MENU

Palerme

PARTAGER :

L’autre dolce vita

 

Plus connue pour sa mafia et ses problèmes d’insécurité que pour son patrimoine culturel impressionnant, Palerme regorge pourtant de trésors architecturaux et d’un terroir que pourraient lui envier bon nombre de villes italiennes. D’énormes efforts ont été réalisés par la municipalité pour sublimer ses monuments, piétonniser le vieux Palerme et multiplier les propositions touristiques. Laissez-vous éblouir par son centre historique splendide, son port bouillonnant et ses marchés éblouissants, l’atmosphère y est unique. Un weekend à Palerme, c’est la garantie d’un dépaysement total et d’un voyage dans le temps au cœur de la Méditerranée.

 

Palerme Sicile

©dudlajzov – stock.adobe.com

 

Un peu d’histoire…

Située au pied du Monte Pellegrino, Palerme s’étend dans le creux d’une baie splendide. Baptisée Panormos (port) par les Phéniciens, elle fut particulièrement prospère à l’époque romaine, mais connut son apogée sous domination arabe. A l’époque, elle était comparée à Cordoue ou au Caire. Par la suite, elle fut la capitale du royaume normand et devint une ville prisée à l’époque baroque. Malheureusement bombardée par les Alliés en 1943, sa reconstruction fût chaotique à cause de la corruption et de la mafia. Depuis quelques années, la ville a fait peau neuve et offre une image plus propre, moins sulfureuse, et plus attractive pour les touristes.

 

 

3 quartiers où séjourner

 

La Kalsa : historique et branché

Construit par les envahisseurs musulmans dans la première moitié du Xème siècle, ce quartier a longtemps été le siège de leur pouvoir. Son nom provient d’ailleurs de l’arabe Al Halisah qui signifie « l’élu ». A l’époque normande, c’était le quartier de prédilection des marins et des Normands. Au MoyenÂge, il abritait la cour d’Aragon et le tribunal de l’Inquisition. Ce quartier regorge de jolies places et de monuments historiques : la Piazza Marina, Santa Maria della Catena, la Gancia, le palais Abatellis. Rasé comme le reste du coeur historique en 1943, ce quartier a longtemps été en chantier. Toujours populaire, il se gentrifie progressivement et devient même branché. Vous y trouverez une kyrielle de bars en vogue, de jolis hôtels situés dans des palais et des bonnes tables à l’image de la Vecchia Locanda ou de l’Ottava Notta. Depuis 2004, pendant tout l’été, le quartier se transforme également en une salle de spectacle géante où ont lieu des pièces de théâtre, des concerts et des projections de cinéma.

 

L’Albergheria : commerçant et populaire

Réputé populaire et délabré, l’Albergheria est depuis le Moyen-Âge le quartier le plus commerçant de la ville. Malgré les bombardements de la Seconde Guerre mondiale, il a su garder un certain prestige commercial Il abrite toujours aujourd’hui le marché le plus coloré de Palerme : le marché de Ballarò. C’est ici que la plupart des chefs siciliens s’approvisionnent en fruits et légumes, viandes et poissons. Situé dans le cœur historique, l’Albergheria vous donne facilement accès à la Piazza della Vittoria, au Quattro Canti, à la cathédrale de Palerme, aux églises del Carmine et del Gesu, au Palais Normand et au musée régional d’art moderne et contemporain Belmonte-Riso.

 

Mondello : balnéaire et chic

Considéré comme un frazione (un hameau) de Palerme, Mondello abrite une jolie plage située entre deux falaises, le mont Gallo et le mont Pellegrino. Considéré comme une station balnéaire touristique de tout premier ordre depuis le XIXe siècle, il accueille toujours de somptueuses villas Liberty, joyaux de l’Art nouveau. Les familles palermitaines y affluent dès le printemps pour se restaurer de lasagnes et de pastèques. Vous y trouverez des hôtels somptueux, mais aussi de jolis restaurants de plage, des clubs pour pratiquer des activités nautiques et des boutiques pour faire du shopping. Ne quittez pas Mondello sans avoir fait une halte à l’Antico Stabilimento Balneare di Mondello pour prendre un bain de soleil ou profiter du panorama exceptionnel. Et n’oubliez pas de déguster des linguinis aux oursins, l’une des spécialités locales.

