AccueilPratiquePorto, la nostalgique

Porto, la nostalgique

Dotée de ruelles pavées absolument charmantes, d’églises de toute beauté, de caves à couper le souffle et d’excellentes tables, Porto séduit le visiteur par son charme suranné et la gentillesse de ses autochtones. Quelques jours à Porto, c’est la promesse de visites culturelles de premier ordre, d’agréables dégustations et des balades revigorantes sur les rives du Douro. Plutôt de taille moyenne et financièrement accessible, la deuxième ville portugaise est un lieu de villégiature parfait pour un weekend en amoureux.

too 37 voyage à Porto
Getty Images/iStockphoto

2 quartiers où séjourner

La ville basse, charmante et romantique

Situé sur la rive du Douro, le quartier de Ribeira est le centre historique de Porto. Il tire tout son charme de ses édifices colorés aux multiples décorations et de ses dédales de rues pavées bordées d’immeubles aux façades couvertes d’azulejos. Un quartier prisé par les autochtones pour dîner en terrasse avec une vue imprenable sur le pont Louis 1er et les caves illuminées de la Vila Nova da Gaia. Arrêtez-vous rua das Flores, piétonne et animée, qui descend vers le Palacio da Bolsa. La mémoire maritime de la ville y est palpable…

La ville haute, commerçante et animée

La ville haute est le cœur commercial de Porto, de la Praça da Liberdade à la Praça da Republica du nord au sud et de la rua Miguel de Bombarda au Passeo San Lázaro à d’ouest en est. Elle abrite à la fois l’hôtel de ville et des rues commerçantes et piétonnes comme Santa Catarina, do Loureiro et Cimo da Vila. Mais son site le plus pittoresque est le marché Bolhão où vous pourrez découvrir toutes les spécialités du nord du Portugal. En soirée, rendez-vous à la Galeria do Paris pour faire la tournée des cafés et des bars musicaux. Si vous avez très peu de temps, empruntez la ligne 22 du tramway. Une déambulation plus authentique qu’un bus tour et beaucoup plus économique !

***

Les 8 missions de votre weekend

too 37 voyage à Porto
Getty Images/iStockphoto

1. Prenez-vous pour Harry Potter dans les escaliers de la librairie Lello & Irmao 

Situé au 144 rue des Carmelitas, ce monument est un lieu incontournable pour les bibliophiles du monde entier. Fondé en 1869 et inauguré le 13 janvier 1906, l’actuel édifice a été bâti par l’ingénieur Francisco Xavier Esteves. Cette librairie est considérée comme l’une des plus belles d’Europe, voire du monde selon le Guardian et le Lonely Planet. Sa façade présente des motifs classés au style moderniste et néogothique. Les deux figures situées de part et d’autre de la fenêtre de la façade ont été peintes par José Bielman. Elles représentent l’art et la science. L’escalier en bois à double circonvolution évoque les galions de l’âge des grandes découvertes. Il permet d’accéder aux grands vitrages du toit sur lesquels est écrit le monogramme et la devise de la librairie : Decus in Labore – la dignité dans le travail, en latin. Cet édifice aurait même inspiré J. K. Rowling pour imaginer la librairie Flourish and Blotts dans Harry Potter, l’école des sorciers. L’auteur à succès fréquentait en effet cette librairie quand elle était professeur d’anglais à Porto.

2. Découvrez l’art des azulejos à la gare de São Bento

Les trains pour le Minho et le Douro partent de cette gare depuis 1896. La gare ferroviaire de Porto-São Bento, construite au début du IXe siècle sur les ruines de l’ancien couvent de Saint-Benoît d’Ave Maria, dégage une certaine mélancolie qui caractérise la ville de Porto. La salle des pas perdus est l’endroit idéal pour comprendre l’art de l’azulejo. Elle est recouverte d’immenses fresques retraçant des scènes populaires ou des périodes de l’histoire portugaise du XIIe au XVe siècle. Peintes en 1930 par Jorge Colaço, elles réuniraient plus de 20 000 carreaux de faïence.

