AccueilSociétéStaycation

Staycation

Le voyage immobile ou presque

 

Tendance voyage très en vogue aux Etats-Unis et à Singapour, le staycation consiste à prendre des vacances à la maison ou tout près, au lieu de s’envoler pour des destinations lointaines. Zoom sur quelques recettes de bonheur et de bien-être pour redécouvrir, avec les yeux d’un touriste, son lieu de vie et apporter du peps à son quotidien.

 

©mast3r – stock.adobe.com

 

Pour certains, le voyage est synonyme de ressourcement, de partage et de souvenirs merveilleux que l’on pourra se remémorer les jours de grisaille. A contrario, pour d’autres, dormir dans un autre lit que le sien, planifier des vacances, prendre l’avion ou encore subir le jetlag s’apparentent à de véritables calvaires, voire des sacrifices que l’on concède pour plaire à sa tribu. Alternative aux destinations lointaines, le staycation est une solution à laquelle on pense rarement au moment de planifier ses congés. Pourtant, cette tendance voyage très en vogue aux Etats-Unis et à Singapour nous incite à changer notre vision du monde pour profiter enfin de ce que l’on a à portée de main et à faire du tourisme dans sa ville ou sa région. « Tendance misérabiliste et anti-crise », protesteront certains ! Pas si sûr, car notre quotidien laisse généralement peu de temps pour goûter aux attraits des grandes métropoles et au patrimoine de nos régions que tant d’étrangers nous envient.

 

Vacances-taupe

Le staycation est un mot valise américain né de la fusion de « stay at home » (rester à la maison) et de « vacation » (vacances) en américain. Outre-Manche, on utilise également les termes « holistay » et « nearcation ». Le terme staycation serait apparu pour la première fois dans un article du Sun News signé par Terry Massey en 2003 dans le Connecticut, mais certains sociologues attribuent l’origine de cette tendance aux attentats du 11-Septembre. Ces terribles événements ont dissuadé nombre d’Américains de prendre l’avion et de voyager hors de leurs frontières. Par la suite, le staycation se serait popularisé au moment de la crise pétrolière de 2008, les coûts des transports étant devenus inabordables pour certains. Ce terme est d’ailleurs entré dans le Merriam Webster’s Collegiate Dictionary la même année. En Europe, en 2010, le quotidien italien Corriere della Sera publie un long article sur le staycation sous l’appellation « vacances-taupe ». Mais ne nous leurrons pas, rester chez soi pendant ses congés n’est généralement pas un choix, mais plutôt une réponse à un constat évident : beaucoup de vacances, mais peu d’argent ! Un Français sur trois ne part jamais pendant ses congés. Et malgré l’avènement des RTT, des 35 heures et l’augmentation de l’espérance de vie, ce ratio reste inchangé depuis le début des années 60.

 

Slow travel

Le staycation ne concerne pas seulement les personnes fragiles financièrement, mais aussi les aérodromophobes (les phobiques de l’avion), les écolos désireux de diminuer leur empreinte carbone, les casaniers épanouis, les personnes lassées des déplacements professionnels ou encore les individus en quête de repos absolu. Pour tout ceux-là, prendre la décision de ne « rien faire » est l’opportunité de se réapproprier leur environnement, de sortir de la routine et de s’obliger à plus de curiosité. En outre, le staycation répond à la tendance « slow travel », en opposition au tourisme de masse et aux voyages organisés qui proposent un maximum d’activités en un minimum de temps.

 

9 missions pour faire du staycation votre nouveau crédo

 

Mission 1. Redécouvrez votre ville et évitez les transports en commun

Il s’agit d’aller découvrir ou redécouvrir des quartiers en profondeur avec le regard d’un touriste venu du bout du monde. Evitez autant que possible les transports en commun. Marchez, prenez votre skate, votre trottinette ou votre vélo pour sillonner votre ville autrement. Commencez par une escapade à l’office de tourisme et parcourez les blogs de voyage pour voir ce que votre lieu de vie a à vous offrir pendant vos congés. Faites-vous un programme avec une to-do-list de plaisirs : prendre un brunch dans ce restau dont on vous a tant parlé, faire des courses dans une supérette exotique, faire le marché en pleine semaine, participer à un festival ou à un club de lecture, visiter des monuments historiques que vous connaissez très bien de l’extérieur, faire la tournée des galeries, des expos, des bars et voir tous les films que vous avez ratés faute de temps…

 

©encierro – stock.adobe.com

 

Mission 2. Vivez des expériences insolites…

Pour beaucoup, les vacances doivent être synonymes d’anecdotes inoubliables. Mettez alors vos cinq sens à contribution : réservez dans un restaurant exotique improbable mais très bien noté sur TripAdvisor ; expérimentez un sport extrême comme le parapente ou le saut à l’élastique ; craquez pour un gommage au savon noir ou une épilation au sucre dans un hammam marocain ; laissez-vous tenter par un massage thaï, un tour d’aviron ou de wakeboard en pleine ville. Sautez le pas même si c’est un peu cher ; en vivant de telles expériences, vous vous tricotez des souvenirs exceptionnels !

