AccueilSociétéLes 5 piliers du bonheur

Les 5 piliers du bonheur

Selon une étude scientifique longitudinale d’Harvard menée pendant 80 ans auprès de deux générations d’individus, les clés de l’accomplissement ne se trouvent évidemment pas dans les injonctions sociales. Lire aussi la partie 1 de notre dossier sur le bonheur : La belle vie à portée de main

1- Accorder de l’importance à ses relations

L’étude d’Harvard, comme d’autres protocoles longitudinaux, a prouvé qu’il existait des similitudes sur des groupes d’individus, d’ethnies et de régions différentes ayant des vies radicalement opposées : les personnes ayant le plus de liens sociaux présentent toujours le risque de mortalité le plus faible. Cette cohérence des résultats appelé scientifiquement « réplication » est difficile à obtenir car elle implique que de nombreuses études pointent dans la même direction.

La méta-étude de Julianne Hot Lundtad de 2010 a examiné 148 études dans le monde (regroupant plus de 300 000 individus) sur le thème des relations sociales et de la survie. D’après ses analyses, quels que soient le groupe d’âge, le sexe et l’origine ethnique, le fait d’entretenir des liens sociaux forts augmenterait de 50 % la probabilité de survie au cours d’une année donnée. Le taux de mortalité des personnes ayant le moins de liens sociaux seraient même de 2,3 fois supérieur pour les hommes et de 2,8 fois pour les femmes par rapport aux individus ayant une vie sociale très riche. Selon Robert Waldinger et Marc Schultz, le moteur d’une vie heureuse n’est pas le moi, mais plutôt notre lien avec les autres. Que vaudrait une réussite sans personne pour l’apprécier ? À quoi servirait l’argent sans entourage pour le partager ou lui donner du sens ? De plus, il faut prendre conscience que le bonheur, comme le malheur, fonctionne par tranche de vie. On aurait tous un niveau de base du bonheur influencé par notre génétique et nos traits de personnalité, puis des pics hauts et bas selon les périodes et les événements auxquels nous sommes confrontés. Ces montagnes russes finiraient toujours par se dissiper pour revenir à notre niveau de bonheur de base. Ainsi, selon l’étude de Sonja Lyubormidky, un gagnant du Loto ne serait pas plus heureux que la moyenne un an après avoir gagné le gros lot. D’après la même étude, nos actions et nos choix ne contribueraient qu’à 40 % à notre sensation de bonheur. La résilience et l’adaptabilité face aux événements négatifs seraient donc tout aussi, voire plus importants, que nos choix de vie…

2- Solidifier son couple en se montrant vulnérable

L’amour nous rend vulnérable car en s’ouvrant à la joie d’aimer et d’être aimé, on prend le risque d’être blessé. La clé de voûte de l’intimité est la sensation de connaître quelqu’un et d’être connu en retour. On expérimente l’intimité (tant physique qu’émotionnelle) comme un élément essentiel de l’expérience humaine dès la naissance.

Vulnérable, le nouveau-né dépend entièrement de ses parents dès sa naissance. Il n’a pas d’autre choix que de tisser au moins un lien fort avec une autre personne pour assurer sa survie. En grandissant, les petits enfants développent différents sentiments d’attachements, mais les plus heureux sont ceux qui apprennent très tôt à rechercher le contact physique quand ils ont besoin de réconfort pour s’apaiser physiquement et émotionnellement.

D’ailleurs, le seul fait de penser à une personne qui compte favorise la production d’hormones et d’autres substances chimiques qui vont circuler dans notre sang. George Vaillant (le précédent directeur de l’étude d’Harvard) avait pour habitude de dire : « Le bonheur conjugal a 50 ans était un bien meilleur indicateur de santé que le taux de cholestérol. » Dans la vie de couple plus qu’ailleurs, les émotions fortes et négatives sont de précieux indicateurs sur nos attentes dans une relation. Passé la lune de miel, elles se nourrissent des différences entre les deux partenaires. Il faut apprendre à y prêter attention pour pouvoir en discuter. L’intimité provient de la proximité émotionnelle, ne pas parler de ses émotions et éviter les conflits dans le couple reviennent à l’enterrer. Par ailleurs, les couples démonstratifs ont plus de chance de durer que les autres. L’empathie surtout chez les hommes serait également un booster de chances de survie.