3. Visitez le cloître de la cathédrale Sé

La cathédrale Sé se situe dans le quartier de Batalha, le long des remparts qui protégeaient la ville. D’ailleurs, de l’extérieur, elle ressemble plus à une forteresse qu’à une église. Maintes fois reconstruite, elle présente un mélange surprenant d’influences baroques, romanes et gothiques. Une fois à l’intérieur, la grandeur des colonnes vous fera sentir tout petit… Ne partez pas sans accéder au cloître depuis la porte située sur le côté droit de la nef. Datant du XIVe siècle, il est décoré de faïences représentant des scènes religieuses.

too 37 voyage à Porto
Getty Images/iStockphoto

4. Faites vos emplettes au marché do Bolhão

Ouvert depuis 1914, ce marché abrite une multitude d’échoppes de produits frais et de spécialités du terroir. Distribué sur plusieurs étages, ce marché s’articule autour d’un grand patio central. Ses alentours grouillent également de magasins spécialisés dans la morue. Ce quartier, sans apparats, est un excellent endroit pour goûter à l’atmosphère du Porto populaire et authentique d’antan.

5. Offrez-vous une dégustation à la Vila Nova de Gaia

Le porto est un vin dont on a arrêté la fermentation en y ajoutant de l’eau-de-vie. Celle-ci permet également de préserver le taux d’alcoolémie et la douceur du raisin. La recette de cet élixir serait née au XVIIe siècle dans le but de conserver le vin plus longtemps pour faciliter les exportations vers l’Angleterre. Le quartier de Vila Nova da Gaia regorge de caves à vin où des visites guidées suivies de dégustations de portos blancs et rouges vous seront proposées. Nous vous recommandons d’ailleurs celle de Sanderson, l’une des plus connues et des mieux organisées.

6. Allez boire l’apéritif au café Majestic

Ce café des années 20 est une véritable institution à Porto. Inauguré le 17 décembre 1921 sous le nom de « Café Élite », il a longtemps été le rendez-vous d’illustres personnages de l’époque et une source d’inspiration inépuisable pour les écrivains et artistes. Il est resté à l’abandon durant une quinzaine d’années jusqu’à ce que l’État portugais le déclare patrimoine culturel en 1983. L’établissement n’a rouvert ses portes qu’en 1994.

7. Empruntez la promenade maritime jusqu’au fort de Saint- Jean-Baptiste

Longez le Douro direction Matosinhos jusqu’au Foz do Douro, l’endroit précis où le fleuve se jette dans l’océan Atlantique. Puis empruntez la promenade maritime jusqu’au fort de Saint-Jean-Baptiste, une forteresse construite au XVIe siècle pour protéger l’entrée fluviale de Porto. Continuez à longer la mer et vous atteindrez le Castelo do Queijo : la vue imprenable sur l’océan va vous couper le souffle.

8. Grimpez en haut de la tour des Clercs

Cette église baroque surmontée d’une tour a été construite par les clercs pauvres entre 1735 et 1748 sur la colline dite « des pendus » car c’est là que les criminels exécutés étaient enterrés. Cet édifice de 76 mètres abrite 49 cloches qui carillonnent bruyamment. Grimpez ses 200 marches pour accéder à sa terrasse sans hésiter ! La vue panoramique sur Porto est telle que vous ne regretterez pas vos efforts.

***

Porto pratique

too 37 voyage à Porto
Getty Images/iStockphoto

Y aller

Porto est très bien desservie depuis Paris ; vous avez le choix entre plusieurs compagnies dont Tap Air Portugal, Air France, Easy Jet et même Ryan Air. Si vous vous y prenez bien à l’avance, comptez 150 euros. Depuis la province, les tarifs sont généralement plus chers, mais il existe des vols directs depuis Lyon et Nantes.

À quelle période ?

La meilleure période est d’avril à septembre avec une préférence pour juin et septembre afin d’éviter la cohue. Partir en hiver est risqué car le temps peut être pluvieux et venteux.

Y manger

Les Portugais adorent la soupe de chou vert, le cabri, l’anguille et les sardines grillées. Mais il existe des spécialités incontournables : la francesinha (un croque-monsieur à base de rôti, de jambon ou de saucisse, de fromage et de sauce à la bière épicée), le bacalhau a gomes de sa (gratin de pommes de terre à la morue), les palourdes « à Bulhão Pato » (ail, vin blanc et coriandre), les tripes à la mode de Porto (haricots blancs et chorizo) et les ribs à la portugaise (vin blanc, citron et pâte de piment). Côté dessert, outre les célèbres pasteis de nata, glaces et sorbets artisanaux vous attendent !

