AccueilSociétéApprenez l’art de l’éloquence

Apprenez l’art de l’éloquence

Avec la méthode Carnegie

Mains moites, trous de mémoire, jambes qui flageolent… Parler en public ne s’improvise pas ! Zoom sur des techniques simples, efficaces et faciles à mettre en place qui pourraient bien faire de vous, à l’issue de longues heures de travail et de pratique, un orateur hors pair.

TOO48 société l'art de l'éloquence
iStock

La méthode Dale Carnegie pour apprendre à s’exprimer en public date du début du XXe siècle puisque ce spécialiste du développement personnel et de la pensée positive a donné des conférences sur ce sujet dès 1912. Son livre Public Speaking and Influencing Men in Business a d’ailleurs été édité pour la première fois en 1926. Aujourd’hui, on retrouve l’essentiel de son contenu sous le titre Comment parler en public aux éditions du Livre de Poche, un livre truffé de bons conseils et d’anecdotes pour apprendre l’art de l’éloquence et vous donner envie de vous lancer. Disparu en 1955, Dale Carnegie est devenu une enseigne et l’un des leaders mondiaux de la formation continue spécialisée dans la communication, le leadership, la vente, le management et la prise de parole en public.

Le trac, votre meilleur ennemi

Pour être un bon orateur, il faut tout d’abord vaincre sa peur pour conserver la maîtrise de soi. Il est néanmoins primordial de considérer le trac, quand on se lance au début d’un discours, comme utile et normal. Si vous sentez votre pouls et votre respiration s’accélérer, c’est que vous êtes prêt à passer à l’action. S’il reste d’une intensité moyenne, le trac vous permettra même de réfléchir plus vite, de parler de façon plus fluide et de vous exprimer avec plus d’intensité. Même les spécialistes de l’éloquence et les grands conférenciers les plus expérimentés le ressentiraient encore lors des deux ou trois premières phrases de leur dis- cours. La peur de parler en public se nourrit de notre manque d’expérience, mais aussi de notre capacité à projeter le pire des scénarios. La seule façon de combattre sa forme la plus intense, c’est de s’y confronter inlassablement jusqu’à ce qu’il perde de sa puissance. La confiance en soi prend sa source dans la préparation. Cette dernière est d’ailleurs le seul antidote efficace à la peur.

Se battre contre des abeilles

L’homme politique Daniel Webster avait coutume de dire « qu’il ne songerait pas plus à apparaître à moitié nu devant un auditoire qu’à demi préparé ». En revanche, se préparer ne signifie absolument pas apprendre mot à mot. Pour Carnegie, l’apprentissage par cœur est à la fois bêtement chronophage et la promesse d’un discours dénué d’intensité. L’idée de base, c’est de prendre des notes et de parler le plus naturellement possible et, mieux, sans papier. Il faut penser ses idées, être au clair avec les objectifs du discours et laisser les mots venir à notre bouche le plus spontanément du monde. De plus, apprendre mot à mot, c’est prendre le risque de perdre le fil de son récit et, pire, tous ses moyens. En répétant machinalement ce que vous avez appris par cœur, vous faites travailler votre mémoire uniquement, alors qu’en faisant appel à votre raisonnement, vous incarnerez votre discours qui aura l’air à la fois plus structuré et plus intense. Abraham Lincoln aurait dit qu’un orateur doit être pris par son sujet comme s’il se battait avec des abeilles.

TOO48 société l'art de l'éloquence
TOO48 société l’art de l’éloquence

Marinade psychologique

Une fois que vous avez choisi le sujet de votre intervention, il faut chercher dans votre passé un événement qui vous a appris quelque chose sur ce thème, puis classer les idées, les convictions et les pensées qui émergent. Il faut ruminer son sujet jusqu’à ce qu’il soit mûr et que les idées affluent. Une fois cette étape de « marinade psychologique » derrière vous, il faut jeter vos idées sur le papier en quelques mots, puis faire des fiches qui, une fois classées, constitueront le fil rouge de votre discours. Cette phase exige à la fois un peu de concentration et une bonne dose de réflexion. Une fois ce travail réalisé, testez votre intervention auprès de votre entourage, personnel ou professionnel. Le but n’est pas de faire une répétition générale, mais de dérouler votre sujet en gardant à l’esprit deux objectifs : roder votre discours et obtenir un feed-back de la personne qui vous a écouté. Il en émergera certainement des idées intéressantes et des arguments différents des vôtres qui vous feront bouger les lignes. Par ailleurs, vous verrez comment votre discours a été interprété et comment vos arguments ont été perçus.

