MENU

Veja

PARTAGER :

Une marque exemplaire qui a fait du chemin

Derrière les baskets Veja se cache une belle âme : un projet responsable et éthique qui fait travailler des producteurs de caoutchouc en Amazonie et de coton agrobiologique au Brésil. Ses fondateurs Sébastien Kopp et Ghislain Morillion peuvent s’enorgueillir d’avoir non seulement été précurseurs sur le marché de la mode mais également d’avoir réussi à communiquer sur les valeurs fondamentales de leur marque. Rencontre avec Sébastien, un co-fondateur intarissable sur son aventure.

 

 

Sébastien Kopp et Ghislain Morillon, fondateurs de Veja

Sébastien Kopp et Ghislain Morillon, fondateurs de Veja

Bio.

Avant d’être associés, Sébastien et Ghislain sont avant tout des amis. C’est en auditionnant les majors du marché et en voyageant au cœur de l’Amazonie que le projet Veja a éclos en 2005.

 

Comment l’aventure Veja a-t-elle commencé ?

L’aventure Veja, c’est avant tout l’histoire de notre amitié entre mon associé Ghislain et moi. Nous avons voyagé à travers le monde durant un an pour auditionner des grandes firmes internationales sur leur politique RSE (responsabilité sociétale des entreprises) et nous étions déçus par la décorrélation qui existait entre les paroles et les vraies actions menées sur le terrain. C’est ainsi qu’en 2005, à l’âge de 25 ans, nous avons rencontré des communautés qui produisaient du caoutchouc en pleine forêt amazonienne et du coton agrobiologique dans le nord-est du Brésil. Nous sommes restés plusieurs mois pour tisser de vrais liens avec elles. C’était un sacré challenge de repenser entièrement la production d’un produit de grande consommation comme la basket. Notre idée était d’investir les budgets habituellement utilisés pour le marketing et la communication dans des matières premières naturelles, l’éthique, tout en polluant moins et en préservant la forêt amazonienne. C’est finalement les rencontres et l’envie qui changent la donne. Nous avons eu de la chance que les boutiques de baskets et les grands magasins nous fassent rapidement confiance car cela nous a lancé.

 

Pourquoi ce nom Veja ?

Veja signifie « regarde » en brésilien. Regarde le design de la basket mais regarde surtout comment elle est produite, avec quels matériaux et dans quelles conditions. On essaie de faire évoluer les mentalités et de provoquer des prises de conscience.

 

coton Veja

Coton agrobiologique

 

Comment Veja est-elle devenue l’une des marques éthiques les plus en vue du marché ?

Notre atout, c’est le projet qui est derrière la basket. En sourçant nous même les matières premières et en déconstruisant totalement la chaîne de fabrication des baskets, nous avons offert à notre marque une identité très forte. Notre force est de parler à tout le monde de la même façon. Comme je vous le disais, on a eu la chance que les magasins nous suivent. Aujourd’hui, plus de 1500 boutiques nous font confiance à travers le monde et notre notoriété ne cesse de s’accroître surtout aux USA. On sélectionne toujours des personnes ou des projets que nous aimons, cela nous a permis de faire les bons choix et d’avancer dans le bon sens.

 

Qu’est-ce qui vous différencie des grandes majors du marché du sneaker ? 

Le point fort de Veja, c’est l’amitié qui nous lie. Plus qu’une entreprise, Veja est la vie que nous nous sommes créée. Une vie exigeante mais ponctuée de rencontres, de voyages, avec son lot de désillusions et d’échecs. On essaie toujours d’être bienveillant l’un avec l’autre même quand on fait des erreurs. On est toujours dans un esprit de résolution des problèmes. Malgré une croissance organique, on essaie toujours de prendre notre temps pour surmonter les obstacles. Nous dépendons de la production de nos matières premières, du coup on est obligé d’être raisonnable.

 

récolte du caoutchouc au Brésil

 

Qu’est-ce qui a changé dans la consommation ?

