AccueilPratiqueLa Corse

La Corse

Une île préservée aux mille trésors

L’île de Beauté est un joyau au passé mouvementé. Souvent conquise, jamais soumise, elle a tour à tour été pisane, génoise puis française à partir de 1768. Dotée d’un patrimoine mer et montagne exceptionnel, la Corse éblouit par la diversité et la préservation de ses paysages de carte postale. Cette perle de la Méditerranée regorge de sentiers de randonnée qui mènent à des pano- ramas à couper le souffle, de villages au charme pittoresque, de plages de sable fin aux eaux turquoise, de criques sauvages et d’îles où vous pourrez jouer les Robinson Crusoé. Authentique et préservée malgré son succès touristique, elle est une destination de choix pour les amateurs de farniente, les randonneurs, les campeurs et autres adeptes de fonds sous-marins… La Corse sauvage est à découvrir au printemps lorsque la flore s’épanouit et que les parfums enivrants du maquis embaument ses sentiers fleuris. Une île qu’il faut arpenter de long en large pour en découvrir toutes les facettes.

©Beboy-stock.adobe.com

4 endroits où séjourner

Bonifacio : the corsican way of life.

Charles Quint, Napoléon Bonaparte et Paul Valery en avaient fait leur ville-muse. Juchée sur des falaises impressionnantes, cette cité face à la mer ne ressemble à aucune autre avec sa forteresse millénaire, sa ville haute, son petit port charmant et ses plages paradisiaques de Piantarella, Sperone et Tonnara. De là, vous pourrez partir en excursion par la mer pour découvrir ses grottes et les îles Lavezzi, emprunter l’escalier du Roi Aragon, faire du snorkeling, du kitesurf ou de la planche à voile. La ville regorge de petits hôtels charmants et de restaurants proposant des spécialités du terroir qui vous permettront de goûter en toute simplicité à son style de vie et à son atmosphère unique.

Calvi, paradis des randonneurs.

Située en bordure du massif du Monte Cinto, Calvi est connue pour ses plages magiques et sa baie en forme de demi-lune. Une citadelle médiévale impressionnante surplombe la marina depuis l’extrémité occidentale de la baie. Le charme de ses ruelles pavées et la cathédrale Saint-Jean- Baptiste, un chef d’œuvre baroque, valent à eux seuls le détour. Par ailleurs, l’esplanade du quai Landry abonde de restaurants où goûter des spécialités corses. À quelques encablures de là, dans les terres perchées sur une colline, la chapelle de Notre-Dame-de-la- Serra vous offre un panorama unique sur les environs. Ne partez pas de Calvi sans avoir visité le village abandonné d’Occi et sans vous être égaré jusqu’à la pointe de la Revellata.

Porto, un village stratégique.

Située au sommet d’un énorme rocher, la tour génoise de Porto surplombe la ville. Réputée pour changer de couleur au moment du coucher du soleil, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Sa plage de galets est connue pour ses rouleaux, mais attention ils peuvent être violents. Le village en lui-même a peu d’intérêt, mais c’est un endroit stratégique pour explorer la réserve naturelle de Scandola, les gorges de la Spelunca, les calanques de Piana et le Capo Rosso. Il existe une multitude d’excursions en bateau pour profiter de ces sites exceptionnels. Ne partez pas sans avoir roulé vers le sud direction Piana. Cette route magnifique a été élue l’une des plus belles d’Europe à juste titre puisqu’elle permet d’admirer ses calanques à couper le souffle.

Porto-Vecchio, huppée et branchée.

C’est sur un immense rocher de porphyres roses que les Génois ont édifié la forteresse de Porto-Vecchio en 1539. Depuis une trentaine d’année, elle est devenue l’une des stations balnéaires les plus prisées des fashionistas de l’Hexagone. Elle regorge de bars, de restaurants, de boutiques (ouvertes jusqu’à minuit) et de boîtes branchées. Porto-Vecchio est un lieu de fête et un endroit privilégié pour faire son shopping avant de quitter l’île. Chaque dimanche a lieu un marché de producteurs qui proposent du miel, de l’huile d’olive, des fromages et de la charcuterie. Par ailleurs, à la sortie de Porto-Vecchio, se situe l’immense plage de Palombaggia (1,5 km de long), l’une des plus belles étendues de sable fin de l’île. Enfin, en tant que destination balnéaire de choix, elle propose une multitude d’hébergements de toutes catégories : du camping basique à l’hôtel 5 étoiles.

