AccueilPratiqueDublin

Dublin

Traditionnelle, cosmopolite et avant-gardiste, Dublin est une capitale pleine de paradoxes. Traversée par le Liffey, on la dit populaire et irlandaise au nord et élégante et british au sud. Très accueillants, ses habitants sont réputés pour leur ouverture et leur enthousiasme lorsqu’il s’agit de faire partager leurs traditions. À Dublin, les festivals de musiques celtes et les courses de lévriers sont légion ! Ses parcs, ses monuments historiques, ses magasins couleur locale et son incroyable gastronomie à base de poissons parachèvent le dépaysement… Impossible de s’ennuyer. Un weekend à Dublin, c’est la promesse d’un séjour plein de surprises quels que soient vos centres d’intérêt.

Leonid Andronov – Sandro Fileni / Fotolia.com

 

 

3 quartiers où séjourner

Le Dublin géorgien

Ce quartier est sans nul doute le meilleur endroit pour poser ses bagages lors d’un city break car il est non seulement un lieu de savoir et de culture mais abrite également les meilleurs endroits de divertissement. Situé au sud de Liffey, on y trouve les fleurons de l’architecture dublinoise, des musées de premier ordre, des pubs réputés, des restaurants gastronomiques et des magasins prisés pour faire du shopping. Cet élégant faubourg accueille également une kyrielle de parcs dans lesquels vous pourrez vous détendre entre deux visites. Ne quittez pas le quartier sans avoir fait une halte au Trinity College, au musée archéologique, à la National Gallery, à la Bank of Ireland, au Merrion Square et au Shelbourne Hotel.

Le vieux Dublin

Ce quartier historique s’étend de part et d’autre du château, siège du pouvoir britannique en Irlande pendant des siècles. C’est ici que se sont installés les Vikings lorsqu’ils ont fondé la ville au Xème siècle. Des fouilles ont mis en évidence plus de 150 édifices datant du Xème et XIème siècles. De la ville médiévale il reste peu de choses mis à part Christ Church et la très célèbre St Patrick ‘s Cathedral. Ce quartier plein de charme regorge de petites ruelles, de cours, de maisons géorgiennes, d’entrepôts et de chapelles mêlés à des immeubles modernes. Vous prendrez plaisir à flâner dans le quartier de Temple Bar, un savant mélange de lieux de distractions et de spectacles, de boutiques alternatives, de restaurants d’hôtels et d’habitations privées.

Les rives nord du Liffey

Urbanisée à partir du XVIIIème siècle, cette zone abrite les plus beaux monuments publics néoclassiques de Dublin : la maison des douanes (la custom House), Four courts et King’s Inn notamment. La très populaire O’Connell Street que l’on compare fréquemment aux Champs Elysées est surplombée par le Spire, une sculpture conique de 120 mètres de haut et de 3 mètres de diamètre que l’on peut repérer des 4 coins de la ville de jour comme de nuit grâce à la lumière bleue qui la domine. Elle symbolise le renouveau irlandais ainsi que l’indépendance de la République. À l’écart de ces sites touristiques, vous serez gagnée par l’atmosphère grouillante de ses rues piétonnes et par le marché quotidien de Moore Street. Ne partez pas sans avoir jeté un œil au Dublin Writers Museum, à la Hugh Lane Gallery et à la Old Jameson Distillery.

 

Fonta83 / Fotolia.com

 

Neuf missions à accomplir à Dublin !

  1. Initiez-vous à la fabrication de la Guinness.

Installée depuis 2000 dans une immense brasserie datant du début du XXème siècle, la Guinness Store House nous éclaire sur les secrets de fabrication de la bière grâce à une scénographie parfaitement orchestrée sur 7 étages. On déambule parmi les cuves géantes pour accéder à un bar vitré où vous pourrez admirer le plus beau panorama de Dublin. La bière est gratuite sur présentation de votre ticket d’entrée.

  1. Découvrez l’architecture Georgienne

Si vous êtes fan d’architecture classique, vous allez adorer les immeubles typiques entourés d’un fabuleux jardin à l’anglaise de Merrion Square. Ces demeures de la rive sud du Liffey, héritages de l’ère britannique, datent du XVIIIème et XIXème siècles. Poursuivez votre balade sur la place Saint Stephen’s Green et dans le quartier Trinity College pour admirer les bâtiments administratifs majestueux comme celui de la Bank of Ireland.