La conscience globale a beaucoup évolué depuis nos débuts. Lorsque nous avons lancé Veja, personne n’y croyait vraiment. On nous traitait même parfois de fous ! Le public, les médias et même la mode ne s’intéressaient pas beaucoup à l’écologie et à la justice sociale. Le développement d’internet et les différents scandales comme l’effondrement du Rana Plaza ont changé la perception des consommateurs et les marques commencent à faire bouger les lignes. On a donné l’exemple et de nombreux acteurs de la mode aimeraient faire la même chose. Les années où l’on nous regardait avec des sourires moqueurs sont définitivement révolues. Aujourd’hui, de grands designers nous appellent pour nous demander conseil ou pour collaborer. Ils ont réalisé le travail que nous avons fourni sur le terrain pour en arriver là. Le bio, la fabrication, la production, les paradis fiscaux, la transparence, les pesticides, les conditions de travail, la justice sociale, tout est lié ! L’industrie de la mode telle que nous l’avons connue dans le passé est obsolète.

 

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Nous avons un studio Veja à Paris où nous créons le design de nos baskets. L’inspiration vient de partout, de la rue, du métro, des voyages. Nous avons appris à l’identifier, à la décrypter et à lui donner vie.

 

Qui sont vos muses ?

L’énergie des gens, les projets qui se montent, notre envie insatiable et notre volonté inébranlable.

 

Comment la marque évolue t- elle ?

Veja sera toujours un projet avant d’être un label. Nous innovons et cherchons des solutions sans cesse afin d’améliorer à la fois le design et les matières qui composent nos baskets. Depuis 5 ans, on s’internationalise rapidement. On vient, par exemple, d’ouvrir un pop up corner nous sommes vendus dans 45 pays, nous avons 70 employés à Paris ainsi qu’au Brésil et nous faisons travailler 300 familles de producteurs et 200 personnes en réinsertion grâce à Ateliers Sans Frontières qui assure notre logistique.

 

Veja TOO30

 

Quelles sont vos actualités fortes cette saison ?

Début mars, nous mettons en ligne notre nouveau site web qui va très loin dans la transparence : nous dévoilerons beaucoup de choses sur Veja comme les tests chimiques, les contrats avec les producteurs de coton bio, nos salaires… Nous lançons aussi une nouvelle collaboration mi-mars avec la maison Deyrolle.

 

Qu’est-ce qui vous fait vibrer ?

Nos journées sont toutes différentes. Entre nos bureaux de Bastille, nos voyages au Brésil et nos histoires de production, nous sommes toujours dans le réel et c’est captivant. C’est génial de voir l’équipe Veja grandir et ses membres s’épanouir grâce à leurs talents et leurs qualités.

 

Quel est le plus beau compliment que l’on vous ait fait ?

On ne court pas après les compliments mais quand une jeune-fille me dit : « merci, vous m’avez permis de croire à mon projet et de le développer », ça me fait vraiment plaisir car cela signifie qu’on est devenu une source d’inspiration.

 

Comment voyez-vous l’évolution de votre marque à 5 ans ?

Nous ne parlons jamais des projets de Veja avant de les avoir réalisés mais je peux vous dire d’ores et déjà qu’il y aura plus de matériaux techniques, de nouveaux modèles et de collaborations surprenantes.

 

Veja Too30

TOO#30

PARTAGER :

vous aimerez aussi

School Rag

Mellow Yellow

M. Moustache

Superga

Melvin & Hamilton

Kaporal

1789 Cala

Cream

Suncoo

Sorel

TOMS

Ash

Bocage

Fila

Lemon Jelly

Bunker

Smash

Billabong

Lee

Hipanema / Amenapih

From Future, le luxe accessibl[...]

Girl Power : sorcières ?

Roger Federer s’associe [...]

Méditation

Geneticancer

Diaïwaïe X fondation Le Pal [...]

Delacre par Kenzo Takada

Des vêtements d’école made[...]

Collab’ running

Eva Herzigova est la muse de Z[...]

SOS Figaret

Des bougies Maison Nérie

Milk For Monoprix

Leoca Femme

Poppik X Jean Bourget

Life is a Joke

Bonpoint Femme

Bonnes pratiques

Jolis dessous

Mariage en vue !

20 ans !

Nike Air Max

Tendance : carreaux

Staycation

Délices de soupes

Palerme

Stand Up for African Mothers

Asos X Glaad

Commerce responsable

Princesses

Solidaire

Irrévérencieux

Reine des neiges

La banane !

