font le job en sous-main. Grâce à ses connexions à grande vitesse qui se déploient dans toutes les zones du cerveau, le cerveau zèbre est dans un état permanent d’hyperactivité. À l’IRM, on peut visualiser une vitesse de transmission des données bien plus élevée que pour la moyenne de la population. Cela signifie que les informations intégrées et analysées sont beaucoup plus nombreuses, mais incanalisables. Les HQI se caractérisent par un flux cérébral ininterrompu et une envie irrépressible de débrancher leur cerveau. Ils se plaignent d’un bouillonnement d’idées épuisant.

Déferlantes sensorielles

En outre, leurs cinq sens sont sans cesse sollicités par les éléments externes. Chez monsieur tout-le-monde, les informations venues de l’extérieur sont triées et hiérarchisées par le cerveau gauche ou le cerveau droit. Chez les surdoués, toutes les informations recueillies se dispersent simultanément dans toutes les zones du cerveau, sans tri préalable. Quand une pensée survient, des dizaines d’autres affluent, accompagnées d’une foule d’émotions. Par ailleurs, les neurologues prétendent que le cerveau du zèbre a un déficit d’inhibition latente. Il aurait des difficultés à mettre de côté les informations et les stimuli non pertinents : une lumière trop forte, une alarme lointaine, une odeur de nourriture ou la rugosité d’une banquette sont capables de lui pourrir la vie… Selon l’auteure, il faut que les informations soient traitées manuellement. Ce tri, normalement automatique et inconscient, devient alors un véritable sacerdoce. On dit que le cerveau d’un surdoué est « dépendant à l’égard du champ », c’est à dire qu’il n’arrive pas se concentrer sur le détail pertinent ou l’information importante dont il a besoin. Non seulement, la différenciation est laborieuse, mais en plus elle est amplifiée par sa dimension affective.

QCM et exercices à trous

Dans le cadre d’une tâche fermée, quand le contexte est réduit et que seules les données nécessaires sont présentées, le surdoué est beaucoup plus rapide que la moyenne. Alors que pour une tâche ouverte (où les possibilités sont variées et où il existe plusieurs façons de résoudre de problème), le haut potentiel mettra plus de temps que la moyenne en faisant des erreurs d’attention. C’est pour cette raison que seuls les QCM et les exercices à trous sont utilisés dans un contexte scolaire adapté aux hauts potentiels. Quand les ressources attentionnelles nécessaires pour trier les informations parasites sont trop importantes, il n’est pas rare que le haut potentiel se mette littéralement en mode veille pour ne laisser entrer que le minimum d’informations vitales. Ce mode « tout ou rien » décrit par Jeanne Siaud-Facchin, salvateur pour l’individu, est bien entendu source d’incompréhension, de malentendus et de conflits avec son entourage. D’autres études scientifiques ont prouvé que les surdoués utilisaient beaucoup plus leur cerveau droit que leur cerveau gauche.

Éponge émotionnelle

Le cerveau droit sert au traitement global des images, au fonctionnement analogique (associations d’idées), à l’intelligence intuitive, à la créativité, à la pensée divergente et à l’implication émotionnelle. Le langage faisant appel au cerveau gauche avec une structure linéaire, les surdoués peinent souvent à exprimer leurs idées ou leurs ressentis. Pour verbaliser, le zèbre doit fixer l’image dans son cerveau, exercice qui est rendu difficile par le flux permanent de ses émotions. De plus, chaque image générée donne lieu à d’autres associations… Les zèbres expriment un brouhaha intérieur, souffrent de difficultés pour communiquer avec précision à travers des discours confus et souvent à répétition. Parallèlement, le haut potentiel est une véritable éponge émotionnelle, mais demeure parfaitement incapable de décoder les implicites. Autant de caractéristiques qui expliquent en grande partie sa réputation de personnalité « à part ». En somme, son empathie exagérée et sa perméabilité à l’autre perturbent toutes ses relations avec autrui.

Il pète les plombs régulièrement

D’autre part, son hyperesthésie (ses aptitudes auditives, visuelles, gustatives, olfactives et kinesthésiques hors du commun) s’avère souvent un poids au quotidien car tous les contrastes sensoriels sont exacerbés : l’ouïe est acérée, l’odorat toujours actif et le besoin de toucher permanent. Dans certains cas extrêmes, des hauts potentiels sont même atteints de troubles synesthésiques, c’est-à-dire qu’ils associent de façon involontaire un sens à un autre. C’est ainsi que certains surdoués « entendent » les couleurs ou « voient » des sons alors qu’ils lisent un livre en noir et blanc, visualisent des formes géométriques autour de quelqu’un ou attribuent un goût sucré ou salé à un morceau de musique… Chaque stimulus provoquant une réaction émotionnelle exagérée, les zèbres pètent régulièrement les plombs pour déverser leur souffrance, leur colère et leur frustration. Ainsi, le surdoué n’est pas le brillant bosseur de nos fantasmes car il n’est pas doté d’intelligence adaptative de façon innée. S’il le devient, ce sera à force de travailler sur lui-même et grâce à l’optimisation de ses potentiels…