  1. Admirez l’une des plus belles bibliothèques du monde

Le Trinity College, haut lieu de la culture irlandaise, a accueilli en son sein des auteurs aussi illustres qu’Oscar Wilde, Jonathan Swift, Samuel Beckett ou Bram Stocker. Sa vieille bibliothèque qui ressemble à une cathédrale abrite un trésor moyenâgeux unique au monde : le livre de Kells, un manuscrit richement calligraphié et coloré qui contient les 4 évangiles du Nouveau Testament.

  1. Remontez le temps jusqu’au moyen-âge

Jouxtant la Christ Church Cathedral, le musée Dublinia retrace l’histoire irlandaise de l’époque des Vikings à la période médiévale. Ultra documenté, ludique et interactif, ce musée familial comprend deux niveaux dédiés à chaque période et un troisième consacré aux fouilles archéologiques. Grands et petits peuvent se déguiser et jouer en apprenant. Montez enfin les 96 marches de la St Michael Tower pour découvrir une vue imprenable sur la ville. Avant de partir, faites une pause à la Christ Church Cathedral. Construite par les Normands au XIIème siècle, elle fût restaurée dans un style néo-gothique en 1878.

  1. Faites la tournée des pubs

Dublin est la ville au monde où il y a le plus de pubs au kilomètre carré. Ces « public houses » sont au centre de la vie sociale et réunissent les Irlandais de tous âges et de tous milieux. Une fois sur place, inutile d’attendre un serveur, vous devez commander vos consommations au bar, payer immédiatement et les apporter vous-même à votre table. C’est le lieu idéal pour manger un plat roboratif, écouter de la musique traditionnelle, discuter de tout et de rien avec des inconnus et boire une pinte de bière brune ou rousse (4,50 euros en moyenne). Si au cours de la soirée vous êtes associée à une tournée, acceptez sans rechigner et payez-en une en retour un peu plus tard. Chaque année le James Joyce Pub Award récompense les pubs les plus conformes à la tradition. La décoration de The Long Hall, John Mulligan’s et The Bank on College mérite à elle seule le détour… Les deux quartiers les plus prisés pour sortir sont Temple Bar et les petites rues situées entre Grafton street et George’s street.

  1. Contemplez le CCD au coucher du soleil

Situé dans le quartier des Docklands et inauguré en 2010, le Convention Center de Dublin (CCD) est l’une des fiertés architecturales des Dublinois. Gigantesque et luxueux, il peut accueillir en son sein des milliers de personnes. Il possède un atrium en verre qui se reflète constamment dans le Liffey offrant au visiteur un point de vue exceptionnel sur le fleuve et le reste de la ville. Ce bâtiment est devenu l’emblème d’un véritable renouveau architectural.

 

Leonid Andronov – Sandro Fileni / Fotolia.com

 

Dublin pratique

Se restaurer

En Irlande, on aime autant les bons petits plats mijotés que la grande gastronomie conviviale ! Commencez votre journée par un « breakfast duck », un petit-déjeuner typique de l’Irlande du Nord constitué de canard grillé, bacon, gaufres, œufs au plat, le tout accompagné de café. Si vous n’êtes pas très viande, optez pour les Kippers, des harengs fumés que l’on sert avec du pain et des œufs brouillés. Déjeunez sur le pouce d’un fish & chips ou d’une assiette de fromages irlandais (le guiness cheese, le young buck et le milleens sont très prisés des autochtones). Le soir, testez l’une des nombreuses spécialités irlandaises : le saumon rôti appelé Irish Roasted Salmon, le crubeens (pied de porc frit), le bœuf au gingembre, les pinces de crabe assaisonnées, les fishcakes, la soupe de poisson et les plateaux de fruits de mer sans oublier les moules à toutes les sauces…

Se déplacer

Pour visiter Dublin, le mieux c’est de marcher ou d’emprunter le bus. Le réseau couvre toute la ville à partir de Central Bus Station. Le prix du trajet (entre 0,75 et 3,60 euros) dépend du nombre de stations. Prenez le freedom ticket (33 euros pour 3 jours) grâce auquel vous pouvez emprunter à volonté tous les bus de la ville, les circuits touristiques et les navettes Airlink. Enfin, les Dublinlinks (l’équivalent de nos velib’) vous permettent de louer un vélo en libre service… Les 30 premières minutes sont gratuites. Comptez 6,50 euros pour 4 heures de pédalage dans la capitale irlandaise.

