AccueilPratiqueMarrakech

Marrakech

Ultra-dépaysante, traditionnelle, branchée et cosmopolite, Marrakech est la ville d’Afrique du nord préférée des Français. On y croise aussi bien des amateurs de bonne chair, des professionnels du golf et des passionnés d’architecture que des dingues de shopping et d’artisanat. Sa médina inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco regorge de riads somptueux dans lesquels il fait bon séjourner quelle que soit la période de l’année. Laissez-vous transporter par la ville rouge et profitez de l’accueil des «bahjas» (littéralement des «gens joyeux »), surnom des marrakchis.

 

Photo DR – ©seqoya – Fotolia

4 quartiers incontournables

Les souks et Derb Debachi

Le souk n’est pas seulement un marché, c’est un dédale de ruelles bordées d’échoppes qui s’étend du nord de la place Djemaa El-Fna jusqu’au sud-ouest du musée de Marrakech. L’artère principale propose un assortiment de produits artisanaux pour les touristes mais si vous vous perdez dans le labyrinthe des kissarias (marchés couverts), vous tomberez inévitablement sur les souks spécialisés fréquentés par des professionnels : El kebir (le grand marché du cuir), Ableuh (le marché des olives), kachacha (le souk des arachides et des dattes), Semmarine (le lieu de la maroquinerie branchée), Joutia Zrabi (la criée des tapis) et Sebbaghine (l’antre des teinturiers). Quand vous aurez terminé votre shopping, rendez-vous dans le quartier résidentiel de Derb Debachi et partez à la découverte des plus beaux riads de la ville.

Babb Doukkala et Dar El Bacha

Ce quartier loin du tumulte de la place Djemaa El-Fna offre un visage totalement différent de la médina. Fréquenté par les familles et les étudiants, il accueille les meilleurs hammams publics de la ville et une multitude de cyber-cafés. Les chineurs professionnels adorent séjourner dans ses riads paisibles et côtoyer le marché Bab El Khemis, un endroit prisé pour marchander des portes sculptées et des vitraux art déco. En outre, c’est là que se trouve l’un des meilleurs restaurants de Marrakech : le Dar Moha du chef Mohamed Fedal. La réputation de sa cuisine fusion (on adore son couscous au foie gras à l’huile d’argan…) fait des émules bien au-delà des frontières marocaines.

La Palmeraie

Cet oasis naturel de 5260 hectares situé à 5 kilomètres à l’est de la médina accueillait à l’origine 150 000 palmiers. Malheureusement, ce nombre a considérablement diminué depuis l’apparition des hôtels de luxe, des maisons d’hôtes et des villas privées. Pour remédier à ce désastre, un programme de reforestation a été mis en place. L’été, la palmeraie est l’un des endroits les plus agréables où séjourner car elle garde une relative fraîcheur et la plupart des établissements sont équipés d’une piscine et de spas. Pour la visiter, empruntez un vélo ou offrez-vous une promenade en dromadaire, une pause relaxante loin du tumulte de la médina !

Mouassine

Ce vieux quartier est à la croisée des chemins entre le Marrakech d’autrefois avec ses mosquées, ses riads et ses fontaines et celui d’aujourd’hui avec ses magasins de design contemporain et ses restaurants cosmopolites. Central et facile d’accès, il est réputé pour ses fondouks, anciens entrepôts et caravansérails qui abritent boutiques et ateliers d’artisans. C’est là qu’il faut chiner les belles pièces que l’on achète autrement à prix d’or dans le quartier de Gueliz dans la ville nouvelle.

 

Photo DR – ©hcl12 – Fotolia

Vos 8 missions du Week-end

  1. Revivez l’âge d’or de Marrakech en visitant les tombeaux Saadiens

Le sultan saadien Ahmed Al-Mansour voulait emmener tout son or dans sa tombe. Surnommé «le victorieux» en raison de ses succès militaires contre le Portugal et le Soudan, il avait fait fortune en pratiquant le commerce du sucre. Il fit couvrir d’or le plafond de la salle des douze colonnes afin que son tombeau soit digne de sa gloire. Voulant être entouré de ses nombreuses femmes et enfants après sa mort, on retrouva plus de 170 sépultures dans son mausolée. Après sa mort en 1603, le sultan alaouite Moulay Ismail décida de faire murer les tombeaux qui tombèrent dans l’oubli jusqu’à leur découverte en 1917.

  1. Déambulez sur la place Djemaa El-Fna

Longtemps utilisée pour les exécutions publiques, la place Djemaa El-Fna est aujourd’hui une salle de spectacle à ciel ouvert où les représentations de théâtre de rue partagent la vedette avec les charmeurs de serpents et les acrobates. À la nuit tombée, les conteurs captivent leur auditoire en faisant le récit de vieilles légendes arabes alors que les touristes se font faire des tatouages au henné sous des parasols. Ces manifestations traditionnelles lui valent d’être inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco depuis 2001.

