AccueilSociétéLos Angeles Lifestyle

Los Angeles Lifestyle

Bien-être dans la citée des Anges

 

Capitale mondiale du bien-être, la cité des Anges n’en finit pas d’inventer de nouvelles pratiques pour vivre en bonne santé, cool et heureux. Tour d’horizon des rituels californiens à adopter d’urgence !

 

©Maciej Bledowski

 

Depuis quelques saisons, les Cali Girls concurrencent allègrement les Françaises et plus particulièrement les Parisiennes dans de nombreux domaines. Leur influence sur la planète healthy est incontestable et on envie toutes leur cadre de vie idyllique avec soleil à gogo, jogging sur la plage, session de surf ou de yoga, allées majestueuses de palmiers et décapotables. Qui n’a jamais rêvé de poser ses bagages dans les quartiers de Santa Monica, Venice, Silver Lake ou Pacific Palisades pour quelques semaines, voire quelques années ? Même le vestiaire sporty-cool et western-folk de ses autochtones si athlétiques pourrait devenir le nôtre en période estivale. Dans son livre Good Vibrations, le bonheur à la californienne paru aux éditions First, la rédactrice de mode Laure Gontier nous dévoile les secrets de bien-être et de coolitude des Angelenos. Un mode de vie inspirant où piocher de nouveaux rituels pour vivre heureux et en bonne santé cet été.

 

 

 

GOOD VIBRATIONS, le bonheur à la californienne, éditions First (15,95 euros) Rédactrice de mode et de tendances, Laure Gontier vit à L. A. depuis trois ans. Dans son opus, elle nous livre un brillant décryptage du lifestyle californien. Plein d’humour, son livre regorge de bonnes adresses et de sources d’inspiration. Une saine lecture de plage où dénicher de bonnes résolutions pour la rentrée.

 

Si, comme moi, vous avez eu la chance de séjourner plus de quelques mois sur la côte ouest des Etats-Unis, vous avez certainement pu goûter à l’American way of life : le brunch gargantuesque du dimanche matin, les pique-niques frisbee en plein hiver, la bienveillance et l’amabilité légendaires des commerçants, le patriotisme parfois exagéré de toute la population, la Budweiser, le respect de la police et, bien sûr, le mythe du rêve américain. Aux Etats-Unis, tout semble toujours

possible tant qu’on a de bonnes idées et qu’on sait se relever les manches. Et si vous vous plantez, cela n’a pas d’importance puisque la résilience est ici une qualité portée aux nues. Après des années post 11 Septembre difficiles, l’élection d’Obama a permis à l’Amérique de retrouver son aura. Vu depuis l’Europe en crise, avoir un président noir, élégant et charismatique, au « Yes, you can » si volontariste, semblait diablement séduisant. Quelques années plus tard, l’élection de Donald Trump le 8 novembre 2016 nous a fait l’effet d’une douche froide.

 

Quand cool attitude rime avec convictions

Mais en s’érigeant en contre-pouvoir du nouveau gouvernement de Washington, les stars californiennes ont su faire rimer cool attitude californienne avec convictions. En outre, les Californiens ne sont-ils pas les seuls Américains à se préoccuper (encore un tant soi peu) de l’avenir de la planète ? Il suffit de se plonger dans la presse féminine pour mesurer l’influence du lifestyle californien sur les fashionistas. Combien de vos copines se sont mises à manger des graines, à pratiquer le jeûne, le juicing ou le yoga après un périple à Los Angeles ? C’est officiel, le well-being californien n’a rien à envier au lagom suédois ou au hygge danois, ni même à la dolce vita italienne.

 

L.A. : cité des anges et du wellness

L’idée de vivre au coeur d’Hollywood, sur un spot de surf renommé ou se baigner dans l’une des piscines immortalisées par David Hockney est un rêve pour bon nombre de Français. La preuve ? Plus de 23 000 Frenchies y coulent des jours heureux. Si San Francisco est la ville la plus européenne, voire la plus méditerranéenne des États-Unis, L. A. est de loin la plus sportive. Ici, malbouffe et obésité sont mal vues et l’on apprend à faire du sport et à se nourrir sainement dès la maternelle. Le taux d’obésité en Californie est l’un des moins élevés des Etats-Unis. Ce n’est pas un hasard si on surnomme L. A. « Tinseltown », la ville clinquante. Le culte du corps a sa place dans la société plus que n’importe où ailleurs. Même si les Angelenos passent leur vie en voiture, ils pratiquent souvent plusieurs sports : la musculation dans l’une des salles de sport ouvertes 24 h/24, le jogging le long de ses 115 km de côtes ou dans l’un de ses 379 parcs, le golf dans un désert aménagé, l’équitation dans l’un des ranchs situés dans les montagnes et le surf ou le paddle board à Malibu ou Topanga. Vous en voulez encore ? Certains Angelenos pratiquent même le snow dans des stations de ski situées à deux petites heures de route de la mégapole lorsque l’eau du Pacifique devient trop frisquette.