 

Mission 3. Reprenez-vous en main

Cette année, vous avez laissé les kilos s’installer et vous avez envie de retrouver votre silhouette de jeune fille ? Le staycation est le moment parfait pour reprendre de bonnes habitudes alimentaires, se remettre au sport et attaquer la phase starter dont tous les diététiciens font l’éloge. De plus, en multipliant les activités sportives, vous brûlerez beaucoup plus de calories quotidiennement qu’en temps normal. Du coup, les kilos s’envoleront à vitesse grand V. Profitez-en également pour tester de nouvelles disciplines sportives qui vous attirent mais que, faute de temps, vous n’avez jamais eu l’occasion d’expérimenter. Côté cuisine, lancez-vous dans l’élaboration de recettes simples et légères sur lesquelles vous pourrez capitaliser le reste de l’année.

 

Mission 4. Détendez-vous vraiment

Le staycation peut aussi vous donner l’opportunité de pratiquer une vraie cure détox pour faire le plein d’énergie : une journée ou deux de jeûne ou du juicing, de la méditation, du yoga et du repos absolu. Vous avez forcément acheté des bouquins de développement personnel que vous n’avez jamais lus, ou alors des crèmes, des gommages, des huiles essentielles et des masques que vous n’avez jamais utilisés… C’est le moment de profiter enfin de votre salle de bain ou de tester ce spa qui a ouvert au coin de la rue ! Faire une thalasso à deux pas de chez soi, pourquoi pas ?

 

Mission 5. Révolutionnez votre sweet home

Des vacances à la maison, c’est l’opportunité de faire tout le bricolage, la couture et le jardinage qu’on a laissé de côté toute l’année. Mais aussi de s’attaquer aux piles de paperasse qui encombrent votre bureau, au rangement des placards, à la réorganisation de la maison et au ménage de saison. Si ces sujets vous motivent, foncez dans une librairie pour vous offrir un bouquin à la méthodologie efficace qui boostera votre motivation. Plus simplement, changez les meubles de place pour révolutionner votre intérieur. Pour vous récompenser de toute cette énergie dépensée, achetez-vous des magazines de déco pour décrypter les tendances et offrez-vous des pièces en vogue ou à forte valeur ajoutée : de jolies boîtes en carton pour classer vos papiers, des bougies parfumées pour embaumer votre intérieur, des coussins thématiques pour égayer votre canapé ou des plantes vertes pour assainir l’air.

 

©worldwide_stock – stock.adobe.com

 

Mission 6. Diminuez votre empreinte carbone

Passer des vacances chez soi, c’est la garantie, pour une fois, d’avoir un bilan carbone neutre, en tout cas de minimiser son impact environnemental. Plus de 80 000 avions sillonnent le ciel de l’Hexagone chaque jour et nous relient à plus de 14 000 aéroports sur la planète. D’après l’aviation civile, nous émettrions plus de 550 millions de tonnes de CO2 juste à cause du kérosène utilisé, soit 2,5 % des émissions mondiales induites par l’utilisation d’énergies fossiles… Et le nombre de vols devrait encore progresser de plus de 4 % par an jusqu’en 2025 ! Profitons aussi de ces vacances d’un nouveau genre pour envisager comment nous pourrions minimiser notre impact sur la planète : voiture électrique, consommation d’eau et d’électricité, usage des transports en commun pendant l’année…

 

Mission 7. Offrez-vous un hôtel de luxe

Dormir dans un hôtel de luxe vous permettra non seulement de goûter à l’hospitalité de votre ville, mais aussi de vous faire chouchouter. Choisissez un établissement qui vous donne vraiment envie, quitte à n’y séjourner qu’une seule nuit et offrez-vous la totale : demi-pension, massage, accès à la piscine et au spa. Si votre budget ne vous permet pas cette folie, essayez de vous dégotter en ligne une nuit insolite dans un endroit magique à petit prix. L’important, c’est de « découcher » pour avoir la sensation d’être parti de chez soi et de vivre une expérience « hors quotidien » ne serait-ce que pour quelques heures… Le site Staycation.fr, spécialisé dans les réservations d’hôtels de luxe et les expériences inédites à tarifs préférentiels pour les Parisiens, est une mine d’idées.

 

Mission 8. Cuisinez pour toute l’année

Nos grands-mères, qui cultivaient leur potager, avaient pour habitude de cuisiner leurs bocaux de confitures, soupes, légumes, champignons, compotes ou cerises à l’eau de vie qu’elles remisaient précieusement dans leur cave. Pourquoi ne pas suivre leur exemple et profitez de votre temps libre pour préparer des plats faits maison que vous congèlerez pour le restant de l’année ? Pratiques et beaucoup plus sains que les plats industriels, ils raviront les papilles de votre tribu. Seules contraintes : investir dans des barquettes en aluminium, des tupperwares et éventuellement un congélateur XXL.