L’importance du diagnostic précoce

Plus l’enfant surdoué est diagnostiqué de façon précoce, plus il se connaît jeune et plus il arrive à mettre en place des stratégies d’adaptation pour être épanoui à l’âge adulte. S’il arrive à inscrire sa sensibilité et son intelligence dans la construction de sa personnalité, le pari est gagné. Comme le dit Jeanne Siaud-Facchin, pour se construire, il faut savoir qui l’on est pour savoir ce que l’on devient. Quand on découvre sa surdouance à l’âge adulte, c’est souvent parce que l’on est confronté à une personne diagnostiquée qui incarne la même différence. Dans ces cas-là, il faut impérativement faire un bilan avec un psychologue pour évoquer ce questionnement et se plier au jeu des tests pour obtenir une analyse complète. L’évaluation se fait toujours en deux temps : l’analyse de l’intelligence et des ressources cognitives ; puis l’exploration de la personnalité pour évaluer les conséquences psychologiques et comprendre les schémas affectifs et émotionnels de l’individu. Le test le plus fréquemment utilisé par les thérapeutes est le Wais qui étudie l’intelligence et le fonctionnement intellectuel au sens large. Il permet, à travers 11 épreuves, d’étudier les différentes dimensions intellectuelles de la personne et d’obtenir un score global de QI. Ces examens sont regroupés en deux sous-groupes : l’échelle verbale qui se réfère au bagage intellectuel (fruit de l’environnement, de l’apprentissage et des expériences) et les épreuves de performance (l’activation de stratégies cognitives nouvelles qui ne nécessitent aucun apprentissage) qui permettent l’évaluation de l’intelligence fluide.

Batterie de tests

Cet examen peut également être complété par les matrices de Cat, la figure de Rey ou le test D48. En outre, pour mieux cerner la personnalité des patients, les psychologues complètent toujours leur diagnostic par des tests dits projectifs comme les tâches d’encre de Rorschach ou le test Z de Zulliger. Un individu est déclaré surdoué lorsque son score de QI est supérieur ou égal à 130. Plus les scores de QI verbal et QI de performance sont proches, plus le diagnostic est jugé fiable. Néanmoins, selon Jeanne Siaud-Facchin, il ne faut pas se contenter d’un seul test de Wais pour poser un diagnostic, il faut toujours faire des tests complémentaires pour appréhender la personnalité dans son ensemble et évaluer le poids du fonctionnement intellectuel dans la dynamique psychologique. Une fois le diagnostic posé, un suivi thérapeutique s’impose pour mettre en lumière une nouvelle représentation de soi : faire la paix avec son moi profond et être capable de mettre en mots les facettes singulières de sa personnalité. Selon l’auteure, cette phase s’apparente à un réaménagement intérieur. En revanche, ce travail thérapeutique souvent fastidieux et douloureux doit être mené auprès d’un professionnel aguerri qui a une bonne connaissance des hauts potentiels et des troubles associés.

***

3 profils de zèbres

Jeanne Siaud Facchin distingue trois profils de surdoués : les hors-circuit, les acceptants et les rebelles.

too 42 socio super cerveaux
Getty Images/iStockphoto

1- LES HORS-CIRCUIT

Ce profil d’individus sait qu’il existe un cadre, mais ne parvient pas à le définir. Leur vie est dominée par le flou car ils ne comprennent rien aux règles de la société. Jeanne Siaud-Facchin parle alors d’adultes en errance. Incapables de se fixer, ils butinent d’un travail à l’autre et naviguent de relation en relation. Ils se cherchent constamment sans parvenir à trouver de buts précis à leur existence. Très inadaptés socialement, ils finissent par être aigris ou désabusés. Souvent dans l’autodestruction, ils sont vulnérables aux troubles psychologiques et cumulent les expériences malheureuses dans tous les domaines.

