AccueilModeKaporal

Kaporal

Une grande marque méridionale et fière de l’être

 La griffe de mode marseillaise a fait de ses origines méridionales un argument de différenciation. Pleine d’ambition, Kaporal multiplie les collaborations avec de jeunes créateurs, développe le made in France avec des ateliers locaux et lance chaque saison de grandes campagnes de communication avec des personnalités et des influenceuses connues. Kaporal a également fait de la conquête de l’Europe son Graal. Rencontre avec Guillaume Ruby, son directeur du marketing et de la communication, un expert du denim aux ambitions multiples.

 

Photo DR

 

Bio.

Guillaume Ruby a fait carrière dans le denim et la mode. Tout d’abord chez Levi’s où il a été successivement chef de produit et directeur marketing France pendant vingt ans, puis comme consultant en positionnement stratégique pour des marques créateurs et des griffes de prêt-à-porter et d’accessoires en phase de lancement. Fort de son expérience, il a rejoint Kaporal il y a un an en tant que directeur du marketing et de la communication.

Guillaume Ruby

 

 

Comment l’aventure Kaporal a-t-elle démarré ?

A l’origine, Kaporal est une marque marseillaise de denim. Elle a été créée en 2004 par Laurent Emsellem, puis elle a été rachetée en 2013 par le fonds d’investissement TowerBrook Capital Partners. Depuis lors, c’est Laurence Paganini qui en est la directrice générale. Historiquement, Kaporal était une marque populaire et branchée avec un twist mode méridional. Elle a prouvé que le jean n’était pas seulement réservé aux marques authentiques et que l’on pouvait le démocratiser tout en l’embellissant. La marque a véritablement apporté quelque chose de nouveau : un esprit latin qui la différencie clairement de la concurrence. Aujourd’hui, Kaporal est devenue une griffe généraliste attractive qui mixe les codes du denim et du prêt-à-porter.

 

Comment le positionnement de la marque a-t-il évolué ?

Nous assumons nos origines made in Marseille en travaillant avec un atelier du sentier marseillais que nous avons contribué à faire rouvrir.

Historiquement, le denim provient de la toile de Nîmes. Nous essayons de revaloriser la filière jean en créant une véritable dynamique. Et nous espérons prochainement pouvoir racheter de la toile localement… Notre ligne « Jean de Nîmes » illustre parfaitement cette volonté de redonner tout son sens au jean made in France. En outre, nous essayons d’avoir une attitude écoresponsable en diminuant notre consommation d’eau et en privilégiant l’utilisation du laser. Chaque saison, nous donnons également carte blanche à des créateurs pour qu’ils créent des capsules upcyclées. Grâce à deux campagnes en mars et septembre sur le thème « recycle ton jean », l’atelier 13 A’tipik trie, lave et découd entre 3 000 et 5 000 jeans par an.

 

Qu’est-ce qui a changé au niveau de vos collections ?

Depuis le rachat de la marque en 2013, nous avons féminisé Kaporal. Aujourd’hui, les ventes femme représentent 30 à 35 % du chiffre d’affaires, contre 20 % il y a cinq ans. Cette évolution est le fruit de nos investissements stylistiques, mais aussi d’un effort important en termes de communication. Depuis l’année dernière, grâce à notre collection #mapetiterobe et nos très convoitées robes tutus, nous avons débuté des partenariats très fructueux avec des égéries blogueuses et des influenceuses. Cet été, nous continuons sur notre lancée avec une capsule estivale qui comprend une collaboration de cinq pièces avec la griffe Kiwi (bikini, une pièce, panier, fouta, poudre scintillante), deux robes de plage et un ensemble lingerie. La campagne de communication mettra en scène trois égéries blogueuses influenceuses originaires de France, d’Espagne et d’Allemagne.

 

Comment votre équipe du style est-elle organisée ?

Aujourd’hui, le département style comprend 35 personnes réparties en trois équipes interdépendantes : hommes, femmes et kids. Si l’homme et la femme ont des lignes génériques communes, l’enfant est plutôt travaillé dans un esprit « mini moi ».

 

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Depuis l’origine de la marque, les collections s’inspirent de l’esprit baroudeur pour l’homme et des amazones pour la femme. Les voyages font partie de l’ADN de Kaporal.

Cette saison, nous avons planché sur les grands espaces, la liberté et les voyages. Si la collection femme est segmentée en quatre lignes (Urban, Death Valley, Tropical Jungle et Safari), l’homme aborde également des thèmes plus nautiques à travers le bleu indigo et le rétro-surf notamment.

Photo DR

 

Quel est le produit phare de la collection femme ?

La combinaison est la pièce la plus représentative de la saison. Elle a été traitée en trois volets : workwear et féminine en denim, militaire en kaki et sophistiquée en dentelle et étoffe fluide.

 

Qui sont vos muses ?

Nous n’en avons pas une en particulier, car nous attachons plus d’importance à la personnalité et au charisme qu’à l’image publique de la personne. Nous aimons l’audace et les gens qui font bouger les lignes.

 

Quelles sont vos actualités les plus fortes ?