TOO#37

D'autres articles parlent de :  ,  ,  ,  ,  ,  , 

Vous aimerez aussi...

montage photo article sur l'inclusivité

Quand l’inclusivité s’invite dans l’industrie de la mode

TOO 52 dossier sommeil

Les clés du sommeil réparateur

Inflation / consommation / bouclier anti-inflation

Inflation : 73% des Français affirment avoir réduit leur consommation mode

TOO 52 Midnight Swimming de Saucony

La pêche miraculeuse de Saucony

les 10 immanquables de l'hiver

Les 10 immanquables de l’hiver

montage photo article métal et argent

Le métal et l’argent au cœur des tendances 2024

JB Martin X Femmes Solidaires

JB Martin x Femmes solidaires

montage photo campagne enfant luxe

La place des collections enfant dans le monde du luxe

AMREF X SPARTOO

Spartoo x AMREF : une belle histoire qui dure depuis 10 ans

montage photo campagne Nouvel An chinois.

Comment les Maisons célèbrent-elles le Nouvel An chinois ?

TOO52 New Era

CULTE : New Era

luxe / seconde main / mode

Quelle place a la seconde main dans l’industrie du luxe ?

Montage photo marques made in france

Comment affronter le froid de l’hiver tout en étant éco-responsable

Photo de la marque Fericelli

Soldes d’hiver : les « prix libres » à la mode

Montage photo produits skincare tendance en ce début d'année

Prendre soin de sa peau : les tendances skincare de ce début d’année

MP-marketplacedespartoo

La marketplace de Spartoo fête ses 10 ans

montage photo paris Fashion Week Automne-Hiver 2024-2025

Fashion Week de Paris 2024 : à quoi doit-on s’attendre de la part des Maisons ?

Soldes : comment bien gérer son budget ?

montage photo sac demi lune trench coat et mocassins

Lancement des soldes : Les indispensables à ne pas manquer

soldes

Près de 30 % des Français envisagent de renoncer aux soldes

TOO 52 Clare V x Monoprix

Clare V. chez Monop’

TOO52 conseils coiffure

Morpho coiffure

Bonne-annee-2024

Bonne année 2024 !

TOO 52 Rose Carmine

Des pulls Rose Carmine pour hommes

TOO52 Converse x Alexis Sablone

Converse et Alexis Sablone pour les JO

Cadeau de seconde main

Cadeaux de seconde main à Noël, pour ou contre ?

TOO 25 Spy X Family chez Bershka

Spy X Family en mission chez Bershka

TOO52 Hoka Brain Dead

Hoka X Brain Dead

Sequins, paillettes : les pièces mode incontournables à porter pour les fêtes

TOO52 Seecly

Seecly : la seconde vie des lunettes

TOO52 Scholl Iconic

Scholl Iconic se pique de design avec GmbH

Spartoo la mode autrement / Mode responsable

Spartoo vers une mode éthique et éco-responsable

TOO52 Le Parapluie Cherbourg x Inès de la Fressange

Le Parapluie de Cherbourg X Inès de La Fressange 

TOO52-tendances-AH23-Spartoo

Tendances AH23 Spartoo

offre petits prix

Plongez dans la féerie de Noël

TOO 52 Blanc Bonnet

Blanc Bonnet prend l’ascendant

TOO52 New Era baseball

New Era reprend les bases du baseball

Spartoo récompensé pour son engagement RSE

Spartoo récompensé pour son engagement RSE

Wrangler X Sandro

Wrangler X Sandro

TOO52 interview Tann's

Interview : Tann’s

Pull de Noël

Le pull de Noël, la nouvelle pièce mode ?

TOO52 box cheerz petit bateau

Une box Cheerz X Petit Bateau

IA Desigual

Desigual fait bosser l’IA

Seconde main

Les plateformes incontournables de la seconde main

TOO52 H&M Zlatan

H&M et Zlatan

TOO 52 Aubade x Luz

Aubade x Luz : une ligne aussi sport que sexy

De la décoration sur Spartoo

De la décoration d’intérieur sur Spartoo !

TOO52-Amalys

Amalys, une marque au grand cœur

Easy Peasy Deboo

Easy Peasy innove avec les Deboos

Spartoo : l'offre la plus large du web

Spartoo : l’offre mode la plus large d’Europe