2- LES ACCEPTANTS

Ce sont des individus qui acceptent les règles imposées par la société. Ils se sont fait à l’idée d’évoluer dans un cadre prédéfini qu’ils n’ont pas choisi. Jeanne Siaud-Facchin distingue parmi eux deux sous-groupes : les sages et les challengers. Les premiers n’éprouvent pas le besoin de se rebeller car ils n’ont pas d’idéaux, ni d’espoirs particuliers. Ils traversent la vie de façon plan-plan sans grands bonheurs ni grosses déceptions. Ils ont choisi, avec toute la lucidité qui leur appartient, une vie banale, frustrante sur bien des points, mais qui ne les fait pas trop souffrir. Les sages peuvent néanmoins traverser des périodes de « grand vide » car face aux épreuves de la vie, ils se sentent pris en tenaille entre leur désir de s’adapter et leur hypersensibilité. Quant aux challengers, ils prennent leur vie à bras le corps pour réussir, se dépasser et faire avancer le monde. Forts de leurs connaissances, ils transforment leurs faiblesses en forces et leur fragilité en énergie vitale. Cette boulimie d’activités dissimule souvent une immense angoisse. Quand les challengers s’arrêtent, ils peuvent littéralement s’écrouler car, à force de mettre toute leur souffrance sous le tapis, elle peut rejaillir et les engloutir à la grande surprise de leur entourage qui a tendance à les croire invincibles. Mais leur envie de vivre reprend toujours le dessus et ils finissent par rebondir.

3- LES REBELLES

Les surdoués rebelles refusent généralement tout en bloc. Ils crient leur colère à qui veut l’entendre et critiquent tout par principe. Ils entrevoient la vie comme une mascarade cruelle, inutile et intolérable. Ils alternent périodes de frustration et de découragement au grand dam de leur entourage pour qui c’est souvent invivable. L’immobilisme est souvent la seule issue qu’ils trouvent à leur mal-être. Pour s’en sortir, ils ne peuvent évoluer qu’hors cadre, loin des attentes de leur famille. Libérés du regard des autres, ils peuvent alors instaurer de nouvelles règles du jeu. Certains prennent un job alimentaire pour vivre leurs envies sans avoir besoin de rendre des comptes. Avec le temps, d’autres deviennent des rebelles soft car même s’ils s’en défendent, le besoin de reconnaissance de leur entourage revient à la surface.

***

5 indices à surveiller

too 42 socio super cerveaux
Getty Images/iStockphoto

La lucidité

Puissante, la lucidité des surdoués s’alimente par deux canaux : l’intelligence qui dissèque et analyse le moindre détail et l’hyper-réceptivité émotionnelle qui absorbe tous les ressentis des autres. Véritable scanner sur patte, les surdoués ont la sensation d’avoir une perception grossie du monde. Ils ne peuvent tout simplement pas « ignorer les choses désagréables » : les dysfonctionnements, une ambiance pesante ou une parole maladroite. Le surdoué a tendance à tout remettre en cause car il se focalise sur les failles et les limites du système. Il a du mal à lâcher prise car il ne se sent jamais en sécurité. Paradoxalement, le surdoué ne ressent jamais de sentiment de supériorité. S’il a l’air hautain, c’est juste parce qu’il cache son immense vulnérabilité. En dormance, il y a toujours une peur chronique de ne pas être aimé et de se sentir rejeté.

La peur

Chez le haut potentiel, la peur est diffuse car le danger est partout : dans ses ressentis qu’il ne maîtrise pas, chez les autres dont il se sent si différent, dans la vie dont il ne cerne pas les contours, dans un perfectionnisme qui engendre une auto-déception permanente. La peur de ne pas réussir est particulièrement paralysante car « ne pas essayer, ce n’est pas échouer, mais c’est aussi garder l’illusion qu’on aurait pu réussir avec succès ». Par ailleurs, le haut potentiel établit très fréquemment une liste de tous les scénarios catastrophes qui pourraient survenir, manie qui ne manque pas de lui déclencher des crises d’angoisse. Ces bouffées (qui peuvent aller jusqu’au malaise physique) sont très difficiles à calmer car les dangers sont bien réels même si statistiquement, il y a très peu de chance que la situation tourne mal. Selon Jeanne Siaud-Facchin, ils ont parfois l’impression d’être les gardiens du monde car ils sont de véritables tours de contrôle spécialisées dans la prévention. Le manque de contrôle de leur environnement leur est insupportable. Certains vont même jusqu’à développer une agoraphobie. Enfant, le surdoué s’inquiète très souvent pour ses parents. Il vit dans l’anticipation anxieuse de ce qui pourrait leur arriver de pire. À l’âge adulte, il reporte ses inquiétudes sur ses enfants.

La culpabilité

Le zèbre aurait voulu ressembler aux autres et être à l’image de ce que ses parents projetaient à sa naissance. Il aurait voulu naître sans ces bizarreries encombrantes. Même quand il fait preuve d’adaptation, il se sent coupable car il simule non-stop ; l’intérêt pour des broutilles du quotidien, l’enthousiasme ou la compassion. Perfectionniste, il a toujours l’impression de ne pas être à la hauteur des attentes de sa famille et de ses amis. Il éprouve un sentiment de déception de soi permanent car il n’a aucune complaisance à son égard. Il est persuadé qu’il est sur terre pour réaliser de grandes choses et ne peut qu’être déçu par son parcours. D’autre part, son hyper-réceptivité l’oblige à déceler les faiblesses et les fragilités des autres. Il ressent les sentiments de ses interlocuteurs avant qu’ils aient eu eux-mêmes le temps de les intégrer. Sans cesse en décalage, il dépense une énergie folle pour ralentir le tempo et avoir l’air plus adapté.