  1. Offrez-vous un gommage et un massage berbères dans un hammam traditionnel

Votre visite de Marrakech ne serait pas complète sans un hammam au savon noir et un gommage au Kessa (gant en crin) rincé à l’eau de fleur d’oranger. Si vous souhaitez assouplir votre peau, testez aussi un masque du cuir chevelu au Rhassoul suivi d’un massage à l’huile d’argan. Un gommage simple dans un hammam public coûte entre 30 et 50 dirhams et plus de 150 dirhams dans un riad. Si vous penchez pour un établissement public, testez le Bab Doukkala, un hammam de quartier qui date du XVIIème siècle avec un dôme étoilé où filtre la lumière. Une clientèle locale s’y détend contre d’imposantes colonnes en attendant leur gommage.

  1. Visitez le palais de la bahia

Commandé en 1860 par le Grand Vizir Si Moussa, ce pa- lais de 150 chambres édifié sur un terrain de 8 hectares n’a cessé d’être embelli. Surnommé La Bahia (littéralement «la belle»), ce palais concentre tout le savoir faire marocain en termes d’artisanat et d’architecture. Ses plafonds de bois peint, doré et marqueté et ses ornements en stuc valent à eux seuls le détour. La Bahia est toujours utilisée par le souverain Mohammed VI pour organiser des réceptions en l’honneur de chefs d’État ou de stars internationales. La visite (10 dirhams par personne) est autorisée de 9h à 16h30.

Photo DR – ©sabino.parente – Fotolia

  1. Offrez-vous une diffa marocaine

Une «diffa» (festin) commence généralement par 7 salades à base de légumes cuits et par une pastilla de pigeon. Sui- vent des viandes grillées servies avec du beurre clarifié aux épices ou des viandes mijotées accompagnées de semoule au safran et de légumes de saison. En dessert, vous avez généralement le choix entre une pastilla à la crème et aux amandes et une soupe d’oranges à la cannelle. Comme dans tous les repas orientaux, les plats se partagent pour plus de convivialité. Les meilleures adresses de Marrakech se transmettent de bouche à oreille, n’hésitez pas à vous faire conseiller par votre riad ou votre hôtel.

  1. Baladez-vous au jardin de Majorelle

Créé en 1924 par le peintre paysagiste Jacques Majorelle, ce lieu est une ode à l’art moderne avec son décor jaune citron, bleu cobalt et vert franc. Féru de botanique, il y avait fait planter des centaines d’essences rares et exotiques et édifier sa résidence privée dans un style art déco. Achetée par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé en 1980, la propriété fut léguée à la ville de Marrakech à la mort du couturier. Aujourd’hui, elle abrite le musée d’art islamique ainsi qu’une collection d’objets d’arts décoratifs qui appartenait à YSL.

  1. Contemplez La médersa ben Youssef

Edifiée au XIVème siècle sous le règne de la dynastie des Mérinides, cette école coranique a longtemps été considérée comme la plus grande institution religieuse d’Afrique du Nord. Elle pouvait accueillir jusqu’à 900 étudiants. Vous serez subjuguée par les coupoles en bois de cèdre sculpté, les balcons en moucharabieh, les ornements calligraphiés en stuc et les arcades de style hispano-mauresques ornées de zelliges à cinq couleurs. À l’étage, les chambres de 3m3 donnent un aperçu des conditions de vie monastiques des étudiants. La Médersa est accessible pour 50 dirhams.

  1. Prenez un verre au Churchill à La Mamounia

Une visite à Marrakech ne serait pas complète sans une halte dans le palace légendaire. Allez prendre un verre dans son bar mythique des années 30 aux murs capiton- nés rouges où Churchill avait ses habitudes. Mettez-vous sur votre 31 et allez siroter un whisky 20 ans d’âge ou une Mamoun lady (un cocktail à base de gin, de citron et de fleur d’oranger) en écoutant du jazz. Evitez le dimanche, le jour où le bar est le moins animé.

 

Photo DR – ©Mytho – Fotolia

Vie pratique

Y aller. De nombreuses compagnies régulières et low-cost desservent Marrakech depuis paris et les grandes villes françaises. Transavia propose des billets d’avion à partir de 100 euros aller-retour suivant les périodes.

Heures d’ouvertures. Si vous allez à Marrakech pour faire du shopping, évitez le dimanche et le vendredi après-midi qui sont généralement les jours de fermeture.

Se déplacer. L’aéroport de Menara est situé à 6 kilomètres de la médina et il faut compter 70 dirhams pour un taxi en journée et 100 dirhams le soir. Si vous logez dans un riad, demandez que l’on vienne vous chercher en navette.