 

Mission 9. Oxygénez-vous

Quel que soit votre lieu d’habitation, il y a toujours un poumon de verdure proche de chez soi à vol d’oiseau. Faites-y un saut histoire de vous balader, faire du sport, pratiquer la méditation, la marche nordique, pique-niquer ou s’adonner à la cueillette pour recharger les batteries. Les objectifs : s’oxygéner, contempler son environnement et, si possible, perdre la notion du temps ! De plus en plus de villes développent des activités de plein air comme le qi gong, le tai chi ou le yoga dans les parcs. Renseignez-vous auprès de l’office du tourisme de votre ville.

 

TOO#32

 

D'autres articles parlent de :  ,  , 

Vous aimerez aussi...

TOO52-Omega-JO

Omega, gardien du temps des JO 2024

montage photo article sur l'inclusivité

Quand l’inclusivité s’invite dans l’industrie de la mode

TOO 52 dossier sommeil

Les clés du sommeil réparateur

Inflation / consommation / bouclier anti-inflation

Inflation : 73% des Français affirment avoir réduit leur consommation mode

TOO 52 Midnight Swimming de Saucony

La pêche miraculeuse de Saucony

les 10 immanquables de l'hiver

Les 10 immanquables de l’hiver

montage photo article métal et argent

Le métal et l’argent au cœur des tendances 2024

JB Martin X Femmes Solidaires

JB Martin x Femmes solidaires

montage photo campagne enfant luxe

La place des collections enfant dans le monde du luxe

AMREF X SPARTOO

Spartoo x AMREF : une belle histoire qui dure depuis 10 ans

montage photo campagne Nouvel An chinois.

Comment les Maisons célèbrent-elles le Nouvel An chinois ?

TOO52 New Era

CULTE : New Era

luxe / seconde main / mode

Quelle place a la seconde main dans l’industrie du luxe ?

Montage photo marques made in france

Comment affronter le froid de l’hiver tout en étant éco-responsable

Photo de la marque Fericelli

Soldes d’hiver : les « prix libres » à la mode

Montage photo produits skincare tendance en ce début d'année

Prendre soin de sa peau : les tendances skincare de ce début d’année

MP-marketplacedespartoo

La marketplace de Spartoo fête ses 10 ans

montage photo paris Fashion Week Automne-Hiver 2024-2025

Fashion Week de Paris 2024 : à quoi doit-on s’attendre de la part des Maisons ?

Soldes : comment bien gérer son budget ?

montage photo sac demi lune trench coat et mocassins

Lancement des soldes : Les indispensables à ne pas manquer

soldes

Près de 30 % des Français envisagent de renoncer aux soldes

TOO 52 Clare V x Monoprix

Clare V. chez Monop’

TOO52 conseils coiffure

Morpho coiffure

Bonne-annee-2024

Bonne année 2024 !

TOO 52 Rose Carmine

Des pulls Rose Carmine pour hommes

TOO52 Converse x Alexis Sablone

Converse et Alexis Sablone pour les JO

Cadeau de seconde main

Cadeaux de seconde main à Noël, pour ou contre ?

TOO 25 Spy X Family chez Bershka

Spy X Family en mission chez Bershka

TOO52 Hoka Brain Dead

Hoka X Brain Dead

Sequins, paillettes : les pièces mode incontournables à porter pour les fêtes

TOO52 Seecly

Seecly : la seconde vie des lunettes

TOO52 Scholl Iconic

Scholl Iconic se pique de design avec GmbH

Spartoo la mode autrement / Mode responsable

Spartoo vers une mode éthique et éco-responsable

TOO52 Le Parapluie Cherbourg x Inès de la Fressange

Le Parapluie de Cherbourg X Inès de La Fressange 

TOO52-tendances-AH23-Spartoo

Tendances AH23 Spartoo

offre petits prix

Plongez dans la féerie de Noël

TOO 52 Blanc Bonnet

Blanc Bonnet prend l’ascendant

TOO52 New Era baseball

New Era reprend les bases du baseball

Spartoo récompensé pour son engagement RSE

Spartoo récompensé pour son engagement RSE

Wrangler X Sandro

Wrangler X Sandro

TOO52 interview Tann's

Interview : Tann’s

Pull de Noël

Le pull de Noël, la nouvelle pièce mode ?

TOO52 box cheerz petit bateau

Une box Cheerz X Petit Bateau

IA Desigual

Desigual fait bosser l’IA

Seconde main

Les plateformes incontournables de la seconde main

TOO52 H&M Zlatan

H&M et Zlatan

TOO 52 Aubade x Luz

Aubade x Luz : une ligne aussi sport que sexy

De la décoration sur Spartoo

De la décoration d’intérieur sur Spartoo !

TOO52-Amalys

Amalys, une marque au grand cœur

Easy Peasy Deboo

Easy Peasy innove avec les Deboos