Au-delà de notre capsule summer réalisée avec Kiwi pour l’été, nous avons mené une collaboration pleine de fraîcheur avec le label le Binôme « à la française ». Au programme, des sweats et des tee-shirts à l’effigie de quatre quartiers iconiques marseillais.

 

Comment voyez-vous l’évolution de votre marque à cinq ans ?

Notre marque va continuer à s’internationaliser. Nous avons ouvert récemment des boutiques au Portugal, en Espagne, en Allemagne et en Belgique, mais nous sommes loin d’avoir atteint notre objectif…

 

Qu’est-ce qui a changé dans la consommation mode ?

Il y a un vrai besoin de transparence tant sur l’éthique de la fabrication que sur le respect de l’environnement. De plus, les consommateurs se sont habitués au rythme accéléré des nouveautés.

 

TOO#31

D'autres articles parlent de :

Vous aimerez aussi...

Photo dressing

Comment choisir la robe de cérémonie parfaite pour cette saison ?

Montage photo poissons d'avril

Les 5 meilleurs poissons d’avril 2024 des marques

La construction d’un éco-score pour évaluer l’impact environnemental des vêtements

photo entretien chaussures

5 astuces à suivre pour entretenir vos chaussures

Photo montage livres mode

Les livres incontournables pour tout savoir sur la mode

DIOR

Quand la mode devient gourmande pour Pâques

montage photo oversize

Comment adopter le style oversize de manière chic et confortable

montage photo article collaboration

Les collaborations les plus marquantes de l’histoire de la mode

montage photo article tendances capillaires

Top 5 des tendances capillaires à suivre ce printemps

montage photo tendance printemps 2024

Printemps 2024 : Les tendances mode à adopter dès maintenant

20% de réduction à l'ensemble des étudiants

Spartoo offre 20% de réduction aux étudiants

TOO 52 Test vanilla dating

TEST : êtes-vous prête pour le vanillia dating ?

TOO 52 voyage Tokyo

Voyage à Tokyo

photo tendance bold déco

Les nouvelles tendances déco du printemps 2024

TOO 52 dossier sommeil

Les 7 secrets du sommeil bienfaiteur

c

Pour la troisième année consécutive, JB Martin renouvelle son engagement pour Femmes solidaires

TOO52 Samsoe Samsoe

Samsøe Samsøe: pour vos beaux yeux

TOO52 recettes japonaises

Gastronomie japonaise

Montage Barbie

Comment Barbie a-t-elle influencé l’univers de la mode ?

TOO 52 dossier sommeil

Les 3 piliers du bien dormir

Fashion Week / luxe / défilés

Retour sur les premiers jours de la Fashion Week de Paris

TOO 52 8 tendances coiffure

Les 8 tendances coiffure du moment

TOO52-Omega-JO

Omega, gardien du temps des JO 2024

montage photo article sur l'inclusivité

Quand l’inclusivité s’invite dans l’industrie de la mode

TOO 52 dossier sommeil

Les clés du sommeil réparateur

Inflation / consommation / bouclier anti-inflation

Inflation : 73% des Français affirment avoir réduit leur consommation mode

TOO 52 Midnight Swimming de Saucony

La pêche miraculeuse de Saucony

les 10 immanquables de l'hiver

Les 10 immanquables de l’hiver

montage photo article métal et argent

Le métal et l’argent au cœur des tendances 2024

JB Martin X Femmes Solidaires

JB Martin x Femmes solidaires

montage photo campagne enfant luxe

La place des collections enfant dans le monde du luxe

AMREF X SPARTOO

Spartoo x AMREF : une belle histoire qui dure depuis 10 ans

montage photo campagne Nouvel An chinois.

Comment les Maisons célèbrent-elles le Nouvel An chinois ?

TOO52 New Era

CULTE : New Era

luxe / seconde main / mode

Quelle place a la seconde main dans l’industrie du luxe ?

Montage photo marques made in france

Comment affronter le froid de l’hiver tout en étant éco-responsable

Photo de la marque Fericelli

Soldes d’hiver : les « prix libres » à la mode

Montage photo produits skincare tendance en ce début d'année

Prendre soin de sa peau : les tendances skincare de ce début d’année

MP-marketplacedespartoo

La marketplace de Spartoo fête ses 10 ans

montage photo paris Fashion Week Automne-Hiver 2024-2025

Fashion Week de Paris 2024 : à quoi doit-on s’attendre de la part des Maisons ?

Soldes : comment bien gérer son budget ?

montage photo sac demi lune trench coat et mocassins

Lancement des soldes : Les indispensables à ne pas manquer

soldes

Près de 30 % des Français envisagent de renoncer aux soldes

TOO 52 Clare V x Monoprix

Clare V. chez Monop’

TOO52 conseils coiffure

Morpho coiffure

Bonne-annee-2024

Bonne année 2024 !

TOO 52 Rose Carmine

Des pulls Rose Carmine pour hommes

TOO52 Converse x Alexis Sablone

Converse et Alexis Sablone pour les JO

Cadeau de seconde main

Cadeaux de seconde main à Noël, pour ou contre ?

TOO 25 Spy X Family chez Bershka

Spy X Family en mission chez Bershka