©Frog974-stock.adobe.com

Les 8 missions de vos vacances

1. Écumez les calanques de Piana

Déchiquetées, creusées et burinées par l’érosion, les calanques de Piana offrent aux visiteurs un spectacle fantastique. Ces sculptures naturelles plongent dans la mer et dessinent des silhouettes inattendues. Depuis la terre, les promeneurs peuvent s’essayer à l’interprétation des formes si particulières de ces rochers. De la mer, ils y découvriront des piscines, des eaux translucides, le Capo Rosso qui s’élève à 331 mètres, la tour de Turghju qui semble veiller sur le golfe, la mythique grotte des amoureux et la plage de Ficajola… Une multitude d’excursions sont proposées au départ de Porto, Cargèse ou Sagone. Comptez 25 euros par adulte au départ de Porto.

2. Explorez la réserve naturelle de Scandola

Située au nord du golfe de Porto, cette réserve d’origine volcanique (inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco) est un refuge terrestre et maritime pour de nombreuses espèces. Immense, la presqu’île représente 900 hectares de terre et 1000 hectares marins. Sur ses falaises rouges sculpturales s’accrochent des myrtes, des lentisques, des euphorbes arborescentes, des chênes verts, des arbousiers et des bruyères énormes. Côté mer, il y a de nombreuses grottes à visiter et des spots de snorkeling incroyables. La gestion exemplaire de cette réserve lui a valu le diplôme de la catégorie A des réserves naturelles européennes en 1985,1990 et 1995. Côté faune, on y trouve des goélands, des cormorans et des aigles pêcheurs, mais aussi plus de 125 espèces de vertébrés dont le mérou et la badêche.

3. Prenez-vous pour Robinson aux îles Lavezzi

Cet archipel de 23 îles, îlots et récifs granitiques est situé à 10 kilomètres au sud-est de Bonifacio. Sauvage, il compte une foule de petites plages et de criques à l’eau cristalline et bleu turquoise. Il faut savoir que ces îles n’abritent aucune infrastructure, même pas une poubelle. Il faut donc prévoir un sac à dos avec tout le nécessaire pour s’hydrater, se restaurer, faire du snorkeling et se protéger du soleil. Pour y accéder, il faut prendre le bateau de Bonifacio (à partir de 17 euros). En haute saison, des navettes assurent la liaison toutes les 20 minutes à l’aller comme au retour.

4. Randonnez aux aiguilles de Bavella.

Les aiguilles de Bavella se caractérisent par des pics laminsés et de grands remparts rocheux. Plusieurs dizaines de parcours ont été tracés pour parcourir ses paysages fabuleux. Elles ont des formes étonnantes avec des couleurs allant du rouge au gris, le tout saupoudré d’immenses forêts. À partir du col de Bavella situé à 1 243 m d’altitude, vous pourrez accéder au Trou de la Bombe (3 heures aller-retour), à la Croix de Leccia (2 heures aller-retour), au refuge de Paliri (4 heures aller-retour) et à la Punta di u Pargulu (4 heures aller-retour). Si vous n’aimez pas marcher, optez pour le joli village de Zonza, d’où vous pourrez admirer les arrêtes déchiquetées sans mouiller le maillot.

5. Plongez-vous dans l’histoire de la Corse d’hier et d’aujourd’hui.

Située en plein centre de la Corse, dans les montagnes, à égale distance d’Ajaccio et de Bastia, Corte est souvent considéré comme sa capitale historique et culturelle. Bâtie au creux d’un bel amphithéâtre naturel, elle surprend par sa citadelle étroite perchée sur un piton rocheux. Sans artifice, la vieille ville accueille à la fois une université et le musée de la Corse. Ce dernier a été réhabilité avec goût par l’architecte italien Andrea Bruno en 1997. Il a longtemps été un hôpital militaire, une prison politique et une caserne de légionnaires. Aujourd’hui, il abrite des collections importantes dans deux galeries illustrant la Corse d’hier et d’aujourd’hui.