Livresque

Sentimental

Pratique

Inspirant

Régénérant

Voyageuse

Sécurisantes

Nature

Harmonieux

Néo-Vintage

Lumineuses

Maline

Nouvelles tendances food

Los Angeles Lifestyle

La Norvège

Love secrets

Tendance : l’argenté

Swedish Hasbeens

Jolies gambettes

Sneakers et rouge à lèvres

The Kooples x Playboy

Moschino x H&M

Uniqlo X Ladurée

Amour toujours…

Une gamme éco-responsable Gan[...]

Joli swimwear

Toms X Clare V.

Voyage urbain sur l’île Seg[...]

Fila X Weekday

Gémo X Lalaa Misaki

Une baguette à la mode

Mode et yoga

Une jolie collab pour la fête[...]

Tous fans de Teva !

Du surf et de la mode

Du nouveau chez Pullin !

Des baskets premium

Nouvelle égérie Morgan

Jolies lunettes

Mode made in Kenya

Supreme X Lacoste

Une poussette à la plage !

Chaussons d’enfant roi

Posca X Jean Bourget

Un petit marché en magasin

Pétanque et mode

Doudou craquant

Jolies parapluies

Mode vegan

Parfum & swimwear

IKKS for New Balance

Comme les stars

Neosens

Andy Rowsky

Superga

Morpho lunettes

Lagom

It-voyages

Uniqlo X Marimekko

Let’s travel Baby !

Egérie

Vive la mariée !

Solidarité

Tendance : les franges

Laurence Zablocki, wedding pla[...]

D’utilité publique

So fresh

Réconfortant

Star-trekien

Réhabilitation

Des câlins

Robotique

Familities

Bien fait !

Parasol connecté

« Peanut sensor »

Aspi-moustiques

Partie de campagne

Jolies broches…

Naissance

Veja X Deyrolle

Bali

Bollywood dans nos assiettes

Les frimas de Paname…

Morpho robe

Safe

Ultra trendy

Tendance : le tailleur pantalo[...]

Recettes australiennes

Le Cambodge

Herschel supply

Quiche alors !

Cap sur Barcelone !

Tendance : peau retournée

Faire feu de tout bois

Morpho jean

Surmontez les épreuves

Doré ou argenté ?

Recettes hawaïennes

Habits de lumière

Majorque, une île magique

Des Super Girl chez Spartoo

French way to be sexy

Muse

La collab la plus cool de la s[...]

L.A.M.B X Burton

Faguo X I.Code

Lacoste

Champagne !

Un Opinel Le Coq ?

Manchettes gourmandes

Diptyque x Philippe Baudelocqu[...]

Du cidre !

Spirituel

Collab’

Rolling Stones et PSG

Tendance : baby doll

Escapade 5 étoiles

Morpho maillot

Le K-Way

En bon mammifère, trouvez vot[...]

Recettes siciliennes

Portofino

Tendance : les imprimés 70&rs[...]

Envie de Cyclades

Teva

Desserts régressifs

Cap sur Montréal !

Tendance : la cape

Luxe d’hiver

Maîtrisez votre image par la [...]

La Cortez

La cuisine marocaine

Dublin

Tendance : velours

Kid power !

La Gazelle

Alone mais pas lonely

Cuisine basque

Séville

Tendance : rayures multicolore[...]

50 Shades of Blue

Bensimon

Les bienfaits de la phytothér[...]

Miracle Morning

Je suis jalouse, mais je me so[...]

Cuisine portugaise

Malte

Tendance : lilas

Minnetonka

Front de Seine

Magic Christmas

Les Maldives

Tendance : gold

Canada Goose

L’art de convaincre en 2 min[...]

Calinôthérapie, et si on se [...]

La méthode Konmari

Fashion tale

Recettes créoles

Vienne

Tendance : bleu ciel

La Stan Smith

Survivre à un chagrin d&rsquo[...]

Les destinations les plus pris[...]

Mezzés libanais

Testez l’auto-hypnose !

Tendance : les 70’s

Les Tropéziennes par M Belarb[...]

Saveurs indiennes

Berlin

Tendance : le denim

Le layering

Upla

Marrakech

Soupes maison, l’art de se f[...]

Tendance : le blanc en hiver

Les secrets de l’éducation [...]

Arrêtons de croire au prince [...]