L’ennui

Chez l’adulte surdoué, l’ennui peut être ponctuel ou chronique, mais il est toujours vécu comme une punition. À force de chercher du sens aux choses, plus rien n’a de sens… La vie se déroule alors en demi-teinte, comme fanée. Les hauts potentiels expriment une envie de haut et de bas pour avoir la sensation d’exister. Au fil du temps, les sentiments comme les événements perdent de leur saveur. Même en société, ils s’ennuient. S’intéresser aux autres leur réclame une immense énergie car ils les trouvent inintéressants car tellement prévisibles. Si le surdoué ne s’auto-stimule pas en permanence à grands coups d’activités, de projets ou d’engagements, l’ennui finit par entamer son énergie vitale et lui donne l’impression de vivre sur un grand terrain vague.

L’impatience

C’est l’un des signes les plus visibles de sa personnalité. Imaginez qu’un problème soit soulevé en réunion et qu’au bout de 5 secondes, vous ayez trouvez la solution en ayant étudié toutes les possibilités. Malheureusement, vos interlocuteurs partent dans des longs laïus pour expliquer par le menu détail les tentatives infructueuses qu’ils ont testées. Pendant 30 minutes, vous ne pouvez pas les interrompre au risque de paraître mal élevé. Tout cela vous semble interminable. Vous essayez de vous distraire en vous focalisant sur autre chose, mais cela vous demande un effort immense. Voilà ce que ressent un surdoué dans la plupart des situations où des problématiques sont soulevées. En plus, double peine, ils savent que s’ils réagissent, ils seront impopulaires. À force, les hauts potentiels baissent les bras et se montrent désinvestis.

TOO#42

PARTAGER :

vous aimerez aussi

Betty London : Collection ét[...]

La Corse

New Life : la mode autrement !

5 recettes corses

Quel short pour moi ?

Interpréter les lignes et for[...]

Les mains ont la parole

Tendance mode : la jupe longue

Quelle body positiviste êtes-[...]

Les 12 tendances 2021 qui vont[...]

Les 12 tendances 2021 qui vont[...]

Tendance chaussure : les babie[...]

Disco fever !

Easy Peasy : le retour des cha[...]

Crocs, la ugly shoes au succè[...]

Figaret donne la parole à tro[...]

Tendance printemps été 2021 [...]

Lolo : le soutien-gorge sur-me[...]

Drink Waters : des eaux infus[...]

Citrouille et Compagnie X My L[...]

YouYou fête les 75 ans de la [...]

Incontournables de la saison :[...]

Desigual upcycle le jean vinta[...]

Thomas Sabo nous met un koala [...]

BE : des hoodies à prendre au[...]

Look the rain

Tendance : le total look denim

Lululemon X Ed Curtis

Reebok Nano

PrimaDonna nous maintient en f[...]

Baptiste Giabiconi pour Aubade[...]

La casquette : l’indémodabl[...]

Haute parfumerie naturelle

Dr. Martens X Keith Haring

Tatoo mood

Everlast s’associe à un[...]

@Ellesenparlent : maman, busin[...]

Vans X Opening Ceremony : so w[...]

Djeco : un kit déco voyageur

Camila Coehlo, égérie des bi[...]

Fila X Wood Wood

Mars le mois des femmes : Girl[...]

Bébé emmailloté ?

Yasmine Eslami et Delphine Man[...]

Simone Rocha : couture et rebe[...]

Des rollers quad éco-friendly

Tendances chaussures et access[...]

Monoprix et Diane Ducasse font[...]

Escapade camarguaise

Les incontournables signées V[...]

Tendances mode printemps été[...]

L’indispensable du dressing [...]

Comment choisir son jean ?

Consommer la mode écoresponsa[...]

L’amour est une tendance mod[...]

Les 5 indispensables mode à a[...]

Ces marques mode éco responsa[...]

Jolie lingerie

Beauté

Cultissime 1460 de Dr. Martens

Spartoo, responsable, écolo e[...]

Les indémodables Converse !

Skechers

Infidélité

Jamini x Bocage

Reines du yoga

Les incontournables de l’hiv[...]

Des lampes Petit Prince

Des coffrets cadeaux Relais &#[...]

Dragon Ball Z for Celio

Pinko donne carte blanche à P[...]

Armor-Lux, bretonne et fière [...]

5 astuces pour préparer au mi[...]

