MENU

Melvin & Hamilton

PARTAGER :

Une belle histoire familiale

Melvin & Hamilton revisite sans cesse les grands classiques de la chaussure anglaise. Avant-gardiste, intemporelle et finalement très mode, cette marque est connue pour ses finitions très soignées et l’utilisation du tannage végétal. Rencontre avec Karim Choukair, heureux cofondateur de la griffe, directeur artistique et passionné de beaux souliers…

Melvin & Hamilton PE17

Bio. Karim a toujours évolué dans le monde de la chaussure puisque son père, Rajab Choukair, a longtemps été agent de marques pour de grandes maisons françaises et italiennes comme Chanel, Jourdan et Seducta. Désireux de poursuivre cette aventure familiale dans la chaussure, Karim et son frère Olivier ont créé Melvin & Hamilton en 1988.

 

Comment êtes-vous tombé dans la chaussure ?

Chez nous la chaussure est une histoire de famille. Avec mon frère, nous avons toujours évolué dans ce milieu grâce à notre père. Nous avons étudié dans une grande université allemande mais très tôt, c’est plutôt le stylisme et le projet de créer une marque qui ont nourri notre ambition.

Comment votre marque a-t-elle vu le jour ?

Melvin & Hamilton est née dans les années 80. Nous souhaitions créer une griffe de chaussures au style anglais à des prix accessibles. On a démarré très naturellement avec des modèles masculins. Puis on s’est très vite aperçu qu’il y avait également un créneau à saisir sur le marché de la femme. Notre rapport qualité-prix produit a été une force dès le début de notre aventure. Aujourd’hui, nous réalisons autant de chiffre d’affaires sur l’homme que sur la femme.

Parlez-nous de votre ADN ?

Notre identité de marque s’est créée au long cours. Nous avons travaillé dans un esprit de continuité en faisant progresser nos collections au fur et à mesure. Le lancement de notre ligne de produits au tannage végétal a marqué un virage dans l’évolution de notre marque. On a longtemps été précurseur dans ce domaine. Nous avons gagné nos lettres de noblesse en proposant des cuirs naturels aux détails extraordinaires. Nous avons un vrai savoir-faire dans ces domaines. En outre, la couleur fait aujourd’hui partie intégrante de notre ADN avec une palette de plus de 74 tonalités. Même si notre processus reste industriel, tous nos produits semblent uniques avec des finitions main car elles sont travaillées par des maîtres patineurs.

Avez-vous toujours gardé les mêmes formes ?

Non pas forcément car elles ont évolué avec le temps. Les goûts changent et on a eu de cesse d’en réinjecter de nouvelles en utilisant des matières inédites. La routine stylistique, ce n’est pas vraiment notre tasse de thé !

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

On adore voyager, découvrir des expositions d’art moderne ou de mobilier ancien. D’après moi, l’inspiration provient toujours de la culture que l’on s’approprie. La notre est cosmopolite et pluri-disciplinaire. Notre père est d’origine libanaise, ma mère parisienne et nous vivons en Allemagne… L’esprit de curiosité fait donc partie de notre histoire familiale.

Quels sont les compliments qui vous font le plus plaisir ?

J’aime que l’on reconnaisse notre griffe juste en regardant nos produits, qu’elle soit un sujet de conversation. Cela signifie que nous avons su imposer notre patte et que notre ADN transpire à travers notre style. Dernièrement, j’ai eu un client qui a acheté une paire de derbies orange. Il a été attiré par le reflet de la couleur mais ne s’est pas aperçu qu’elles étaient bel et bien fabriquées dans cette teinte. Ce qui fait notre force, c’est que nos chaussures n’ont pas l’air d’être des produits industriels.

Qui sont vos clientes ?

Nos clientes ne sont pas forcément jeunes mais dynamiques et actives. Elles sont en quête de belles chaussures avec lesquelles elles peuvent marcher, travailler et vivre leur quotidien sans entraves.

Quelles sont les tendances fortes de la consommation dans le domaine de la chaussure ?

Depuis quelques années, la couleur dans la mode masculine est devenue une tendance à part entière. Les hommes osent porter des chaussures de plus en plus audacieuses avec des tonalités inattendues.

Quid des collaborations ?

On a effectué quelques collaborations avec des blogueuses mais nous préférons de loin réaliser des capsules pour des boutiques partenaires car on aime garder la main sur le style de nos produits. On préfère les exercices de style aux collaborations.

Comment voyez-vous l’évolution de votre marque ?