 

une place de Palerme, Sicile, Italie

©Paulo Resende – stock.adobe.com

 

8 tentations pour un weekend palermitain

 

  1. Visiter le Palazzo dei Normanni

Situé sur la place de l’Indépendance, le palais des Normands fut successivement tour punique, fort romain, château des émirs arabes, résidence des rois normands et siège régional de l’assemblée régionale sicilienne. L’entrée de ce monument vous mène directement à la cour Maqueda entourée d’arcades sur trois niveaux et bâtie en 1600. Poursuivez votre visite au premier étage par la chapelle palatine, l’un des derniers vestiges de l’époque normande. Au deuxième étage, vous pouvez admirer le parlement sicilien et ses fresques naturalistes, mais il vous faudra faire appel à un guide car l’accès au public est encadré par des règles très strictes.

 

  1. Passer sous la Porta Nuova

Cet arc de triomphe qui jouxte le palais normand a été bâti en 1460 pour accéder au Corso Vittorio Emanuele, l’artère principale de la ville. Sa couverture carrelée a vu le jour lors d’une réfection de style maniériste en 1535. Commandée par le vice-roi Marcantonio Colonna, on prétend qu’elle devait commémorer l’entrée triomphale de Charles V après la victoire sur l’armée turque. Les quatre énormes bustes sculptés représentant les Maures ont quant à eux fait leur apparition en 1696 suite au tremblement de terre qui a détruit Palerme en 1693. Aujourd’hui, ce monument est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

 

  1. Faire des emplettes au marché El Capo

Vous êtes un fin gourmet et vous adorez parcourir les marchés en quête de nouvelles idées culinaires ? Impossible d’échapper aux étals colorés du marché Capo qui concentrent tout ce que l’île peut vous offrir de plus savoureux. Vous pourrez y dégoter de délicieux fruits secs, des olives pimentées ou parfumées à l’origan, des tomates séchées et tout un tas de sauces pour agrémenter les pâtes que vous pourrez ramener chez vous. Prévoyez d’y déjeuner sur le pouce et régalez-vous de petits poissons panés, de chardons frits et de pizzas de Palerme aux oignons.

 

  1. Découvrir la scène artistique contemporaine italienne

Situé dans un palais néo-classique soigneusement restauré qui borde la place Bologni datant de 1784, le Museo Regionale d’Arte Moderna e Contemporanea de Belmonte Riso accueille une collection permanente avec des œuvres de Pietro Consagra, Andrea Di Marco, Allessandro Bazan, Luca Vitone et Carla Accardi, mais aussi des expositions thématiques et une salle multimédia où l’on peut consulter des archives. Les oeuvres exposées à l’intérieur comme à l’extérieur entraînent le visiteur dans un dédale de cours et de recoins plus surprenants les uns que les autres. Si vous voulez vous restaurer, le bar-restaurant a très bonne réputation !

 

  1. Remonter l’histoire de Palerme à travers sa cathédrale inclassable

La cathédrale de Palerme a été construite sur une ancienne basilique chrétienne transformée en mosquée. Édifiée pour la première fois entre 1179 et 1185, elle n’a eu de cesse d’être modifiée et restaurée. A la fin du XVIIIe, une coupole a même été rajoutée et sa nef élargie. On y retrouve différents éléments stylistiques témoins de son incroyable histoire : un porche gothique catalan, un extrait du coran gravé dans l’une de ses colonnes, une coupole baroque, des motifs ciselés typiques de l’architecture normande.

 

  1. Déguster les meilleures glaces du monde

Même en plein hiver, les glaces font partie des attraits de Palerme. Les glaciers pullulent aux quatre coins de la ville et sont généralement de bonne qualité, mais Broscia Via Mariano Stabile et la Gelateria La Kala Piazza Fonderia sont les préférés des Palermitains.