Êtes-vous Covid’aptable ?

Une collab’ Asus x Teale[...]

Christian Lacroix et Desigual,[...]

Choupette, muse de LucyBalu

Les Lego ont enfin leurs boît[...]

Passer entre les gouttelettes

2021

Google Assistant connaît la c[...]

eNampt, la protéine de la jeu[...]

Une ceinture de chasteté conn[...]

Une maison imprimée en 3D

Joyeux Noël !

Simulateur de tsunamis

Détecter le cancer grâce aux[...]

L’Apple Watch veille sur le [...]

Les routards du canapé

Best of brunch

Gap : Black Lives Matter

Mickey ready for college !

5 idées de look de fête

Chamonix

Tendance seventies !

Clara Luciani, fan des sixties[...]

5 coups de cœur en Color Bloc[...]

Stella McCartney pour Le Biber[...]

PrimaDonna : 100 ans de géné[...]

Paria Farzaneh imprime son él[...]

Emily Ratajkowski égérie de [...]

Réaliser son chouchou en 9 é[...]

Paris, mon amour

Monoprix soutient SOS Préma

Les nouvelles égéries de Bur[...]

Darjeeling #CommeJeSuis

5 façons de porter un foulard

Kickers X Armor-Lux

Déco de Noël éco-responsabl[...]

Un caddie connecté ?

Ultra chaud chez Columbia

L’indémodable look 100% jea[...]

Un sixième doigt en 3D

Chien Pourri, la peluche

Comment entretenir vos vêteme[...]

Les doudounes upcyclées de De[...]

Un patte d’eph pour chaque s[...]

Run DMC x adidas Superstar “[...]

Des Converse Bugs Bunny

Une adidas baby Yoda

La mode se démode, les maille[...]

Les spéciales Halloween de Ni[...]

Quand Reebok fête Halloween

Aries x New Balance 327

Off-White x Air Jordan 5

Nike x Bodega, la collab&rsquo[...]

Des chaussures à base de pomm[...]

Avez-vous confiance en vous ?

Sœur et Vanessa Seward, deux [...]

Nach Bijoux fait aussi des mas[...]

Hello Simone pose ses valises [...]

Expo : Contraires

Phi 1.618 donne des ailes à [...]

Les origines du monde, l’inv[...]

Numero 74 : les ailes du dési[...]

Sarah Sze, de nuit en jour

Lollipops X Smiley nous redonn[...]

Restez zen grâce au Kaizen

Gant X Diemme : des boots au s[...]

Dr. Martens X A-Cold-Wall : re[...]

Michelle Carlslund x Émoi e[...]

EXPO : Les Olmèques et les cu[...]

Lacoste et Roland- Garros

Monsieur Marguerite x Gllu

Eastpak X Liberty

Moulin Roty

Apotipoma, les chaussons éthi[...]

L’automne dans notre assiett[...]

Virage responsable et écolo p[...]

Interview : Clae

Un collier pour soutenir l’A[...]

EXPO : Fuji, pays de neige

Quelle jupe pour ma morphologi[...]

Bien chausser ses enfants

Tendance cuir !

Un chewing-gum 100 % naturel

EXPO : William Turner

Sac à main

Purelei, des bijoux qui racont[...]

Vans, une marque culte

Solidaire avec Spartoo

EXPO : Sarah Moon, Passé Pré[...]

La Camargue

Une basket qui fait la différ[...]

Jaden Smith X New Balance

Harper’s Bazaar, premier mag[...]

Un automne à Deauville

Damart X Christian Lacroix

La House of Innovation de Nike[...]

Des maillots de bain Banana Mo[...]

Un pas dans la mode pour McDon[...]

Les Simpson sur nos Vans

Top 10 des marques les plus po[...]

Des masques Off-White

Timberland en Liberty

Tongs ou claquettes ?

Quelle retraitée pourriez-vou[...]

Jaab dématérialise l’argen[...]

Chuck Taylor ALL STAR

Des bijoux Pierre Lannier

Liberty London X Crocs

H&M X Desmond & Demp[...]

« Make The Potatoes Great Aga[...]

TOMS et Meuf vers l’égalit[...]

Kendall Jenner, égérie Burbe[...]

Espionner son chat

Adoptez le look des modeuses d[...]

Une nouvelle adresse Dior à P[...]

Les baskets entrent au musée

Une à Une X Suncoo

Manoush X Bocage

Sesame Street s’affiche chez[...]

Lexilight : une lampe qui trom[...]

Pour retrouver un objet perdu

Lipault voit fluo

La cuisine du soleil

Bonton et Vanessa Bruno : une[...]

Une fusée réutilisable ?

Asos made in Kenya

Morpho sport

AŸ Cactus x Baïja : un kit[...]

