MENU

Alone mais pas lonely

PARTAGER :

Alone mais pas Lonely, célibataire et heureuse de l’être…

 On prend souvent nos amies célibataires pour de véritables âmes en peine, sortes de pauvres hères évoluant tristement dans le monde. Halte aux clichés ! Certaines font délibérément le choix du célibat. Pour elles, « single » rime tout simplement avec «happyness».

yuriyzhuravov- Fotolia

Plus je rencontre d’hommes, moins j’ai envie de me remettre en couple ! Cette petite phrase sortie de nulle part de ma copine Annabelle lors d’un diner entre potes m’interpelle… Ok mon ami Olivier, son voisin de table, n’a pas été d’une grande spiritualité ce soir, mais tout de même ! Je profite d’un remplissage opportun de lave-vaisselle dans la cuisine pour lui demander une explication. Que reproche-t-elle au couple ? Je sens bien qu’elle est un peu mal à l’aise devant tant d’insistance mais je suis tenace et elle finit par lâcher le morceau… « J’aime ma liberté ! Je jouis de ma vie sans contraintes et je suis ravie de ne plus avoir à faire de concessions pour un homme. Seule, j’ai enfin trouvé mon équilibre ! Pour le moment, il n’y a pas de place dans ma vie pour un fiancé », s’exclame-t-elle d’une voix limpide et claire… Face à ce cri du coeur, c’est moi qui commence à me sentir gênée. Je m’aperçois que ces six derniers mois, j’ai fait du zèle en lui présentant (sans lui demander son avis) tous les mecs libres inscrits au répertoire de mon iPhone. Depuis toujours, je n’arrive pas à m’imaginer qu’être célibataire puisse être un choix. Je repense à toutes ces phrases à la noix que j’ai balancées à droite et à gauche pour remonter le moral de toutes les filles seules que je croyais au fond du gouffre. Du coup, je me sens soudain ridicule vis-à-vis de celles que je côtoie et que je croyais réellement désespérées. Bonjour ma vision du monde ! Aujourd’hui, je me promets de rendre hommage à tous ces êtres bien dans leurs pompes qui n’ont pas besoin d’un couvercle à leur pot pour se sentir épanouis. C’est promis, j’arrête de jouer les marieuses et je proclame enfin que le célibat peut être une autre recette du bonheur !

Le célibat, kezako !

Pour la plupart des gens, le célibat est avant tout vécu comme une situation involontaire. Associer systématiquement cet état à la solitude, c’est nier en bloc tous les amis, enfants et parents pleins d’amour qui peuplent nos vies. Depuis l’acquisition de notre première Barbie, on dirait que notre seul objectif est de séduire Ken pour obtenir la maison de nos rêves et la voiture ou les vacances qui vont avec. Comme si on avait besoin d’un homme pour réaliser nos rêves… Être célibataire éveille même des suspicions. Combien de fois avez vous pensé : c’est bizarre une si jolie fille célibataire, elle doit être trop exigeante, difficile à vivre, dépressive, un tantinet névrosée ou certainement très égoïste ? Bref, attention, être seule peut semer le doute ! Malgré l’épidémie de divorces qui surviennent inévitablement à l’aube de la quarantaine, on refuse de considérer le célibat comme un choix de vie potentiel. On peut aussi s’interroger sur l’expression « ma moitié » : comme si nous étions par définition des êtres inachevés… En outre, le célibat ne veut pas dire abstinence sexuelle. Les rencontres charnelles sans engagement se sont banalisées avec des sites comme Tinder et Gleeden ou avec la mode des « sex friends ». Aujourd’hui, on a le choix de se faire « croquer » sans avoir à dire « je t’aime ».