Un guerrier derrière le pupitre

Il est absolument essentiel que vous soyez convaincu par votre sujet. De même, si vous savez que vos arguments seront bénéfiques à votre auditoire, vous redoublerez de motivation et cela se ressentira tant sur le fond que sur la forme. Vous devez vous couper de toutes les émotions négatives susceptibles de semer le doute et de vous faire perdre vos moyens. Juste avant votre intervention, évitez les introspections ou les focus sur votre trac. Pratiquez l’autosuggestion en vous convainquant que vous êtes légitime pour parler de ce sujet et que la préparation que vous avez effectuée sera forcément payante. Si vous ressentez un coup de mou et un manque d’enthousiasme au moment de discourir, redressez-vous avec dynamisme, souriez, parlez et agissez comme une personne pleine d’entrain et d’optimisme. L’action étant simultanée à la pensée, vous devriez voir ressurgir votre engouement et votre confiance en vous. Agissez comme si la peur n’existait pas et que le trac n’avait aucune prise sur vous. Avant de vous positionner derrière le pupitre, respirez 30 secondes profondément pour canaliser le stress. Tenez-vous bien droit et regardez vos auditeurs comme si chacun d’entre eux était venu vous voir pour vous emprunter de l’argent. En adoptant cette attitude volontaire, vous vous sentirez comme un guerrier. Fort de cette expérience gratifiante, vous aurez certainement envie de tester certaines des recettes de Dale Carnegie sur d’autres de vos peurs.

Filtre personnel et générosité

Pour pouvoir parler d’un sujet, il faut explorer son passé en premier lieu. Si vous n’avez jamais expérimenté le sujet, refusez d’en parler et choisissez-en un autre. Il doit y avoir, dans votre discours, une forme de générosité. En partageant un moment de vie qui vous a touché ou qui vous a laissé une trace indélébile, l’auditoire aura l’impression de vous connaître et, mieux encore, il pourra s’identifier à vous. Il faut éviter les généralités et les principes abstraits, parlez plutôt de la leçon de vie que vous avez reçue. Il faut que votre discours soit empreint de votre filtre personnel, afin que le public ressente votre implication et vos convictions dans le message que vous passez. Plus vos arguments seront illustrés d’anecdotes, plus vous parviendrez à convaincre. Gardez à l’esprit que votre discours doit avant tout être une œuvre personnelle marquée de votre sceau.

Anecdotes, heureux hasards et déconvenues

Les thématiques que vous choisissez doivent être extraites de vos souvenirs les plus marquants. Le bon sujet, c’est celui qui fait partie de votre histoire, soit parce que vous l’avez étudié, soit parce que vous l’avez expérimenté, soit parce qu’il fait partie de vos hobbies. Les anecdotes qui ont trait aux jeunes années – qu’ils parlent de famille, de souvenirs d’enfance ou de scolarité – sont universels et captent facilement l’attention. Si un événement est resté vivace dans votre esprit après des dizaines d’années, c’est qu’il a le pouvoir d’émouvoir votre auditoire. Les débuts difficiles, la ténacité dont il a fallu faire preuve, la manière dont vous avez atteint vos objectifs sont des thèmes qui parlent à tout le monde. Les heureux hasards, les déconvenues, les succès, les espoirs racontés sans prétention auront égale- ment un impact indéniable auprès de vos interlocuteurs. De même, si vous avez vécu un moment incroyable dans votre vie – une rencontre avec une personnalité d’exception, une crise spirituelle, un événement marquant de l’histoire –, vous pourrez l’utiliser dans votre intervention. Le bon sujet, c’est aussi celui qui fait sens pour vous et qui vous permettra d’être totalement sincère. Plus vous vous sentirez investi d’une mission tel l’apôtre d’une noble cause, plus vous serez pertinent. Il est important de savoir en quoi votre discours pourra aider ou rendre service à votre auditoire.

TOO #48

Lire la suite : Parler en public, 4 ficelles pour capter son auditoire

Vous aimerez aussi...

