AccueilModeInterview : Bons Baisers de Paname

Interview : Bons Baisers de Paname

Une griffe tout feu tout flamme

Couleurs punchy, collaborations arty et détails percutants : les jolis souliers de la jeune griffe réinventent les codes avec des modèles inspirés de l’univers parisien. Aujourd’hui, la marque née sur Internet se déploie tous azimuts. Rencontre avec Isabelle Ye, une directrice artistique qui compte emmener sa griffe au bout du monde.

BIO. Styliste formée au Studio Berçot, cette éternelle Parisienne fait ses classes chez Maje et Balenciaga où elle se passionne pour la chaussure et les accessoires. En 2016, Isabelle Ye s’inspire de la ville lumière pour créer, avec son ami Luc Chen, Bons baisers de Paname, une marque de sneakers et de souliers en cuir un brin décalée. Saison après saison, elle imagine des collections toujours plus créatives et originales qui s’adressent à toutes les femmes.

interview TOO 46 Bons baisers de Paname
Isabelle Ye

Quelle est l’histoire de votre marque ?

Bons baisers de Paname est née de mon envie de nouveauté et de fraîcheur après avoir travaillé pour de grandes maisons. Poussée par un besoin de liberté, j’avais cette volonté de créer de toutes pièces des produits accessibles avec une attention particulière portée aux formes et aux détails, pour parler à toutes les femmes. J’ai lancé l’aventure avec mon ami Luc Chen, en 2016.

Pourquoi ce nom « Bons baisers de Paname » ?

Le nom reflète l’amour que je porte à ma ville, là où je suis née et où j’ai grandi, mais aussi l’ouverture au voyage et au monde qui m’est indispensable. J’aime l’idée de partager cette passion que j’ai pour Paris et pour la mode.

Quel est votre positionnement ?

Nous proposons des produits de qualité, mais toujours accessibles, pour les femmes qui assument leur style sans compromis, attentives aux détails et aux belles matières. Chez Bons baisers de Paname, on ne souhaite pas s’enfermer dans un carcan qui pourrait étouffer notre processus de création. Nous avons une réelle envie de créer un vestiaire qui s’adapte aux différentes envies du moment. Liberté, audace et originalité sont les termes clés qui guident nos nouvelles collections.

Qui sont vos clientes ?

Les clientes Bons baisers de Paname sont des femmes actives, indépendantes, plutôt citadines. Elles ont confiance en elles et veulent sortir du quotidien pour exprimer leur grain de folie ! Notre clientèle s’illustre par sa pluralité : BCBG, séductrice, à la recherche d’un style pointu ou casual. Des femmes qui assument leur côté garçon manqué ou, au contraire, leur féminité.

interview TOO 46 Bons baisers de Paname
interview TOO 46 Bons baisers de Paname

Comment se déroule votre processus de création ?

Pour moi, l’élément principal lorsque je dessine une nouvelle paire de chaussures, que cela soit des sandales, des bottines ou des sneakers, ce sont la forme et les lignes. Je m’imagine com- ment ce modèle va être associé, pour quelle silhouette, quelle allure il va donner et quelle démarche il va permettre. Ensuite, vient le choix des détails, des couleurs, des matières selon mes envies du moment ou ce que j’ai pu observer autour de moi. Si le processus de départ est toujours très spontané, il devient très rigoureux par la suite.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Je m’inspire principalement de la rue, du quotidien et des gens que j’observe. Parfois, cela peut être des expositions et des magazines, mais c’est plus rare.

Quelles sont les thématiques principales de votre collection printemps-été 2022 ?

Le temps fort de la collection printemps-été est notre collaboration avec Caroline Drogo, illustratrice et tarologue. Avec elle, on a développé une capsule de sneakers autour d’un thème un peu mystique, histoire de commencer la nouvelle année avec une énergie hyper positive et confiante ! La collection printemps-été 2022 parle également de liberté, de grands espaces et de road trip. Bien que Paris soit au cœur de mes créations, le voyage a également une place fondamentale dans ma vision de la mode. Voyager, c’est se libérer, mais aussi se retrouver et découvrir de nouvelles choses. Plus que de simples accessoires, je veux pouvoir proposer des chaussures qui racontent une histoire, qui créent un look, une allure et une attitude.

Quelles sont vos actualités les plus chaudes ?

On vient d’ouvrir deux points de vente et un pop-up store dans des centres commerciaux d’Île-de-France. C’est un vrai challenge pour une marque qui est née et qui a grandi sur Internet. On part véritablement à la rencontre de nos clientes et on cherche à en conquérir de nouvelles. Notre développement se poursuivra en province. Affaire à suivre… Parallèlement, on travaille sur un projet de capsule de sneakers upcyclées avec une boutique de seconde main ; l’occasion de donner une nouvelle vie à des produits grâce à des éditions ultra limitées et originales !

« JE VEUX PROPOSER DES CHAUSSURES QUI RACONTENT UNE HISTOIRE, QUI CRÉENT UN LOOK, UNE ALLURE ET UNE ATTITUDE »

Isabelle Ye

Comment envisagez-vous l’évolution de votre marque ?

Nous aimerions que nos produits soient connus à l’international, que Bons bai- sers de Paname voyage dans d’autres pays et sur de nouveaux continents ! La poursuite des collaborations et le développement d’une approche solidaire, en travaillant avec des services de seconde main, font également partie de nos objectifs pour les années à venir.

Qu’est-ce qui a évolué dans le comportement des consommateurs ?