Visa. Pour un séjour de moins de 3 mois, les ressortissants européens n’ont pas besoin de visa mais il faut que leur passeport soit valide 6 mois au- delà de la date d’arrivée.

Monnaie. Un euro équivaut à 12 dirhams. Les prix se négocient dans les souks mais pas dans les hôtels ni les restaurants. Comptez 400 dirhams pour une chambre dans un riad, 40 dirhams pour un tajine et 8 dirhams pour une bouteille d’eau.

Climat. L’automne et le printemps sont agréables à Marrakech car les températures y oscillent entre 20 et 25 degrés. Méfiez-vous de l’été car la chaleur peut monter au delà de 40…

 

TOO#17

D'autres articles parlent de :  ,  ,  , 

Vous aimerez aussi...

montage photo article métal et argent

Le métal et l’argent au cœur des tendances 2024

JB Martin X Femmes Solidaires

JB Martin x Femmes solidaires

montage photo campagne enfant luxe

La place des collections enfant dans le monde du luxe

AMREF X SPARTOO

Spartoo x AMREF : une belle histoire qui dure depuis 10 ans

montage photo campagne Nouvel An chinois.

Comment les Maisons célèbrent-elles le Nouvel An chinois ?

TOO52 New Era

CULTE : New Era

luxe / seconde main / mode

Quelle place a la seconde main dans l’industrie du luxe ?

Montage photo marques made in france

Comment affronter le froid de l’hiver tout en étant éco-responsable

Photo de la marque Fericelli

Soldes d’hiver : les « prix libres » à la mode

Montage photo produits skincare tendance en ce début d'année

Prendre soin de sa peau : les tendances skincare de ce début d’année

MP-marketplacedespartoo

La marketplace de Spartoo fête ses 10 ans

montage photo paris Fashion Week Automne-Hiver 2024-2025

Fashion Week de Paris 2024 : à quoi doit-on s’attendre de la part des Maisons ?

Soldes : comment bien gérer son budget ?

montage photo sac demi lune trench coat et mocassins

Lancement des soldes : Les indispensables à ne pas manquer

soldes

Près de 30 % des Français envisagent de renoncer aux soldes

TOO 52 Clare V x Monoprix

Clare V. chez Monop’

TOO52 conseils coiffure

Morpho coiffure

Bonne-annee-2024

Bonne année 2024 !

TOO 52 Rose Carmine

Des pulls Rose Carmine pour hommes

TOO52 Converse x Alexis Sablone

Converse et Alexis Sablone pour les JO

Cadeau de seconde main

Cadeaux de seconde main à Noël, pour ou contre ?

TOO 25 Spy X Family chez Bershka

Spy X Family en mission chez Bershka

TOO52 Hoka Brain Dead

Hoka X Brain Dead

Sequins, paillettes : les pièces mode incontournables à porter pour les fêtes

TOO52 Seecly

Seecly : la seconde vie des lunettes

TOO52 Scholl Iconic

Scholl Iconic se pique de design avec GmbH

Spartoo la mode autrement / Mode responsable

Spartoo vers une mode éthique et éco-responsable

TOO52 Le Parapluie Cherbourg x Inès de la Fressange

Le Parapluie de Cherbourg X Inès de La Fressange 

TOO52-tendances-AH23-Spartoo

Tendances AH23 Spartoo

offre petits prix

Plongez dans la féerie de Noël

TOO 52 Blanc Bonnet

Blanc Bonnet prend l’ascendant

TOO52 New Era baseball

New Era reprend les bases du baseball

Spartoo récompensé pour son engagement RSE

Spartoo récompensé pour son engagement RSE

Wrangler X Sandro

Wrangler X Sandro

TOO52 interview Tann's

Interview : Tann’s

Pull de Noël

Le pull de Noël, la nouvelle pièce mode ?

TOO52 box cheerz petit bateau

Une box Cheerz X Petit Bateau

IA Desigual

Desigual fait bosser l’IA

Seconde main

Les plateformes incontournables de la seconde main

TOO52 H&M Zlatan

H&M et Zlatan

TOO 52 Aubade x Luz

Aubade x Luz : une ligne aussi sport que sexy

De la décoration sur Spartoo

De la décoration d’intérieur sur Spartoo !

TOO52-Amalys

Amalys, une marque au grand cœur

Easy Peasy Deboo

Easy Peasy innove avec les Deboos

Spartoo : l'offre la plus large du web

Spartoo : l’offre mode la plus large d’Europe

Skechers Snoop Dogg

Skechers x Snoop Dogg

GBB Flexoo

GBB lance les Flexoo

Easy Peasy s'engage pour la biodiversité

Easy Peasy protège la biodiversité

TOO52-clarks-eastpak

Clarks x Eastpak

tendances défilés AH23

Les tendances AH23 vues aux défilés