AccueilModeHipanema / Amenapih

Hipanema / Amenapih

Ethnique et chic

Créée par Delphine Crech’Riou et Jenny Collinet, la marque ethnique chic poursuit son ascension dans le bijou et le textile avec son label Amenapih. Les jeunes femmes ouvrent leur première boutique dans le Marais à Paris et lancent une ligne de bijoux précieux ainsi qu’une collection de vêtements. Rencontre avec Delphine par un bel après-midi de printemps.

Too27 Hipanema Amenapih Delphine Crech’Riou Jenny Collinet

BIO. Baroudeuses invétérées, Delphine Crech’Riou et Jenny Collinet se sont rencontrées lors d’un voyage au Brésil. Delphine a fait ses études aux Arts décoratifs et ses armes dans la production textile pour des marques prestigieuses telles que Paul & Joe, Castelbajac et APC. Jenny est diplômée du studio Berthod et dotée d’une première expérience dans le bijou chez Corpus Christi.

 

Comment la marque Hipanema a-t-elle vu le jour ?

L’idée d’Hipanema est née au Brésil. C’est avant tout l’histoire d’un coup de foudre amical né en 2012. Avec Jenny, on cumulait les bracelets brésiliens sans pouvoir les retirer. L’idée de faire un bracelet avec un fermoir à aimant est née de cette contrainte. Notre première collection comprenait 8 bracelets numérotés de 1 à 8. Le succès a été spectaculaire et immédiat, un vrai feu de paille. Tout a été vendu en un temps record. Au début, on réalisait tous nos prototypes et nos fermoirs au Brésil mais avec l’évolution de nos collections et l’explosion des quantités, on s’est mis à travailler avec différents bassins de production : la Chine, la Birmanie, la Thaïlande et l’Inde notamment.

Pourquoi le nom Hipanema ?

Avec Jenny, nous nous sommes rencontrées sur la plage d’Hipanema. Nous avions des amis communs mais nous ne nous connaissions pas. C’était très drôle car nous n’avons eu aucun mal à nous repérer. Nous étions les deux seules blondes au téléphone avec des maillots de bain plutôt européens. Nous avons réussi à déposer le nom Hipanema à l’INPI en catégorie 14, section bijoux. Mais quand nous avons voulu élargir nos collections avec des maillots de bain, des accessoires et des pièces textile, il a fallu que nous déposions une deuxième griffe. Amenapih, l’anagramme d’Hipanema, nous a semblé une bonne idée.

Hipanema Amenapih Too27

Quelles sont vos nouveautés ?

Pour le prochain automne-hiver, nous lançons une large collection de bijoux dorés à l’or fin. On a fait un teasing avec une capsule de 10 pièces pour l’été 2017. Mais pour l’hiver, ça prend une toute nouvelle dimension avec une centaine de pièces précieuses. En outre nous développons pour la première fois un vestiaire textile de plus de 200 pièces. La collection est plus city et plus discrète, moins ethnique et moins ornementée. On a notamment travaillé les plumetis et les tartans dans un esprit brit’, rock et preppy.

Quel est votre positionnement ?

Nous avons toujours surfé sur l’ethnique chic. L’idée était de proposer des bijoux à moins de 100 euros sur un segment moyen haut de gamme pour pouvoir séduire un public jeune. Aujourd’hui, Hipanema et Anemapih grandissent et accompagnent nos clientes tout au long de l’année.

Parlez-nous de votre processus de création ?

Dans notre entreprise, nous sommes 27 filles et 3 garçons. Cela constitue un large panel qui nous permet de tester nos produits en temps réel. Nous avons des stylistes en prêt à porter, accessoires et bijoux. Nous réalisons fréquemment des tables rondes pour parler de nos envies. On ne se fie pas aux bureaux de tendances.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Les voyages. Nous sommes de véritables globe-trotteuses et des chasseuses d’images insatiables. On peut s’inspirer d’une coiffe balinaise des années 60, d’une photo vintage, de candélabres russes, de bijoux anciens ou de belles étoffes…Tout ce qui nous tape à l’œil peut être le début d’une création.

Qui sont vos clientes ?

Elles sont plurielles et inclassifiables. Elles peuvent s’habiller streetwear un jour et en robe longue avec un pull cachemire le lendemain. Elles peuvent être discrètes ou flashy, subtiles ou sophistiquées. Nos clientes sont, comme nous, de véritables caméléons. Nous n’avons pas de muses car nous

ne pouvons pas nous cantonner à une seule personnalité mais nous avons des icônes : Frida Kahlo, Marie Curie, Rita Hayworth et Beyoncé.

Comment voyez-vous l’évolution de votre marque ?

Nous venons d’ouvrir notre première boutique au 99, rue Vieille du Temple dans le Marais à Paris. C’est important que nous puissions faire découvrir la pluralité de notre univers. Notre fer de lance pour les prochaines années, c’est d’ouvrir un réseau physique. Notre évolution à l’export est également primordiale. Nous sommes présents dans 17 pays en Europe mais également aux États-Unis.

Allez-vous multiplier les collaborations ?