Notre griffe a une bonne réputation sur notre marché domestique en Allemagne mais la France est notre premier pays d’exportation. Parallèlement, nos ventes en ligne ne cessent de progresser. À l’avenir, nous comptons développer notre présence dans d’autres pays européens. Nous envisageons également d’ouvrir de nouveaux corners dans les grands magasins en Europe et une boutique en nom propre à Paris.

TOO#28

PARTAGER :

vous aimerez aussi

TOMS

1789 Cala

Ash

Suncoo

Kaporal

Smash

Hipanema / Amenapih

Billabong

School Rag

Veja

Bunker

Bocage

Lee

Mellow Yellow

Cream

M. Moustache

Sorel

Lemon Jelly

Superga

Swedish Hasbeens

Jolies gambettes

Sneakers et rouge à lèvres

The Kooples x Playboy

Moschino x H&M

Uniqlo X Ladurée

Amour toujours…

Une gamme éco-responsable Gan[...]

Joli swimwear

Toms X Clare V.

Voyage urbain sur l’île Seg[...]

Fila X Weekday

Gémo X Lalaa Misaki

Une baguette à la mode

Mode et yoga

Une jolie collab pour la fête[...]

Tous fans de Teva !

Du surf et de la mode

Du nouveau chez Pullin !

Des baskets premium

Nouvelle égérie Morgan

Jolies lunettes

Mode made in Kenya

Supreme X Lacoste

Une poussette à la plage !

Chaussons d’enfant roi

Posca X Jean Bourget

Un petit marché en magasin

Pétanque et mode

Doudou craquant

Jolies parapluies

Mode vegan

Parfum & swimwear

IKKS for New Balance

Comme les stars

Neosens

Andy Rowsky

Superga

Morpho lunettes

Lagom

It-voyages

Uniqlo X Marimekko

Let’s travel Baby !

Egérie

Vive la mariée !

Solidarité

Tendance : les franges

Laurence Zablocki, wedding pla[...]

D’utilité publique

So fresh

Réconfortant

Star-trekien

Réhabilitation

Des câlins

Robotique

Familities

Bien fait !

Parasol connecté

« Peanut sensor »

Aspi-moustiques

Partie de campagne

Jolies broches…

Naissance

Veja X Deyrolle

Bali

Bollywood dans nos assiettes

Les frimas de Paname…

Morpho robe

Safe

Ultra trendy

Tendance : le tailleur pantalo[...]

Recettes australiennes

Le Cambodge

Herschel supply

Quiche alors !

Cap sur Barcelone !

Tendance : peau retournée

Faire feu de tout bois

Morpho jean

Surmontez les épreuves

Doré ou argenté ?

Recettes hawaïennes

Habits de lumière

Majorque, une île magique

Des Super Girl chez Spartoo

French way to be sexy

Muse

La collab la plus cool de la s[...]

L.A.M.B X Burton

Faguo X I.Code

Lacoste

Champagne !

Un Opinel Le Coq ?

Manchettes gourmandes

Diptyque x Philippe Baudelocqu[...]

Du cidre !

Spirituel

Collab’

Rolling Stones et PSG

Tendance : baby doll

Escapade 5 étoiles

Morpho maillot

Le K-Way

En bon mammifère, trouvez vot[...]

Recettes siciliennes

Portofino

Tendance : les imprimés 70&rs[...]

Envie de Cyclades

Teva

Desserts régressifs

Cap sur Montréal !

Tendance : la cape

Luxe d’hiver

Maîtrisez votre image par la [...]

La Cortez

La cuisine marocaine

Dublin

Tendance : velours

Kid power !

La Gazelle

Alone mais pas lonely

Cuisine basque

Séville

Tendance : rayures multicolore[...]

50 Shades of Blue

Bensimon

Les bienfaits de la phytothér[...]

Miracle Morning

Je suis jalouse, mais je me so[...]

Cuisine portugaise

Malte

Tendance : lilas

Minnetonka

Front de Seine

Magic Christmas

Les Maldives

Tendance : gold

Canada Goose

L’art de convaincre en 2 min[...]

Calinôthérapie, et si on se [...]

La méthode Konmari

Fashion tale

Recettes créoles

Vienne

Tendance : bleu ciel

La Stan Smith

Survivre à un chagrin d&rsquo[...]

Les destinations les plus pris[...]

Mezzés libanais

Testez l’auto-hypnose !

Tendance : les 70’s

Les Tropéziennes par M Belarb[...]

Saveurs indiennes

Berlin

Tendance : le denim

Le layering

Upla

Marrakech

Soupes maison, l’art de se f[...]

Tendance : le blanc en hiver

Les secrets de l’éducation [...]

Arrêtons de croire au prince [...]