Se loger

À Dublin, vous aurez l’embarras du choix entre les hôtels de charme, ses chambres d’hôtes, ses bed and breakfast et ses auberges de jeunesse. Les prix sont beaucoup moins chers au nord du Liffey mais peuvent doubler lors d’événements exceptionnels. Plus vous réserverez tôt, plus vous obtiendrez des tarifs attractifs. Les logements de location (Airbnb, homelidays,…) offrent la possibilité de vous retrouver dans des lofts ou d’authentiques appartements dublinois et de vous fondre ainsi parmi les autochtones.

TOO#24

D'autres articles parlent de :  , 

Vous aimerez aussi...

L’histoire de la salade tomate mozzarella, la salade reine de l’été

histoire Fashion Week

L’histoire de la Fashion Week de Paris, véritable épicentre du style

histoire ballerines

L’histoire des ballerines et leur come-back fulgurant

Maillot de bain menstruel : changez vos règles cet été

pareo couv

L’histoire du pareo, nouée entre héritage et modernité

blanc été

Le blanc, couleur star de l’été

Cevice de fruits de mer

PÉROU : Le top de la cuisine fusion

Ville de Chicago

L’EAU, L’ARCHI, LE BLUES Chicago

Emilie Ettori x Malfroy

Émilie Ettori x Malfroy : Paris sur soie

photo article manucure

Quelle manucure pour mes ongles ?

Africa Fashion Up 2024

Africa Fashion Up 2024 : la mode africaine sous les flashs

La santé mentale

SANTÉ MENTALE : ATTENTION FRAGILE

Longchamp et K.Jacques, des sandales à l’allure parfaite pour l’été

voyage en vogue

LES 6 SPOTS DE VOGUE

Les tendances voyages

Tendances voyages 2024

photo articles maillots de bain

Les maillots de bain les plus tendances pour la saison

photo cacatoès

CACATOÈS : la petite brésilienne qui monte, qui monte

article Lacoste

CULTE : le polo LACOSTE

article Telfar & Melissa

Melissa x Telfar, l’effortless incarné accessoire

article Jacquemus x Nike

Nike x Jacquemus : deuxième opus !

Riyadh air Ashi

Riyadh Air s’envole avec Ashi pour ses nouveaux uniformes

article manoyas

Manoyas : des talismans avec supplément d’âme

article fête des pères

Top 5 des cadeaux à offrir pour la fête des pères

photo article étam

Pour les JO, Etam donne carte blanche à 6 championnes

article Billabong TOO 53

Billabong : S.O.S récifs

cadeau mariage

8 cadeaux de mariage pour faire sensation

photo article & Other Stories

Savoir by & Other Stories, entre rêve et poésie

Vacances : 3 destinations tendances cet été 2024

photo article palladium

Palladium : un trio de baskets stars

photo article converse TOO53

Converse nous met les pieds au carré

tendance tenniscore

Jeu, set et match côté style avec la tendance tenniscore

João Incerti : délire tropical chez Monoprix

article produits été

Les produits de beauté indispensables pour l’été

article billieblush

Billieblush, good mood depuis 10 ans

article Wolford

Wolford : 3 leggings aux pouvoirs magiques

photo article fete des mères

Quels cadeaux offrir à sa maman pour la fête des mères ?

article Skechers x Vexx

Skechers x Vexx : plongée pop

photo article Studio Twist

Spartoo x Studio Twist : la collaboration de la saison

photo article parapluie

NEO x Parapluie de Cherbourg : le pébroc le plus robuste et léger du marché

photo Magtoo 53

Franck Pellegrino prend la Wallabee à la lettre

Photo défilé croisière Chanel 2024

La place des collections croisière dans la mode

Desigual x Christian Lacroix TOO53

Desigual x Christian Lacroix : le mouvement sacré du printemps

photo montage met gala

Qu’est-ce que le Met Gala ?

photo Georgina Rodriguez

Georgina Rodriguez, diva fifties pour Guess

TOO53-SERIEMODE Tendances PE24 Spartoo

Tendances PE24 Spartoo

TOO53-newsmode-Macon&Lesquoy-x-Topologie

Macon&Lesquoy x Topologie

TOO53-SEXO-plan-à-trois

Plan à trois

TOO53-newsmode-du-goth-western-chez-Dr.-Martens

Du goth-western chez Dr. Martens

photo article tenues mariage

Comment s’habiller quand on est invité à un mariage ?

TOO53-newsmode-design-Laurent-Badier

Le design scolaire et nostalgique de Laurent Badier