Les collaborations avec d’autres marques ne sont pas notre priorité même si réaliser une Twingo avec Renault, par exemple, a été une belle expérience. On préfère développer des lignes qui nous appartiennent au gré de nos rencontres. Quand on a réalisé une ligne de lunettes made in France, on considérait que cela faisait partie de notre karma. Au fond, on suit toujours notre instinct…

Quel est le plus beau compliment que l’on vous ait fait ?

Je me souviens surtout des premiers articles dans le elle.fr et le Télé7jours…Quand une cliente nous réclame un selfie, c’est à la fois drôle et émouvant. Mais notre plus grande fierté au quotidien est d’avoir une équipe performante et motivée.

TOO#27

D'autres articles parlent de :  ,  , 

Vous aimerez aussi...

photo article fete des mères

Quels cadeaux offrir à sa maman pour la fête des mères ?

article Skechers x Vexx

Skechers x Vexx : plongée pop

photo article Studio Twist

Spartoo x Studio Twist : la collaboration de la saison

photo article parapluie

NEO x Parapluie de Cherbourg : le pébroc le plus robuste et léger du marché

photo Magtoo 53

Franck Pellegrino prend la Wallabee à la lettre

Photo défilé croisière Chanel 2024

La place des collections croisière dans la mode

Desigual x Christian Lacroix TOO53

Desigual x Christian Lacroix : le mouvement sacré du printemps

photo montage met gala

Qu’est-ce que le Met Gala ?

photo Georgina Rodriguez

Georgina Rodriguez, diva fifties pour Guess

TOO53-SERIEMODE Tendances PE24 Spartoo

Tendances PE24 Spartoo

TOO53-newsmode-Macon&Lesquoy-x-Topologie

Macon&Lesquoy x Topologie

TOO53-SEXO-plan-à-trois

Plan à trois

TOO53-newsmode-du-goth-western-chez-Dr.-Martens

Du goth-western chez Dr. Martens

photo article tenues mariage

Comment s’habiller quand on est invité à un mariage ?

TOO53-newsmode-design-Laurent-Badier

Le design scolaire et nostalgique de Laurent Badier

photo article skincare et serum

Top 5 des meilleurs sérums pour donner bonne mine

TOO53-newsmode-baskets-Nach-x-Meeko

Baskets Nach x Meeko

montage photo mocassins

Top 5 des mocassins les plus tendance du moment

TOO53-newsmode-Pac-Man-x-Sushishop

Pac-Man x Sushishop

Les égéries dans la mode

Les égéries de mode : un symbole pour les marques

TOO53-newsmode-Timberland-x-Charles-F-Stead

Timberland x Charles F Stead

65% des Français déclarent que le e-commerce a un impact positif sur leur quotidien

Trois idées de tenues pour un style minimaliste

Trois idées de tenues pour adopter le style minimaliste

Z:\a.fontaine\0 WORDPRESS\Contenu du site\TOO 53\visuels redimensionnés

Les tendances PE24 vues aux défilés

Montage photo perles

Les perles : retour en force dans l’univers de la mode

Collection luxe PE 24 Spartoo

Le secteur du luxe mise sur l’innovation

Photo dressing

Comment choisir la robe de cérémonie parfaite pour cette saison ?

Montage photo poissons d'avril

Les 5 meilleurs poissons d’avril 2024 des marques

La construction d’un éco-score pour évaluer l’impact environnemental des vêtements

photo entretien chaussures

5 astuces à suivre pour entretenir vos chaussures

Photo montage livres mode

Les livres incontournables pour tout savoir sur la mode

DIOR

Quand la mode devient gourmande pour Pâques

montage photo oversize

Comment adopter le style oversize de manière chic et confortable

montage photo article collaboration

Les collaborations les plus marquantes de l’histoire de la mode

montage photo article tendances capillaires

Top 5 des tendances capillaires à suivre ce printemps

montage photo tendance printemps 2024

Printemps 2024 : Les tendances mode à adopter dès maintenant

20% de réduction à l'ensemble des étudiants

Spartoo offre 20% de réduction aux étudiants

TOO 52 Test vanilla dating

TEST : êtes-vous prête pour le vanillia dating ?

TOO 52 voyage Tokyo

Voyage à Tokyo

photo tendance bold déco

Les nouvelles tendances déco du printemps 2024

TOO 52 dossier sommeil

Les 7 secrets du sommeil bienfaiteur

c

Pour la troisième année consécutive, JB Martin renouvelle son engagement pour Femmes solidaires

TOO52 Samsoe Samsoe

Samsøe Samsøe: pour vos beaux yeux

TOO52 recettes japonaises

Gastronomie japonaise

Montage Barbie

Comment Barbie a-t-elle influencé l’univers de la mode ?

TOO 52 dossier sommeil

Les 3 piliers du bien dormir

Fashion Week / luxe / défilés

Retour sur les premiers jours de la Fashion Week de Paris

TOO 52 8 tendances coiffure

Les 8 tendances coiffure du moment

TOO52-Omega-JO

Omega, gardien du temps des JO 2024

montage photo article sur l'inclusivité

Quand l’inclusivité s’invite dans l’industrie de la mode