AccueilModeInterview : LA PETITE ETOILE Paris

Interview : LA PETITE ETOILE Paris

La jolie marque parisienne fourmille de projets intéressants : un parfum, des ouvertures de boutiques et de corners dans les grands magasins, ainsi qu’un élargissement des collections à la maroquinerie et aux bijoux. Rythmées par des histoires fortes pour accompagner les femmes dans tous les moments de leur vie, ses collections accessibles et dans l’air du temps rivalisent de créativité tout au long de l’année. Rencontre avec Karim Meflah, un directeur de marque fier de son ADN qui compte bien la mener au firmament des griffes parisiennes.

interview La Petite Etoile Paris
interview La Petite Etoile Paris

Bio. Karim Meflah a toujours évolué dans le domaine de la mode, d’abord en tant que commercial, puis à des postes de direction. Il a notamment participé au développement de labels tels que Levi’s Kid, Chipie, Replay et Ralph Lauren. Il a rejoint l’équipe de LA PETITE ÉTOILE Paris, il y a quatre ans pour faire rayonner la griffe en France et à l’international.

Comment l’aventure LA PETITE ÉTOILE Paris a-t-elle démarré ?

Comme souvent, c’est l’histoire d’une belle rencontre. Celle entre Ming Xu, l’un des fondateurs de la marque qui était déjà fabricant de textile, et Mehdi Bellarabi (l’un de ses clients) qui est aujourd’hui le directeur artistique. L’idée de créer une griffe ensemble est née en 2014 d’une envie de développer une marque féminine aux inspirations parisiennes à l’attention des détaillants multimarques. Leur objectif : un label à la fois démocratique en termes de prix, dans l’air du temps et dédié au plus grand nombre. Le vestiaire La Petite Étoile s’est élargie progressivement avec le fil conducteur de travailler chaque pièce avec soin pour qu’elle parle d’elle-même et de faire plaisir aux femmes qui les portent.

Pourquoi ce nom, LA PETITE ÉTOILE Paris ?

Ce choix est le fruit d’un brain-storming. Ce nom a un fort pouvoir d’évocation pour tout un chacun car on a tous un peu la tête dans les étoiles. Il rappelle aussi l’univers féerique des danseuses, leur grâce et leur raffinement. Par ailleurs, il est facilement compris à l’international.

interview La Petite Etoile Paris
interview La Petite Etoile Paris

Comment vos collections sont-elles segmentées ?

Nos collections sont rythmées par des histoires : quatre actes avec deux chapitres différents pour les deux premiers. Six drops au total qui permettent à nos partenaires et à nos clientes d’avoir de la nouveauté constamment en magasin. D’autre part, chez nous, vous ne risquez pas de vous lasser ou de retrouver avec la même pièce que l’une de vos amies. Nos histoires suivent les saisons et les différentes phases de la vie d’une femme pour qu’elle puisse se gâter en toute spontanéité. Nous ne militons pas pour une ultra-consommation, mais pour le droit à se faire plaisir. Nous pouvons nous vanter d’accompagner les femmes du 1er janvier au 31 décembre. Nous avons une centaine de pièces pour les deux premiers actes et une cinquantaine de pièces pour les deux derniers, soit environ 500 références couleur par saison.

Comment se déroule votre processus de création ?

Nous avons la chance d’avoir un bureau de style en interne. Chaque début de saison commence par une réunion de collection lors de laquelle Mehdi Bellarabi nous propose des thèmes forts pour faire rêver les femmes. À partir de là, nos stylistes travaillent les mood-boards avec des silhouettes phare, des imprimés et une palette de couleurs.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Elles sont multiples car notre fil rouge est la femme parisienne et toutes ses tribulations. Cette saison, on a, par exemple, un drop qui s’intitule « After work » avec des pièces que l’on pour- rait avoir envie de porter un jeudi soir pour retrouver ses amis dans un bar. Pour le début du deuxième semestre, on a travaillé le bleu avec du denim, du denim, du blanc et des délavés, un chapitre qui s’appelait Au Fil du bleu, puis un thème « Back To School » avec des pièces qui pourraient appartenir à une étudiante d’Oxford et un drop excentrique chic avec un dressing très 70’s aux imprimés forts et géométriques avec des coloris comme l’orange et le marron. Et pour cette fin d’année, nous sommes sur l’After work avec des pièces sophistiquées qui annonce le dernier chapitre de l’année appelé « En Attendant Minuit », pour les fêtes de fin d’année.

interview La Petite Etoile Paris
interview La Petite Etoile Paris

Avez-vous des ambassadrices et des muses ?

On a déjà collaboré avec des influenceuses comme Carlotta Onesti, danseuse à l’opéra de Paris avec une collection dédiée. Nous n’avons pas de muses à proprement parlé car c’est le coup de cœur qui nous guide. On recherche plutôt à collaborer avec de belles personnalités qui nous touchent et qui ont des choses à raconter.

Qu’est-ce qui a changé dans les comportements des consommatrices ?

Elles sont de plus en plus sensibles à l’origine des produits, mais surtout aux matières naturelles et éco-conçues.

Comment voyez-vous l’évolution de votre marque dans les prochaines années ?