 

  1. S’offrir une dégustation œnologique dans un bar à vin

Les viticulteurs siciliens tendent de plus en plus vers la qualité et la popularité de leurs vins à l’international ne cesse de progresser. Les oeno-restaurants et bars à vins proposent de plus en plus de dégustations pour faire découvrir leurs cépages. Si vous êtes amateurs de rouge, portez votre dévolu sur le Nero d’Avola, le Nerello mascalese et le Cerasuolo di Vittoria. Si vous préférez le blanc, le Grillo, le Catarratto, le Carricante, le Damaschino, le Grecanico et l’Inzoliaterminer ont particulièrement bonne réputation. En fin de repas, les Palermitains servent généralement un Malvasia ou un Zibibbo. Tout un programme ! A consommer avec modération…

 

  1. Dormir sur un bateau-hôtel

Créatifs, les Palermitains ont développé une nouvelle façon de concevoir l’hôtellerie : le bateau-hôtel. Généralement accostés au port de Palerme ou à la marina, ces logements atypiques mais confortables permettent de profiter de la vieille ville et du littoral tout en étant loin du tumulte. Vous en trouverez des dizaines sur les sites de réservation à des prix raisonnables.

 

Une plage en Sicile, non loin de Palerme, Italie

Rudi Ernst

 

PRATIQUE

 

Comment y aller ?

Le plus simple pour vous rendre à Palerme, c’est de prendre l’avion. Vous trouverez une kyrielle de vols réguliers sur des compagnies comme Air France, Alitalia, mais aussi un nombre impressionnant de vols low-cost. Transavia, Easy Jet et Vueling desservent cette destination. Comptez entre 100 et 400 euros aller retour selon la période à laquelle vous voyagez.

 

On y mange quoi ?

La cuisine palermitaine fait la part belle aux fruits, légumes, pâtes, céréales, légumineuses, huiles d’olive, poissons et crustacés. À Palerme, le poulpe bouilli est une véritable institution. Manger dans la rue fait partie des us et coutumes. Les spécialités de rue foisonnent comme les arancini (boulettes de riz farcies à la viande, au fromage ou aux légumes), les sfincione (pizza réalisée à partir de pâte à pain levée) et les célèbres pane e panelle (beignets à la farine de pois chiche). A l’apéritif, régalez-vous d’antipasti siciliens : la caponata (aubergines aux olives et aux câpres), la salade de fèves, les crocchè (croquettes de pommes de terre agrémentées de fromage et de persil). Au moment du dîner, misez sans hésiter sur la pasta con le sarde (pâtes aux sardines) et sur un involtini di pesce spada (fines tranches d’espadon roulées et garnies de câpres, de tomates, d’olives et de chapelure). Enfin, finissez votre repas d’un cannolo (croquant garni de ricotta de chèvre, d’écorces d’orange et de fruits confits) ou d’une part de cassata (tarte à base de génoise, de pâte d’amande ou de fruits confits).

 

A quelle saison ?

Le printemps et l’automne sont les meilleures saisons pour visiter Palerme car la météo y est clémenteet les températures pas trop élevées. A ces périodes, la ville est moins fréquentée par les touristes et les prix des logements sont beaucoup plus abordables. Même si les hivers sont doux par rapport à ceux de l’Hexagone, ils peuvent être pluvieux.

 

TOO#32

PARTAGER :

vous aimerez aussi

Séville

Malte

Le Cambodge

It-voyages

Bali

Majorque, une île magique

La Norvège

Cap sur Montréal !

Cap sur Barcelone !

Vienne

Portofino

Dublin

Les destinations les plus pris[...]

Berlin

Marrakech

Les Maldives

Moulin à galçons

Leax : une démarche eco-frien[...]

Un juxebox 33 tours

Enceinte solaire

Moodo : diffuseur de parfums i[...]

Bonne Action

From Future, le luxe accessibl[...]

Girl Power : sorcières ?

Roger Federer s’associe [...]

Méditation

Geneticancer

Diaïwaïe X fondation Le Pal [...]

Delacre par Kenzo Takada

Des vêtements d’école made[...]

Collab’ running

Eva Herzigova est la muse de Z[...]

SOS Figaret

Des bougies Maison Nérie

Milk For Monoprix

Leoca Femme

Poppik X Jean Bourget

Life is a Joke

Bonpoint Femme

Bonnes pratiques

Jolis dessous

Mariage en vue !

20 ans !

Nike Air Max

Tendance : carreaux

Staycation

Fila

Délices de soupes

Stand Up for African Mothers

Asos X Glaad

Commerce responsable

Princesses

Solidaire

Irrévérencieux

Reine des neiges

La banane !