 

©Botamochy – stock.adobe.com

 

Cinq kifs par jour

En Californie plus qu’ailleurs, la prévenance, le sourire et la politesse font partie des usages quotidiens. Ne soyez pas surpris si l’on vous complimente sur votre « franglais parfait », vos vieilles ballerines Repetto, le parfum de votre gel douche ou votre couleur de cheveux hasardeuse… Il est d’usage d’afficher un grand sourire au flatteur et de le doter d’un « Oh, thank you ! » surpris ou réjoui. Pour les Californiens, l’optimisme au quotidien permet d’atteindre un mieux-être bénéfique pour la santé physique et mentale. Depuis qu’ils ont traversé la période New Age, les Angelenos se fixent comme objectif de regarder le verre à moitié plein, d’être reconnaissants pour ce qu’ils possèdent et de chercher le bon dans chaque individu. L’ancrage de la pensée positive est tel aux Etats-Unis que les Américains ont même créé le High Five pour fêter les petites victoires, les bonnes blagues ou tout autre moment de complicité. Ici, vivre au moins cinq kifs par jour n’est pas une théorie fumante. On profite du coucher du soleil sur la plage, on discute avec les touristes à la terrasse des cafés, on sirote de délicieux jus de légumes accompagnés de rainbow bowls et on célèbre tout et n’importe quoi : la naissance prochaine du fils de la voisine, le printemps, l’arrivée d’une nouvelle collègue, l’achat d’un labrador ou d’une nouvelle voiture. Bref, les Californiens « enjoy life » comme personne.

 

Cali-Wellness

8 pratiques incontournables décryptées par Laure Gontier

 

©s72677466 – stock.adobe.com

 

  1. La lithothéraphie : le pouvoir des minéraux

Depuis les années 1970, les Californiens croient dur comme fer aux vertus des minéraux. La moldavite, par exemple, a pour réputation de venir à bout des blocages et d’accompagner les transformations personnelles. De nombreuses Cali Girls dont les soeurs Kardashian auraient des pochons de minéraux dans leur sac à main pour faire le lien entre monde spirituel et monde matériel. Si vous visitez l’une des boutiques Healing Crystals à Los Angeles, fermez les yeux et joignez les mains en signe de prière, puis rouvrez-les pour foncer sur la première pierre qui vous attire. D’après les lithothérapeutes, la calcite bleue serait bénéfique pour la communication, le grenat rouge pour l’énergie et la sexualité, la citrine pour la confiance en soi, l’ambre pour la sérénité et la cornaline pour la sensibilité et la sensualité. Ne reste plus qu’à y croire !

 

  1. Voir la vie en rose grâce à la chromothérapie

En vogue sur les plages de L. A., Color Therapy Eyewear vous propose des lunettes de soleil aux verres colorés anti-UV pour vous rebooster après l’hiver. Fervents adeptes de la chromothérapie, les Angelenos sont persuadés qu’elles peuvent agir sur l’état mental, physique et émotionnel. Vendues par set de 7 ou 9 couleurs, il est recommandé d’en porter une paire au moins 30 à 60 minutes par jour. Le rouge développerait activité et intuition ; l’ orange, l’énergie ; le vert, l’empathie et l’harmonie ; le bleu, l’assurance et l’endurance ; l’indigo, la créativité ; le violet, l’amour et la concentration. A s’offrir sur Amazon au prix de 120 dollars.

 

  1. Des camps d’adultes pour rompre avec le quotidien

Vous avez la nostalgie des camps scouts ou des colonies de vacances de votre enfance ? Les Californiens ont trouvé la solution sous la forme de camps de vacances pour les adultes. Le programme est le même que pour vos ados : sports collectifs, extrêmes ou sports de glisse, soirée marshmallows et balades en forêt. Le but est de rompre avec son quotidien, de prendre du temps pour soi et de se déconnecter de son portable et de son ordi. Si la simple idée de chanter autour d’un feu de joie vous déplaît, optez plutôt pour une retraite yoga-méditation ou pour un jeûne entres filles.