LA PETITE ÉTOILE Paris est relativement jeune puisqu’elle fête ses huit ans cette année. On a ouvert nos deux premiers magasins — rue Bachaumont et rue Bonaparte — l’année dernière et deux corners aux Galeries Lafayette et au BHV. Les clientes peuvent ainsi découvrir notre univers lifestyle et nous faire un retour direct sur nos produits. On attache d’ailleurs beaucoup d’importance à l’écoute de nos clientes. Par ailleurs, notre vestiaire s’élargit progressivement avec, depuis septembre, de la maroquinerie (sacs et ceintures), une ligne de nuit et des bijoux. Nous aimons nous faire accompagner d’experts pour faire évoluer nos compétences. Nous avons, par exemple, collaboré avec un nez reconnu à l’international pour élaborer notre parfum l’année dernière. Nous pourrions être tentés, par exemple, par un co-branding de qualité avec une marque balnéaire pour réaliser une ligne de maillots de bain pour l’été.

De quoi êtes-vous le plus fier professionnellement ?

De la trajectoire parcourue car nous avons une vraie capacité à grandir et nous n’en sommes qu’au début du chemin. C’est formidable de travailler au sein d’une équipe multiculturelle, bienveillante, à l’écoute et heureuse de faire plaisir à ses clientes. Nous pouvons être fiers de nos valeurs : ambition, humilité, agilité, écoute, exigence— car, après tout, ce n’est que de la mode.

TOO #49

Découvrez une autre jolie marque parisienne : Bons Baisers de Paname

Vous aimerez aussi...

TOO53-newsmode-Timberland-x-Charles-F-Stead

Timberland x Charles F Stead

65% des Français déclarent que le e-commerce a un impact positif sur leur quotidien

Trois idées de tenues pour un style minimaliste

Trois idées de tenues pour adopter le style minimaliste

Z:\a.fontaine\0 WORDPRESS\Contenu du site\TOO 53\visuels redimensionnés

Les tendances PE24 vues aux défilés

Montage photo perles

Les perles : retour en force dans l’univers de la mode

Collection luxe PE 24 Spartoo

Le secteur du luxe mise sur l’innovation

Photo dressing

Comment choisir la robe de cérémonie parfaite pour cette saison ?

Montage photo poissons d'avril

Les 5 meilleurs poissons d’avril 2024 des marques

La construction d’un éco-score pour évaluer l’impact environnemental des vêtements

photo entretien chaussures

5 astuces à suivre pour entretenir vos chaussures

Photo montage livres mode

Les livres incontournables pour tout savoir sur la mode

DIOR

Quand la mode devient gourmande pour Pâques

montage photo oversize

Comment adopter le style oversize de manière chic et confortable

montage photo article collaboration

Les collaborations les plus marquantes de l’histoire de la mode

montage photo article tendances capillaires

Top 5 des tendances capillaires à suivre ce printemps

montage photo tendance printemps 2024

Printemps 2024 : Les tendances mode à adopter dès maintenant

20% de réduction à l'ensemble des étudiants

Spartoo offre 20% de réduction aux étudiants

TOO 52 Test vanilla dating

TEST : êtes-vous prête pour le vanillia dating ?

TOO 52 voyage Tokyo

Voyage à Tokyo

photo tendance bold déco

Les nouvelles tendances déco du printemps 2024

TOO 52 dossier sommeil

Les 7 secrets du sommeil bienfaiteur

c

Pour la troisième année consécutive, JB Martin renouvelle son engagement pour Femmes solidaires

TOO52 Samsoe Samsoe

Samsøe Samsøe: pour vos beaux yeux

TOO52 recettes japonaises

Gastronomie japonaise

Montage Barbie

Comment Barbie a-t-elle influencé l’univers de la mode ?

TOO 52 dossier sommeil

Les 3 piliers du bien dormir

Fashion Week / luxe / défilés

Retour sur les premiers jours de la Fashion Week de Paris

TOO 52 8 tendances coiffure

Les 8 tendances coiffure du moment

TOO52-Omega-JO

Omega, gardien du temps des JO 2024

montage photo article sur l'inclusivité

Quand l’inclusivité s’invite dans l’industrie de la mode

TOO 52 dossier sommeil

Les clés du sommeil réparateur

Inflation / consommation / bouclier anti-inflation

Inflation : 73% des Français affirment avoir réduit leur consommation mode

TOO 52 Midnight Swimming de Saucony

La pêche miraculeuse de Saucony

les 10 immanquables de l'hiver

Les 10 immanquables de l’hiver

montage photo article métal et argent

Le métal et l’argent au cœur des tendances 2024

JB Martin X Femmes Solidaires

JB Martin x Femmes solidaires

montage photo campagne enfant luxe

La place des collections enfant dans le monde du luxe

AMREF X SPARTOO

Spartoo x AMREF : une belle histoire qui dure depuis 10 ans

montage photo campagne Nouvel An chinois.

Comment les Maisons célèbrent-elles le Nouvel An chinois ?

TOO52 New Era

CULTE : New Era

luxe / seconde main / mode

Quelle place a la seconde main dans l’industrie du luxe ?

Montage photo marques made in france

Comment affronter le froid de l’hiver tout en étant éco-responsable

Photo de la marque Fericelli

Soldes d’hiver : les « prix libres » à la mode

Montage photo produits skincare tendance en ce début d'année

Prendre soin de sa peau : les tendances skincare de ce début d’année

MP-marketplacedespartoo

La marketplace de Spartoo fête ses 10 ans

montage photo paris Fashion Week Automne-Hiver 2024-2025

Fashion Week de Paris 2024 : à quoi doit-on s’attendre de la part des Maisons ?

Soldes : comment bien gérer son budget ?

montage photo sac demi lune trench coat et mocassins

Lancement des soldes : Les indispensables à ne pas manquer

soldes

Près de 30 % des Français envisagent de renoncer aux soldes

TOO 52 Clare V x Monoprix

Clare V. chez Monop’