6. Faites une halte œnologique à Saint-Florent.

L’Agriate (ou grenier de la Corse) est une région vierge et montagneuse au sol granitique et filtrant qui s’avère idéal pour la viticulture. Dans ce désert fleuri au printemps, s’étendent 40 hectares de vignes d’exception appartenant au clos Teddi. Ce vignoble unique abrite des cépages traditionnels : le Vermentinu pour les blancs, le Niellucciu pour les rosés et les rouges avec une pointe de Sciaccarellu. Notre conseil : n’oubliez pas de visiter ses caves dans la rue principale de Saint-Florent. Le vin est délicieux et les dégustations sont gratuites…

7. Dînez au 20123.

Ce restaurant traditionnel devenu une institution à Ajaccio a été décoré comme une place de village corse. Un brin folklorique, la chef Michèle Calzaghe vous propose un menu unique avec de vraies saveurs du terroir. Au menu, notamment, des cannellonis au brocciu, un sauté de veau corse aux olives et une crème à la farine de châtaigne. Comptez 38 euros par personne. Si vous ne passez par Ajaccio, essayez de dîner dans une auberge de village typique, vous y mangerez des plats roboratifs du terroir qui raviront vos papilles ! 20123 2, rue Roi de Rome, 20000 Ajaccio.

8. Admirez les tortues au parc A Cupulatta.

Le parc A Cupulatta (qui signifie « tortue » en corse) est un lieu unique en Europe qui devrait plaire à vos petits monstres. Située sur un site naturel de 2,5 hectares, cette réserve entend sensibiliser les visiteurs à la vie et aux mœurs des tortues, mais aussi à leurs origines multiples. Créé par une association, ce centre a pour vocation l’élevage, l’étude et la protection des tortues terrestres et aquatiques du monde entier. Le parc abrite 170 espèces et plus de 3 000 animaux. Le cadre naturel remarquable, les conditions climatiques méditerranéennes et les aménagements adaptés semblent offrir des conditions de vie optimales à ces fascinantes tortues que l’on pour- rait observer pendant des heures. 9 euros pour les enfants, 12 euros pour les adultes.

©photos DR-stock.adobe.com

La Corse pratique

Y aller.

Vous pouvez prendre l’avion ou le bateau depuis Marseille, Nice ou Toulon sur la SNCM, Corsica Ferries, la Méridionale ou Moby Lines. La Corse compte 4 aéroports (Ajaccio, Bastia, Figari et Calvi) et 9 compagnies aériennes la desservent (Air France, Air Corsica, Britair, Easyjet, Transavia, Volotéa, Régional, Jetairfly et XL Airways). En s’y prenant à l’avance, comptez 50 euros par trajet en avion et 20 euros en ferry.

À quelle saison…

Très touristique, la Corse se visite au printemps ou à l’automne. Les mois de mai, juin et septembre sont de loin les plus agréables. L’hiver est froid et parfois humide. Comme pour de nombreuses destinations, les 15 premiers jours d’août sont à éviter. À cette période, les abords des villes sont souvent embouteillés.

Y manger.

Les produits du terroir corse sont délicieux. Sa charcuterie est particulièrement prisée avec, entre autres, la bulagna, la coppa, la figatellu, le lonzu, le prisuttu et la panzetta… Outre le brocciu (la brousse), les fromages traditionnels corses sont classés en cinq types caractéristiques. Leurs noms rendent compte de leurs lieux de production : Bastelica, Calenzana, Niolo, Sartène et Venaco. Les auberges corses traditionnelles proposent souvent des plats de gibier mijotés accompagné d’un verre de vin rosé ou rouge. Après un café-canistrelli, l’alcool de myrte est de rigueur !

#TOO34

D'autres articles parlent de :  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  ,  , 

Vous aimerez aussi...