Livresque

Sentimental

Pratique

Inspirant

Régénérant

Voyageuse

Sécurisantes

Nature

Harmonieux

Néo-Vintage

Lumineuses

Maline

Nouvelles tendances food

Los Angeles Lifestyle

Love secrets

Tendance : l’argenté

Cream

Kaporal

Swedish Hasbeens

Jolies gambettes

Sneakers et rouge à lèvres

The Kooples x Playboy

Moschino x H&M

Uniqlo X Ladurée

Amour toujours…

Une gamme éco-responsable Gan[...]

Joli swimwear

Toms X Clare V.

Voyage urbain sur l’île Seg[...]

Fila X Weekday

Gémo X Lalaa Misaki

Une baguette à la mode

Mode et yoga

Une jolie collab pour la fête[...]

Tous fans de Teva !

Du surf et de la mode

Du nouveau chez Pullin !

Des baskets premium

Nouvelle égérie Morgan

Jolies lunettes

Mode made in Kenya

Supreme X Lacoste

Une poussette à la plage !

Chaussons d’enfant roi

Posca X Jean Bourget

Un petit marché en magasin

Pétanque et mode

Doudou craquant

Jolies parapluies

Mode vegan

Parfum & swimwear

IKKS for New Balance

Comme les stars

Neosens

Andy Rowsky

Superga

Morpho lunettes

Lagom

Veja

Uniqlo X Marimekko

Let’s travel Baby !

Egérie

Vive la mariée !

Solidarité

Tendance : les franges

Laurence Zablocki, wedding pla[...]

D’utilité publique

So fresh

Réconfortant

Star-trekien

Réhabilitation

Des câlins

Robotique

Familities

Bien fait !

Parasol connecté

« Peanut sensor »

Aspi-moustiques

Partie de campagne

Jolies broches…

Naissance

Veja X Deyrolle

Bollywood dans nos assiettes

Les frimas de Paname…

Ash

Morpho robe

Safe

Ultra trendy

Tendance : le tailleur pantalo[...]

Recettes australiennes

Herschel supply

Quiche alors !

Tendance : peau retournée

Faire feu de tout bois

School Rag

Melvin & Hamilton

Morpho jean

Surmontez les épreuves

Doré ou argenté ?

Recettes hawaïennes

Habits de lumière

Des Super Girl chez Spartoo

French way to be sexy

Muse

La collab la plus cool de la s[...]

L.A.M.B X Burton

Faguo X I.Code

Lacoste

Champagne !

Un Opinel Le Coq ?

Manchettes gourmandes

Diptyque x Philippe Baudelocqu[...]

Du cidre !

Spirituel

Collab’

Rolling Stones et PSG

Tendance : baby doll

Escapade 5 étoiles

Hipanema / Amenapih

Lemon Jelly

Morpho maillot

Le K-Way

En bon mammifère, trouvez vot[...]

Recettes siciliennes

Tendance : les imprimés 70&rs[...]

Envie de Cyclades

Superga

Mellow Yellow

Teva

Desserts régressifs

Tendance : la cape

Luxe d’hiver

Sorel

Maîtrisez votre image par la [...]

La Cortez

La cuisine marocaine

Tendance : velours

Kid power !

M. Moustache

TOMS

La Gazelle

Alone mais pas lonely

Lee

Smash

Cuisine basque

Tendance : rayures multicolore[...]

50 Shades of Blue

Bensimon

Les bienfaits de la phytothér[...]

Miracle Morning

Je suis jalouse, mais je me so[...]

1789 Cala

Cuisine portugaise

Tendance : lilas

Minnetonka

Bunker

Bocage

Front de Seine

Magic Christmas

Tendance : gold

Canada Goose

L’art de convaincre en 2 min[...]

Calinôthérapie, et si on se [...]

La méthode Konmari

Fashion tale

Recettes créoles

Tendance : bleu ciel

La Stan Smith

Survivre à un chagrin d&rsquo[...]

Mezzés libanais

Testez l’auto-hypnose !

Tendance : les 70’s

Les Tropéziennes par M Belarb[...]

Saveurs indiennes

Tendance : le denim

Le layering

Upla

Soupes maison, l’art de se f[...]

Tendance : le blanc en hiver

Les secrets de l’éducation [...]

Arrêtons de croire au prince [...]

Billabong

Suncoo