Les consommateurs sont de plus en plus pointilleux sur la qualité des produits et sur les engagements écologiques des marques de mode. C’est pour cela que nous tenons à travailler avec des matières nobles et avec des fournisseurs que nous connaissons personnellement. Au niveau de la communication, les réseaux sociaux prennent de plus en plus d’ampleur. Nous essayons d’ailleurs de nous renouveler constamment pour pro- poser un contenu dynamique et varié !

Quelle est votre plus grande fierté professionnelle ?

La création de notre griffe évidemment ! Je suis fière d’avoir fait naître une marque qui me ressemble et qui rassemble une équipe passionnée. Finalement, développer un label, c’est aussi composer une famille de collaborateurs avec les mêmes envies et les mêmes objectifs !

Quels sont vos trois produits emblématiques de l’été ?

Rien de mieux que des sandales quand les beaux jours arrivent ! Par exemple, nos iconiques Vanessa sont parfaites pour tous les jours. Le soir, on prend de la hauteur sur nos Linda pour danser et boire un verre sur les terrasses parisiennes. Côté sneakers, pourquoi pas nos Betty Rose Gold Glitter ? Un modèle intemporel qui se marie avec toutes les tenues estivales !

TOO #46

D'autres articles parlent de :  ,  ,  ,  ,  , 

Vous aimerez aussi...

TOO52-Omega-JO

Omega, gardien du temps des JO 2024

montage photo article sur l'inclusivité

Quand l’inclusivité s’invite dans l’industrie de la mode

TOO 52 dossier sommeil

Les clés du sommeil réparateur

Inflation / consommation / bouclier anti-inflation

Inflation : 73% des Français affirment avoir réduit leur consommation mode

TOO 52 Midnight Swimming de Saucony

La pêche miraculeuse de Saucony

les 10 immanquables de l'hiver

Les 10 immanquables de l’hiver

montage photo article métal et argent

Le métal et l’argent au cœur des tendances 2024

JB Martin X Femmes Solidaires

JB Martin x Femmes solidaires

montage photo campagne enfant luxe

La place des collections enfant dans le monde du luxe

AMREF X SPARTOO

Spartoo x AMREF : une belle histoire qui dure depuis 10 ans

montage photo campagne Nouvel An chinois.

Comment les Maisons célèbrent-elles le Nouvel An chinois ?

TOO52 New Era

CULTE : New Era

luxe / seconde main / mode

Quelle place a la seconde main dans l’industrie du luxe ?

Montage photo marques made in france

Comment affronter le froid de l’hiver tout en étant éco-responsable

Photo de la marque Fericelli

Soldes d’hiver : les « prix libres » à la mode

Montage photo produits skincare tendance en ce début d'année

Prendre soin de sa peau : les tendances skincare de ce début d’année

MP-marketplacedespartoo

La marketplace de Spartoo fête ses 10 ans

montage photo paris Fashion Week Automne-Hiver 2024-2025

Fashion Week de Paris 2024 : à quoi doit-on s’attendre de la part des Maisons ?

Soldes : comment bien gérer son budget ?

montage photo sac demi lune trench coat et mocassins

Lancement des soldes : Les indispensables à ne pas manquer

soldes

Près de 30 % des Français envisagent de renoncer aux soldes

TOO 52 Clare V x Monoprix

Clare V. chez Monop’

TOO52 conseils coiffure

Morpho coiffure

Bonne-annee-2024

Bonne année 2024 !

TOO 52 Rose Carmine

Des pulls Rose Carmine pour hommes

TOO52 Converse x Alexis Sablone

Converse et Alexis Sablone pour les JO

Cadeau de seconde main

Cadeaux de seconde main à Noël, pour ou contre ?

TOO 25 Spy X Family chez Bershka

Spy X Family en mission chez Bershka

TOO52 Hoka Brain Dead

Hoka X Brain Dead

Sequins, paillettes : les pièces mode incontournables à porter pour les fêtes

TOO52 Seecly

Seecly : la seconde vie des lunettes

TOO52 Scholl Iconic

Scholl Iconic se pique de design avec GmbH

Spartoo la mode autrement / Mode responsable

Spartoo vers une mode éthique et éco-responsable

TOO52 Le Parapluie Cherbourg x Inès de la Fressange

Le Parapluie de Cherbourg X Inès de La Fressange 

TOO52-tendances-AH23-Spartoo

Tendances AH23 Spartoo

offre petits prix

Plongez dans la féerie de Noël

TOO 52 Blanc Bonnet

Blanc Bonnet prend l’ascendant

TOO52 New Era baseball

New Era reprend les bases du baseball

Spartoo récompensé pour son engagement RSE

Spartoo récompensé pour son engagement RSE

Wrangler X Sandro

Wrangler X Sandro

TOO52 interview Tann's

Interview : Tann’s

Pull de Noël

Le pull de Noël, la nouvelle pièce mode ?

TOO52 box cheerz petit bateau

Une box Cheerz X Petit Bateau

IA Desigual

Desigual fait bosser l’IA

Seconde main

Les plateformes incontournables de la seconde main

TOO52 H&M Zlatan

H&M et Zlatan

TOO 52 Aubade x Luz

Aubade x Luz : une ligne aussi sport que sexy

De la décoration sur Spartoo

De la décoration d’intérieur sur Spartoo !

TOO52-Amalys

Amalys, une marque au grand cœur

Easy Peasy Deboo

Easy Peasy innove avec les Deboos