Les raisons du célibat

Le célibat apparaît généralement suite à une déception amoureuse vécue comme un fiasco personnel. On a souvent confondu amour passionnel et attachement. La violence de la fin de la relation nous a laissé des plaies béantes car on n’a pas su anticiper la fin de l’idylle. Refaire confiance n’est pas chose aisée. Parfois aussi, on se pose la question des mauvais schémas qu’on reproduit inlassablement. On décide alors de se reprendre en main, de se mettre « au vert » pour faire le point sur ses désirs profonds, retrouver l’équilibre et remettre le curseur sur ses vraies priorités. On tente ainsi de faire revivre son moi profond, celui qu’on a laissé de côté pour obtenir soi-disant plus d’amour et coller aux attentes de l’autre. Finalement, après une multitude de claques amoureuses, on devient prudente. L’instinct de conservation prime sur la pulsion de vie. Il peut y a avoir également un ras le bol des diktats de l’amour : on ne doit pas coucher le premier soir… Il ne faut pas confondre passion, amour et attachement… L’amour dure 3 ans, etc. Et la spontanéité dans tout ça ? On a la sensation qu’on doit tous s’aimer de la même manière. Par contre, on refuse catégoriquement de s’identifier aux couples qui se font face au restaurant sans s’adresser la parole. Se sentir seule à deux, il n’y a rien de plus pathétique et de plus destructeur pour l’amour de soi. C’est parce qu’on ne veut pas faire le deuil des rencontres spontanées ni céder au programme formaté des rendez-vous arrangés qu’on choisit d’être seule plutôt que mal accompagnée. L’amour n’est-il pas censé nous surprendre et nous exalter ? Ça viendra quand ça viendra, disent certaines, il n’y a pas d’urgence à aimer… Enfin, parmi les célibataires, n’oublions pas celles qui ont connu le vrai grand amour dans le passé mais qui l’ont malheureusement perdu à cause d’un accident ou d’une maladie mortelle. Comment accepter cette situation aussi cruelle que soudaine et involontaire ? L’amour, la loyauté et la fidélité se vivent parfois au-delà de la mort même lorsque l’un des deux n’est plus. Dans ce cas-là, le célibat est également un choix délibéré, la question ne se posant même pas. Si pour les unes le célibat est un cadeau grâce à la liberté qu’il induit, pour d’autres, c’est un passage obligé leur permettant de redéfinir leurs priorités ou de panser leurs plaies. L’adage dit : Pour être bien avec quelqu’un, il faut d’abord être bien avec soi-même. En tout cas, une chose est sûre : le célibat n’a pas que des désavantages !

yuriyzhuravov- Fotolia

 50 bonnes raisons de rester célibataire

  1. Manger ce qu’on aime à l’heure qu’on veut.
  2. Dormir la TV allumée.
  3. Aller faire pipi la porte ouverte.
  4. Soulager notre aérophagie sans rougir.
  5. S’épiler quand on veut.
  6. Avoir enfin de la place dans notre dressing.
  7. Ecouter et danser sur de la musique d’ado sans avoir peur du ridicule.
  8. Dormir avec notre animal de compagnie.
  9. Ne pas se taper sa belle famille.
  10. Ne plus avoir à laisser traîner une wish list pour espérer avoir un cadeau décent.
  11. Décider de partir en week-end au pied levé.
  12. Ne pas écouter le G PS.
  13. Traîner en pyjama tout le weekend.
  14. Inviter notre meilleur ami à dormir.
  15. Changer les meubles de place aussi souvent qu’on veut.
  16. Ne pas repasser ses chemises.
  17. Ne pas avoir ses mômes sur le dos.
  18. Avoir un frigo et des placards vides quand on est au régime.
  19. Se rassurer avec un toy boy !
  20. Ne plus avoir à mentir sur notre salaire pour ne pas blesser son égo.
  21. Mettre des culottes Petit Bateau, modèle « paquebot » !
  22. Aller à la salle de gym jusqu’à la fermeture.
  23. Se faire une pyjama party avec ses BFF.
  24. Partir en thalasso avec maman.
  25. Faire des opérations de chirurgie esthétique sans que personne ne le sache.
  26. Ne plus avoir à nettoyer ses poils d’homme des cavernes dans le lavabo.
  27. Coucher avec notre boss pour avoir une promotion.
  28. Faire des économies à Noël et à la Saint-Valentin.
  29. Pleurer devant des comédies romantiques.
  30. Skyper toute la nuit avec nos copines new-yorkaises.
  31. Bosser toute la nuit dans le lit quand on est charrette.
  32. Ne plus avoir à partager les mérites de nos succès.
  33. Boire outre mesure et avoir la gueule de bois sans se taper de réflexions.
  34. Ne plus entendre ses matchs de foot et de rugby en fond sonore.
  35. Retrouver notre appart rangé tel qu’on l’a laissé quand on est partie en voyage d’affaire.
  36. Ne plus croiser ses copains lourdauds.
  37. Dormir quand on tombe de fatigue.
  38. Enchaîner les polars jusqu’à point d’heure confortablement installée sous la couette.
  39. Commencer une série par le dernier épisode pour savoir ce qui se passe à la fin.
  40. Manger une glace format familial directement dans son conditionnement.
  41. Faire des masques « do it yourself » qui sentent mauvais.
  42. Procrastiner en catimini.
  43. Héberger nos amis saouls en fin de soirée.
  44. Ne pas partager nos frites.
  45. Ne pas faire semblant d’aimer sa barbe parce que c’est à la mode.
  46. Diner avec nos ex et plus si affinités.
  47. S’inscrire sur Happn.
  48. Se faire des séances de tarot marseillais entre copines.
  49. Avoir un sex-toy et l’utiliser.
  50. Mettre la température des radiateurs à fond.