TOO53-newsmode-Timberland-x-Charles-F-Stead

Timberland x Charles F Stead

65% des Français déclarent que le e-commerce a un impact positif sur leur quotidien

Trois idées de tenues pour un style minimaliste

Trois idées de tenues pour adopter le style minimaliste

Z:\a.fontaine\0 WORDPRESS\Contenu du site\TOO 53\visuels redimensionnés

Les tendances PE24 vues aux défilés

Montage photo perles

Les perles : retour en force dans l’univers de la mode

Collection luxe PE 24 Spartoo

Le secteur du luxe mise sur l’innovation

Photo dressing

Comment choisir la robe de cérémonie parfaite pour cette saison ?

Montage photo poissons d'avril

Les 5 meilleurs poissons d’avril 2024 des marques

La construction d’un éco-score pour évaluer l’impact environnemental des vêtements

photo entretien chaussures

5 astuces à suivre pour entretenir vos chaussures

Photo montage livres mode

Les livres incontournables pour tout savoir sur la mode

DIOR

Quand la mode devient gourmande pour Pâques

montage photo oversize

Comment adopter le style oversize de manière chic et confortable

montage photo article collaboration

Les collaborations les plus marquantes de l’histoire de la mode

montage photo article tendances capillaires

Top 5 des tendances capillaires à suivre ce printemps

montage photo tendance printemps 2024

Printemps 2024 : Les tendances mode à adopter dès maintenant

20% de réduction à l'ensemble des étudiants

Spartoo offre 20% de réduction aux étudiants

TOO 52 Test vanilla dating

TEST : êtes-vous prête pour le vanillia dating ?

TOO 52 voyage Tokyo

Voyage à Tokyo

photo tendance bold déco

Les nouvelles tendances déco du printemps 2024

TOO 52 dossier sommeil

Les 7 secrets du sommeil bienfaiteur

c

Pour la troisième année consécutive, JB Martin renouvelle son engagement pour Femmes solidaires

TOO52 Samsoe Samsoe

Samsøe Samsøe: pour vos beaux yeux

TOO52 recettes japonaises

Gastronomie japonaise

Montage Barbie

Comment Barbie a-t-elle influencé l’univers de la mode ?

TOO 52 dossier sommeil

Les 3 piliers du bien dormir

Fashion Week / luxe / défilés

Retour sur les premiers jours de la Fashion Week de Paris

TOO 52 8 tendances coiffure

Les 8 tendances coiffure du moment

TOO52-Omega-JO

Omega, gardien du temps des JO 2024

montage photo article sur l'inclusivité

Quand l’inclusivité s’invite dans l’industrie de la mode

TOO 52 dossier sommeil

Les clés du sommeil réparateur

Inflation / consommation / bouclier anti-inflation

Inflation : 73% des Français affirment avoir réduit leur consommation mode

TOO 52 Midnight Swimming de Saucony

La pêche miraculeuse de Saucony

les 10 immanquables de l'hiver

Les 10 immanquables de l’hiver

montage photo article métal et argent

Le métal et l’argent au cœur des tendances 2024

JB Martin X Femmes Solidaires

JB Martin x Femmes solidaires

montage photo campagne enfant luxe

La place des collections enfant dans le monde du luxe

AMREF X SPARTOO

Spartoo x AMREF : une belle histoire qui dure depuis 10 ans

montage photo campagne Nouvel An chinois.

Comment les Maisons célèbrent-elles le Nouvel An chinois ?

TOO52 New Era

CULTE : New Era

luxe / seconde main / mode

Quelle place a la seconde main dans l’industrie du luxe ?

Montage photo marques made in france

Comment affronter le froid de l’hiver tout en étant éco-responsable

Photo de la marque Fericelli

Soldes d’hiver : les « prix libres » à la mode

Montage photo produits skincare tendance en ce début d'année

Prendre soin de sa peau : les tendances skincare de ce début d’année

MP-marketplacedespartoo

La marketplace de Spartoo fête ses 10 ans

montage photo paris Fashion Week Automne-Hiver 2024-2025

Fashion Week de Paris 2024 : à quoi doit-on s’attendre de la part des Maisons ?

Soldes : comment bien gérer son budget ?

montage photo sac demi lune trench coat et mocassins

Lancement des soldes : Les indispensables à ne pas manquer

soldes

Près de 30 % des Français envisagent de renoncer aux soldes

TOO 52 Clare V x Monoprix

Clare V. chez Monop’