Les tendances voyages

Tendances voyages 2024

photo articles maillots de bain

Les maillots de bain les plus tendance pour la saison

photo cacatoès

CACATOÈS : la petite brésilienne qui monte, qui monte

article Lacoste

CULTE : le polo LACOSTE

article Telfar & Melissa

Melissa x Telfar, l’effortless incarné accessoire

article Jacquemus x Nike

Nike x Jacquemus : deuxième opus !

Riyadh air Ashi

Riyadh Air s’envole avec Ashi pour ses nouveaux uniformes

article manoyas

Manoyas : des talismans avec supplément d’âme

article fête des pères

Top 5 des cadeaux à offrir pour la fête des pères

photo article étam

Pour les JO, Etam donne carte blanche à 6 championnes

article Billabong TOO 53

Billabong : S.O.S récifs

cadeau mariage

8 cadeaux de mariage pour faire sensation

photo article & Other Stories

Savoir by & Other Stories, entre rêve et poésie

Vacances : 3 destinations tendances cet été 2024

photo article palladium

Palladium : un trio de baskets stars

photo article converse TOO53

Converse nous met les pieds au carré

tendance tenniscore

Jeu, set et match côté style avec la tendance tenniscore

João Incerti : délire tropical chez Monoprix

article produits été

Les produits de beauté indispensables pour l’été

article billieblush

Billieblush, good mood depuis 10 ans

article Wolford

Wolford : 3 leggings aux pouvoirs magiques

photo article fete des mères

Quels cadeaux offrir à sa maman pour la fête des mères ?

article Skechers x Vexx

Skechers x Vexx : plongée pop

photo article Studio Twist

Spartoo x Studio Twist : la collaboration de la saison

photo article parapluie

NEO x Parapluie de Cherbourg : le pébroc le plus robuste et léger du marché

photo Magtoo 53

Franck Pellegrino prend la Wallabee à la lettre

Photo défilé croisière Chanel 2024

La place des collections croisière dans la mode

Desigual x Christian Lacroix TOO53

Desigual x Christian Lacroix : le mouvement sacré du printemps

photo montage met gala

Qu’est-ce que le Met Gala ?

photo Georgina Rodriguez

Georgina Rodriguez, diva fifties pour Guess

TOO53-SERIEMODE Tendances PE24 Spartoo

Tendances PE24 Spartoo

TOO53-newsmode-Macon&Lesquoy-x-Topologie

Macon&Lesquoy x Topologie

TOO53-SEXO-plan-à-trois

Plan à trois

TOO53-newsmode-du-goth-western-chez-Dr.-Martens

Du goth-western chez Dr. Martens

photo article tenues mariage

Comment s’habiller quand on est invité à un mariage ?

TOO53-newsmode-design-Laurent-Badier

Le design scolaire et nostalgique de Laurent Badier

photo article skincare et serum

Top 5 des meilleurs sérums pour donner bonne mine

TOO53-newsmode-baskets-Nach-x-Meeko

Baskets Nach x Meeko

montage photo mocassins

Top 5 des mocassins les plus tendance du moment

TOO53-newsmode-Pac-Man-x-Sushishop

Pac-Man x Sushishop

Les égéries dans la mode

Les égéries de mode : un symbole pour les marques

TOO53-newsmode-Timberland-x-Charles-F-Stead

Timberland x Charles F Stead

65% des Français déclarent que le e-commerce a un impact positif sur leur quotidien

Trois idées de tenues pour un style minimaliste

Trois idées de tenues pour adopter le style minimaliste

Z:\a.fontaine\0 WORDPRESS\Contenu du site\TOO 53\visuels redimensionnés

Les tendances PE24 vues aux défilés

Montage photo perles

Les perles : retour en force dans l’univers de la mode

Collection luxe PE 24 Spartoo

Le secteur du luxe mise sur l’innovation

Photo dressing

Comment choisir la robe de cérémonie parfaite pour cette saison ?

Montage photo poissons d'avril

Les 5 meilleurs poissons d’avril 2024 des marques

La construction d’un éco-score pour évaluer l’impact environnemental des vêtements