 

  1. L’aromathérapie : ces plantes qui nous veulent du bien

À Los Angeles, les herbes aromatiques font figure de must have. On les plante pour agrémenter recettes healthy, mais aussi pour soigner bobos en tous genres. Outre leurs pouvoirs purifiants, les plantes apaisent ceux qui en prennent soin. Et si vous n’avez pas l’âme d’Olivier le jardinier, vous pouvez toujours acheter des fioles d’aromathérapie ou des huiles essentielles. En Californie, les concept stores wellness vendent pléthore de diffuseurs pour la maison, de sprays anti-stress et de sels de bain aux plantes relaxantes pour faire un plouf revigorant dans sa baignoire.

 

©Botamochy – stock.adobe.com

 

  1. Yoga à gogo

En Californie, la question n’est pas de savoir si vous faites du yoga, mais quelle variante vous avez choisie et dans quel cadre vous souhaitez le pratiquer. À Los Angeles, outre les chaînes comme Yoga Works qui proposent des cours mélangeant hatha-yoga et ashtanga en un minimum de temps, les sessions de bikram (avec ses cours d’une heure et demi qui enchaînent 26 poses sous 40,6°C et 40 % d’humidité) se démocratisent aux quatre coins de la ville. Si l’idée de transpirer comme une dingue ne vous tente pas, optez pour le Sup yoga qui consiste à exécuter les postures sur un long board ou un paddle en eaux calmes. Autre alternative, le budôkon, popularisé par la coach des stars Cameron Shayne, combine postures, arts martiaux et méditation.

 

  1. Juicing : se mettre au jus sans modération

Apparu avec la déferlante yoga, le juicing consiste à s’alimenter uniquement de jus de fruits et de légumes sans pulpe. Régime qui boosterait la vitalité, affinerait la silhouette et détoxifierait l’organisme, le juicing se pratique en cure purifiante pendant une semaine ou sur un repas pour compenser des abus caloriques. Il suffit d’une bonne centrifugeuse ou d’un mixeur, d’un bac à légumes bien rempli et d’un peu de créativité pour faire des miracles. Si les jus d’herbes ont longtemps été à la mode, aujourd’hui, c’est le jus vert, un savant mélange de chou kale, d’épinards, de concombre, d’arugula, de cresson, d’avocat et de citron vert qui les a supplantés. Le sujet vous passionne ? Offrez-vous le joli livre de la gourou du juicing Amanda Chantal Bacon. The Moon Juice Cookbook regorge de recettes surprenantes aux vertus insoupçonnées.

 

  1. All-day-breakfast : c’est tous les jours dimanche

Cette pratique culinaire qui consiste à manger toute la journée des aliments que l’on déguste normalement au petitdéjeuner a pris de l’essor grâce aux chefs Alvin Catlan, Jessica Koslow ou Sqirl. Au menu : moult recettes autour des oeufs (oeufs Bénédicte, Eggslut, brouillés), des mélanges granola, yaourts, fruits rouges et graines, ainsi que des pancakes dégoulinant de sirop d’érable accompagnés de jus savamment préparés et de thés ou cafés triés sur le volet. Plus besoin d’attendre le brunch dominical pour se faire un petit déjeuner de roi !

 

©NOBU – stock.adobe.com

 

  1. Chit chat : le papotage bienveillant qui crée du lien

Le chit chat débute généralement dès votre entrée dans un magasin avec un magistral « Hello, how are you today ? ». S’en suit un bavardage convivial et souriant sur vos origines, la météo du jour, l’origine de votre super tee-shirt, le dernière recette que vous avez tentée ou votre café préféré. Anodin, spontané et toujours positif, le chit chat se pratique à la caisse d’un supermarché, en attendant le bus ou dans le métro. Ce n’est ni un plan drague, ni une démarche intéressée, car il n’y a strictement rien à y gagner. Si ce n’est de la bonne humeur, un peu de chaleur et du lien social !