Belle-île-en-Mer

Du beachwear Anja Paris

Mariages civils

Bob le lave-vaisselle

Lancaster, 30 ans de succès !

One for Two de Cyrillus

Billabong x Sincerely Jules

Joli rosé de Cicéron

Saint James tricote un certain[...]

Quel est votre profil émotion[...]

Qu’est-ce que le profili[...]

Jules fan de la Casa de Papel

Le nouveau visage des billets [...]

Tendance rodéo-girl

Slow sex

Puma met le turbo avec Porsche

Armor-Lux lutte contre le coro[...]

Figaret et Quentin Monge pour [...]

Un été à Paname

Jennifer Lopez pour Gc Watches

Palladium

3 idées cadeaux pour la fête[...]

Une appli pour « shazamez [...]

Des masques signés Jean Paul [...]

Tendance petites tresses

Une playlist pour animal domes[...]

La bière des confinés

Une voiture qui s’arrêt[...]

Un casque audio… purific[...]

Les engagements verts de Canad[...]

Quel maillot de bain cet été[...]

Des chaussures pour les petits

Trois looks féminins avec des[...]

Top 7 des robes à avoir cet [...]

Les semelles à mémoire de fo[...]

La musique des confiné(e)s

Le polo : un must cet été !

La Fashion Week devient digita[...]

Comment choisir sa brassière [...]

4 réflexes à avoir pour bien[...]

Cuisinez confinés !

Des masques de protection Nike

Les chaussettes, nouveau must [...]

Des expo mode à voir de chez [...]

Dessinez le prochain escarpin [...]

Voyager depuis son canapé

Des maillots de bain assortis [...]

« Karl Lagarfeld in Berlin [...]

The North Face collabore avec [...]

Une nouvelle collection Beaut[...]

Les produits en plastique recy[...]

Jolie collab’ entre Meli[...]

Faguo pour la planète

Gucci et Off-White

Des chaussures pour enfants ma[...]

Vous avez dit « boots » ?

Caterpillar sur la planète da[...]

Tendance chaussures de rando

Minnie chez Uniqlo

Pulls lovers

Total blanc

Une claquette Nike Air Max 90

Disney s’invite chez Gucci p[...]

Samsonite X Diesel

Souriez !

UGG X White Mountaineering

Customisation

Auto-guérison

Saint James X Pyrenex

Porto, la nostalgique

American Vintage & Spok :[...]

Caroline Receveur x Moa

À table

Desigual & Christian Lacr[...]

Douceurs alsaciennes

Jamini & Petite Mendigote

Ladurée et Crazy Horse

Desigual

Josh Duhamel part à l’aven[...]

Tendance fausse fourrure

Que la force soit avec Toms

Culotte menstruelle

« Bouge ton pompon » pour le[...]

Conseils beauté

Elise Chalmin X Bocage : la co[...]

Mise au Vert

Figaret : une capsule tenue de[...]

Bershka X National Geographic

Aigle : des bottes gravées po[...]

Puma, Balmain et Cara Deleving[...]

Coca Cola x Diesel

Fleur d’hiver

Grosse maille

That 70s fashion !

Doudounes XXL

Camel is the new black

Mon beau blouson

Bon chic bon genre

André : des ambassadrices en [...]

Heimstone by Spartoo

Kaki is cool

Tendance BCBG

Tendance rock chic !

Sortez les bottes !

On passe au vert

Du vegan dans nos vies !

Betty London s’associe à la[...]

Kits d’art-thérapie signés[...]

Monoprix célèbre la mode res[...]

Armor-Lux au MoMA

Cuisine d’Automne

Arena : streetwear Icons

Lululemon et Barry’s fon[...]

Portugal

Damart

Autry

Naf Naf X Liberty of London

Chatmania

40 looks sur abonnement signé[...]

La Born This Way Foundation in[...]

Aya Nakamura x MAC

Vie anti cancer

Santé

Collab’ Lacoste

Vous avez dit pluie ?

PETA approuve André

Betty London se lance dans la [...]

Leandra Medine for Mango

Saucony

Quel décolleté pour ma poitr[...]

Betty London x ig_chachachou, [...]

Les Schmouks de Moulin Roty

Vélo électrique de luxe

Betty London

Escapade à Lille

Tendance néo-bourgeois

La RATP crée sa ligne de good[...]

Giambattista Valli, l’invit[...]

Le Slip Français et Saint Jam[...]

Celio X Coca-Cola

Camille Cabanes planche pour L[...]

Kate Moss, muse de Zadig &[...]

Boden fait sa rentrée à Poud[...]

Des cartables chez GBB !

Avec Diega, jouez les mecs !

The Kooples signe une capsule [...]

Salvatore Ferragamo tire le fi[...]

Clae X Le Bon Marché

Les Nouveaux Casaniers

Claudia Schiffer met en lumiè[...]