TOO#24

PARTAGER :

vous aimerez aussi

Les secrets de l’éducation [...]

En bon mammifère, trouvez vot[...]

L’art de convaincre en 2 min[...]

Je suis jalouse, mais je me so[...]

Calinôthérapie, et si on se [...]

Laurence Zablocki, wedding pla[...]

Arrêtons de croire au prince [...]

Maîtrisez votre image par la [...]

Cream

Kaporal

Swedish Hasbeens

Jolies gambettes

Sneakers et rouge à lèvres

The Kooples x Playboy

Moschino x H&M

Uniqlo X Ladurée

Amour toujours…

Une gamme éco-responsable Gan[...]

Joli swimwear

Toms X Clare V.

Voyage urbain sur l’île Seg[...]

Fila X Weekday

Gémo X Lalaa Misaki

Une baguette à la mode

Mode et yoga

Une jolie collab pour la fête[...]

Tous fans de Teva !

Du surf et de la mode

Du nouveau chez Pullin !

Des baskets premium

Nouvelle égérie Morgan

Jolies lunettes

Mode made in Kenya

Supreme X Lacoste

Une poussette à la plage !

Chaussons d’enfant roi

Posca X Jean Bourget

Un petit marché en magasin

Pétanque et mode

Doudou craquant

Jolies parapluies

Mode vegan

Parfum & swimwear

IKKS for New Balance

Comme les stars

Neosens

Andy Rowsky

Superga

Morpho lunettes

Lagom

It-voyages

Veja

Uniqlo X Marimekko

Let’s travel Baby !

Egérie

Vive la mariée !

Solidarité

Tendance : les franges

D’utilité publique

So fresh

Réconfortant

Star-trekien

Réhabilitation

Des câlins

Robotique

Familities

Bien fait !

Parasol connecté

« Peanut sensor »

Aspi-moustiques

Partie de campagne

Jolies broches…

Naissance

Veja X Deyrolle

Bali

Bollywood dans nos assiettes

Les frimas de Paname…

Ash

Morpho robe

Safe

Ultra trendy

Tendance : le tailleur pantalo[...]

Recettes australiennes

Le Cambodge

Herschel supply

Quiche alors !

Cap sur Barcelone !

Tendance : peau retournée

Faire feu de tout bois

School Rag

Melvin & Hamilton

Morpho jean

Surmontez les épreuves

Doré ou argenté ?

Recettes hawaïennes

Habits de lumière

Majorque, une île magique

Des Super Girl chez Spartoo

French way to be sexy

Muse

La collab la plus cool de la s[...]

L.A.M.B X Burton

Faguo X I.Code

Lacoste

Champagne !

Un Opinel Le Coq ?

Manchettes gourmandes

Diptyque x Philippe Baudelocqu[...]

Du cidre !

Spirituel

Collab’

Rolling Stones et PSG

Tendance : baby doll

Escapade 5 étoiles

Hipanema / Amenapih

Lemon Jelly

Morpho maillot

Le K-Way

Recettes siciliennes

Portofino

Tendance : les imprimés 70&rs[...]

Envie de Cyclades

Superga

Mellow Yellow

Teva

Desserts régressifs

Cap sur Montréal !

Tendance : la cape

Luxe d’hiver

Sorel

La Cortez

La cuisine marocaine

Dublin

Tendance : velours

Kid power !

M. Moustache

TOMS

La Gazelle

Lee

Smash

Cuisine basque

Séville

Tendance : rayures multicolore[...]

50 Shades of Blue

Bensimon

Les bienfaits de la phytothér[...]

Miracle Morning

1789 Cala

Cuisine portugaise

Malte

Tendance : lilas

Minnetonka

Bunker

Bocage

Front de Seine

Magic Christmas

Les Maldives

Tendance : gold

Canada Goose

La méthode Konmari

Fashion tale

Recettes créoles

Vienne

Tendance : bleu ciel

La Stan Smith

Survivre à un chagrin d&rsquo[...]

Les destinations les plus pris[...]

Mezzés libanais

Testez l’auto-hypnose !

Tendance : les 70’s

Les Tropéziennes par M Belarb[...]

Saveurs indiennes

Berlin

Tendance : le denim

Le layering

Upla

Marrakech

Soupes maison, l’art de se f[...]

Tendance : le blanc en hiver

Billabong

Suncoo