 

TOO#31

D'autres articles parlent de :  , 

Vous aimerez aussi...

photo article fete des mères

Quels cadeaux offrir à sa maman pour la fête des mères ?

article Skechers x Vexx

Skechers x Vexx : plongée pop

photo article Studio Twist

Spartoo x Studio Twist : la collaboration de la saison

photo article parapluie

NEO x Parapluie de Cherbourg : le pébroc le plus robuste et léger du marché

photo Magtoo 53

Franck Pellegrino prend la Wallabee à la lettre

Photo défilé croisière Chanel 2024

La place des collections croisière dans la mode

Desigual x Christian Lacroix TOO53

Desigual x Christian Lacroix : le mouvement sacré du printemps

photo montage met gala

Qu’est-ce que le Met Gala ?

photo Georgina Rodriguez

Georgina Rodriguez, diva fifties pour Guess

TOO53-SERIEMODE Tendances PE24 Spartoo

Tendances PE24 Spartoo

TOO53-newsmode-Macon&Lesquoy-x-Topologie

Macon&Lesquoy x Topologie

TOO53-SEXO-plan-à-trois

Plan à trois

TOO53-newsmode-du-goth-western-chez-Dr.-Martens

Du goth-western chez Dr. Martens

photo article tenues mariage

Comment s’habiller quand on est invité à un mariage ?

TOO53-newsmode-design-Laurent-Badier

Le design scolaire et nostalgique de Laurent Badier

photo article skincare et serum

Top 5 des meilleurs sérums pour donner bonne mine

TOO53-newsmode-baskets-Nach-x-Meeko

Baskets Nach x Meeko

montage photo mocassins

Top 5 des mocassins les plus tendance du moment

TOO53-newsmode-Pac-Man-x-Sushishop

Pac-Man x Sushishop

Les égéries dans la mode

Les égéries de mode : un symbole pour les marques

TOO53-newsmode-Timberland-x-Charles-F-Stead

Timberland x Charles F Stead

65% des Français déclarent que le e-commerce a un impact positif sur leur quotidien

Trois idées de tenues pour un style minimaliste

Trois idées de tenues pour adopter le style minimaliste

Z:\a.fontaine\0 WORDPRESS\Contenu du site\TOO 53\visuels redimensionnés

Les tendances PE24 vues aux défilés

Montage photo perles

Les perles : retour en force dans l’univers de la mode

Collection luxe PE 24 Spartoo

Le secteur du luxe mise sur l’innovation

Photo dressing

Comment choisir la robe de cérémonie parfaite pour cette saison ?

Montage photo poissons d'avril

Les 5 meilleurs poissons d’avril 2024 des marques

La construction d’un éco-score pour évaluer l’impact environnemental des vêtements

photo entretien chaussures

5 astuces à suivre pour entretenir vos chaussures

Photo montage livres mode

Les livres incontournables pour tout savoir sur la mode

DIOR

Quand la mode devient gourmande pour Pâques

montage photo oversize

Comment adopter le style oversize de manière chic et confortable

montage photo article collaboration

Les collaborations les plus marquantes de l’histoire de la mode

montage photo article tendances capillaires

Top 5 des tendances capillaires à suivre ce printemps

montage photo tendance printemps 2024

Printemps 2024 : Les tendances mode à adopter dès maintenant

20% de réduction à l'ensemble des étudiants

Spartoo offre 20% de réduction aux étudiants

TOO 52 Test vanilla dating

TEST : êtes-vous prête pour le vanillia dating ?

TOO 52 voyage Tokyo

Voyage à Tokyo

photo tendance bold déco

Les nouvelles tendances déco du printemps 2024

TOO 52 dossier sommeil

Les 7 secrets du sommeil bienfaiteur

c

Pour la troisième année consécutive, JB Martin renouvelle son engagement pour Femmes solidaires

TOO52 Samsoe Samsoe

Samsøe Samsøe: pour vos beaux yeux

TOO52 recettes japonaises

Gastronomie japonaise

Montage Barbie

Comment Barbie a-t-elle influencé l’univers de la mode ?

TOO 52 dossier sommeil

Les 3 piliers du bien dormir

Fashion Week / luxe / défilés

Retour sur les premiers jours de la Fashion Week de Paris

TOO 52 8 tendances coiffure

Les 8 tendances coiffure du moment

TOO52-Omega-JO

Omega, gardien du temps des JO 2024

montage photo article sur l'inclusivité

Quand l’inclusivité s’invite dans l’industrie de la mode