Season Paper for Bocage : une[...]

Art Alternative

Pullin fait bouger sa ligne fi[...]

Recettes de cuisine suédoise

Des montres made in France

Casual attitude, vegan attitud[...]

Collier de maman

Atelier Bocage : louées soien[...]

Chaussures Emma Go

Puma X BMW : uppercut design

Be+ by Etam : deux lignes pour[...]

I.Code X Atelier Bingo : happy[...]

Comment trouver un chapeau à [...]

Les 5 clés pour bien communiq[...]

G-Shock se met à l’heure di[...]

Victoria, des baskets tendance

Collaboration solidaire

Love Stories déclare sa flamm[...]

Karma

Des claquettes Lemon Jelly

Thomas Sabo : des lunettes bij[...]

Tendance menthe à l’eau

Get to know Anitta et Ipanema

Moony Mood : « C’est le wax[...]

Paros, une île merveilleuse a[...]

Lunettes de soleil personnalis[...]

Havaianas, Worldwide tong

Luz, la plus belle pour aller [...]

Des maillots de bains House of[...]

Douce soirée d’été

Delsey, nouveau partenaire de [...]

Barts plonge dans le grand bai[...]

Comment obtenir un look de pla[...]

Le Touquet

Comment porter les couleurs fl[...]

La mode respectueuse

Comment porter des vêtements [...]

Comment adopter un look sport [...]

Les premières chaussures de b[...]

Quelles chaussures porter avec[...]

Des chaussures pour bébé

Comment porter les tissus tran[...]

Morpho shoes

Méthode Skogluft

Délices de Naples

Derhy

Jonak

« Vous êtes 10 fois plus in[...]

Intelligences multiples

Tendance baroudeuse

André Studio

Une capsule qui pulse

Philippe Model planche pour Ro[...]

Kaporal s’acoquine à Flore[...]

Pipolaki s’essaye à la maro[...]

Menton fever

Le trousseau idéal

Bonne action

La vie en rose

Une capsule qui donne le souri[...]

« Liu Jo better denim « 

Une capsule brodée main

Dix ans

Veja

Basket connectée

Amélia Roucel x Betty London

Cocorico !

Valentino X Birkenstock

Punky Daddy

Eco responsable

Jellycat

#RiseUpWithClaudie

Season Paper & Bocage

Un mas provençal

La Corse

Komono X The Boyscouts

Reebok et Victoria Beckham

Eastpak X White Mountaineering

Vans X Ashley Williams

Mickey X Kipling

Fleurs de mariées

Bavard

Révolutionnaire

Sensitif

Piquant

Zen

Scooter électrique

Bocage X Eli Grita

Mickey a 90 ans !

Une tasse Aznavour

Kulte : 20 ans !

Macon & Lesquoy, so frenc[...]

30 ans d’esprit dandy

JCDC chez United Colors of Ben[...]

Des montres qui sentent bon le[...]

La Guadeloupe et ses îles

Macarons tropicaux

Sneakers glamour

Histoire de plumes

Seniorpower

Personal Tattoo

Neosens

Clae X Agnès b.

Bougies féériques

Objectif détox

Georgia May Jagger x Morgan

Balzac Paris X Mathilde Lacomb[...]

Tendance : baba chic

Bonnes chaussures enfants

Place des Vosges

We are Knitters by Anthropolog[...]

Une deuxième collab’ Bi[...]

Quand Marc Darcy inspire les m[...]

Une jolie capsule Le Tanneur

Hugo Boss s’associe à l’a[...]

Tartine et Chocolat planche po[...]

Collecte de vêtements

Reebok court toujours

Lipault X Jean Paul Gaultier p[...]

Fujifilm crée un Instax for T[...]

Betty London x Parisgrenoble, [...]

Stand Up for African Mothers

Toutou connecté

Slinger bag : un sac qui lance[...]

Social bar : rendez-vous à Pa[...]

Bracelet antimoustiques

Une boîte pour cuisiner

Moulin à galçons

Leax : une démarche eco-frien[...]

Un juxebox 33 tours

Enceinte solaire

Moodo : diffuseur de parfums i[...]

Bonne Action

From Future, le luxe accessibl[...]

Girl Power : sorcières ?

Roger Federer s’associe [...]

Méditation

Geneticancer

Diaïwaïe X fondation Le Pal [...]

Delacre par Kenzo Takada

Des vêtements d’école made[...]

Collab’ running

Eva Herzigova est la muse de Z[...]

SOS Figaret

Des bougies Maison Nérie

Milk For Monoprix

Leoca Femme

Poppik X Jean Bourget

Life is a Joke

Bonpoint Femme

Bonnes pratiques

Jolis dessous

Mariage en vue !

20 ans !

Nike Air Max

Tendance : carreaux

Staycation

Fila

Délices de soupes

Palerme

Asos X Glaad

Commerce responsable

Princesses

Solidaire

Irrévérencieux

Reine des neiges

La banane !

Livresque

Sentimental

Pratique

Inspirant

Régénérant

Voyageuse

Sécurisantes

Nature

Harmonieux

Néo-Vintage

Lumineuses

Maline

Nouvelles tendances food

Los Angeles Lifestyle

La Norvège

Love secrets

Tendance : l’argenté

Cream

Kaporal

Swedish Hasbeens

Jolies gambettes

Sneakers et rouge à lèvres

The Kooples x Playboy

Moschino x H&M

Uniqlo X Ladurée

Amour toujours…

Une gamme éco-responsable Gan[...]

Joli swimwear

Toms X Clare V.

Voyage urbain sur l’île Seg[...]

Fila X Weekday

Gémo X Lalaa Misaki

Une baguette à la mode

Mode et yoga

Une jolie collab pour la fête[...]

Tous fans de Teva !

Du surf et de la mode

Du nouveau chez Pullin !

Des baskets premium

Nouvelle égérie Morgan

Jolies lunettes

Mode made in Kenya

Supreme X Lacoste

Une poussette à la plage !

Chaussons d’enfant roi

Posca X Jean Bourget

Un petit marché en magasin

Pétanque et mode

Doudou craquant

Jolies parapluies

Mode vegan

Parfum & swimwear

IKKS for New Balance

Comme les stars

Neosens

Andy Rowsky

Superga

Morpho lunettes

Lagom

It-voyages

Veja

Uniqlo X Marimekko

Let’s travel Baby !

Egérie

Vive la mariée !

Solidarité

Tendance : les franges

Laurence Zablocki, wedding pla[...]

D’utilité publique

So fresh

Réconfortant

Star-trekien

Réhabilitation

Des câlins

Robotique

Familities

Bien fait !

Parasol connecté

« Peanut sensor »

Aspi-moustiques

Partie de campagne

Jolies broches…

Naissance

Veja X Deyrolle

Bali

Bollywood dans nos assiettes

Les frimas de Paname…

Ash

Morpho robe

Safe

Ultra trendy

Tendance : le tailleur pantalo[...]

Recettes australiennes

Le Cambodge

Herschel supply

Quiche alors !

Cap sur Barcelone !

Tendance : peau retournée

Faire feu de tout bois

School Rag

Melvin & Hamilton

Morpho jean

Surmontez les épreuves

Recettes hawaïennes

Majorque, une île magique

Des Super Girl chez Spartoo

French way to be sexy

Muse

La collab la plus cool de la s[...]

L.A.M.B X Burton

Faguo X I.Code

Lacoste

Champagne !

Un Opinel Le Coq ?

Manchettes gourmandes

Diptyque x Philippe Baudelocqu[...]

Du cidre !

Spirituel

Collab’

Rolling Stones et PSG

Tendance : baby doll

Escapade 5 étoiles

Hipanema / Amenapih

Lemon Jelly

Morpho maillot

Le K-Way

En bon mammifère, trouvez vot[...]

Recettes siciliennes

Portofino

Tendance : les imprimés 70&rs[...]

Envie de Cyclades

Superga

Mellow Yellow

Teva

Desserts régressifs

Cap sur Montréal !

Tendance : la cape

Luxe d’hiver

Sorel

Maîtrisez votre image par la [...]

La Cortez

La cuisine marocaine

Dublin

Tendance : velours

Kid power !

M. Moustache

TOMS

La Gazelle

Alone mais pas lonely

Lee

Smash

Cuisine basque

Séville

Tendance : rayures multicolore[...]

50 Shades of Blue

Bensimon

Les bienfaits de la phytothér[...]

Miracle Morning

Je suis jalouse, mais je me so[...]

1789 Cala

Cuisine portugaise

Malte

Tendance : lilas

Minnetonka

Bunker

Bocage

Front de Seine

Magic Christmas

Les Maldives

Tendance : gold

Canada Goose

L’art de convaincre en 2 min[...]

Calinôthérapie, et si on se [...]

La méthode Konmari

Fashion tale

Recettes créoles

Vienne

Tendance : bleu ciel

La Stan Smith

Survivre à un chagrin d&rsquo[...]

Les destinations les plus pris[...]

Mezzés libanais

Testez l’auto-hypnose !

Tendance : les 70’s

Les Tropéziennes par M Belarb[...]

Saveurs indiennes

Berlin

Tendance : le denim

Le layering

Upla

Marrakech

Soupes maison, l’art de se f[...]

Tendance : le blanc en hiver

Les secrets de l’éducation [...]

Arrêtons de croire au prince [...]

Billabong

Suncoo