Apprendre à vivre ensemble est souvent un jeu de concession et de compromis. Ce ne sont pas les difficultés qui sonnent le glas des couples, mais la façon dont ils les gèrent. Il faut accepter les désaccords, les différences et les émotions qui les accompagnent et décrypter les vérités cachées. Dévoiler ses peurs, ses vulnérabilités et ses inquiétudes permet de renforcer son couple ; on donne ainsi l’opportunité à l’autre d’être un vrai partenaire. Une vulnérabilité mutuelle et réciproque renforce la relation et crée un climat de sécurité basé sur la confiance. C’est la compétence relationnelle la plus puissante qu’un couple puisse cultiver. Vouloir paraître fort alors qu’on a besoin de soutien est une erreur commune, surtout chez les hommes. D’après les statistiques, les couples qui reconnaissent une augmentation de la satisfaction relationnelle après le départ des enfants ont une longévité plus longue que les autres. En vieillissant, le fait de pouvoir s’appuyer sur l’autre est encore plus qu’auparavant source de réconfort et de gratitude. Les couples capables de faire face au stress ensemble en retirent des bénéfices en termes de santé, de bien-être et de satisfaction relationnelle. Mais attention à ne pas polariser toute votre vie sociale sur votre conjoint, plus vous aurez une vie relationnelle riche à l’extérieur, meilleure sera la santé de votre couple. Attendre trop de son conjoint peut lui donner une sensation d’étouffement, mais aussi l’impression qu’il n’ait pas à la hauteur car il n’arrive pas à vous combler.

TOO 51 Dossier la belle vie partie 2
.

3- Prendre le bon dans la famille

Nos parents sont importants puisque c’est à leur contact que se sont formées les attentes que nous avons placées dans notre vie intime. Nos frères et sœurs ont aussi partagé nos premiers souvenirs et ont été nos plus proches colocataires jusqu’à l’âge adulte. Bonne ou mauvaise, notre famille fait partie de notre identité. Et nos relations familiales peuvent avoir une incidence gigantesque sur notre bien-être.

Notre expérience en tant qu’enfant façonne en grande partie ce que nous pensons possible ou impossible dans la sphère des relations. Tout au long de notre vie de famille, on change de rôle passant d’enfant à jeune adulte et souvent de parent à grand parent. Dans une tribu, rien n’est jamais statique, on doit constamment s’adapter émotionnellement et relever de nouveaux défis. Dans chaque famille, il y a des points de convergence et des différences. Par ailleurs, la « famille » revêt bien des visages selon les individus et les cultures. Pour certains, elle n’a d’ailleurs rien à voir avec les liens du sang. Elle peut prendre différentes formes et combiner différents niveaux de proximité. L’aspect fondamental, ce n’est pas seulement de savoir qui sont ses membres, mais ce que ces relations intimes signifient pour nous. Qu’importe si vous vous avez recréé une famille de substitution, votre famille d’origine vous aura, quoi qu’il arrive, laissé un héritage psychologique. Bon ou mauvais mais bien réel, il faut parfois passer par la case thérapie pour minimiser l’impact des traumatismes vécus dans le cercle familial car la qualité des relations vécues influe indubitablement sur celle que l’on construit plus tard. Enfant, on apprend à gérer ses émotions et à savoir ce que l’on peut attendre ou non des autres.

Fort heureusement, de belles rencontres et des expériences relationnelles positives (au sein ou en dehors de la tribu) peuvent avoir un effet correcteur et apporter une autre vision du monde. En famille plus qu’ailleurs, il faut faire preuve de tolérance en se focalisant sur les bons comportements plutôt que les mauvais. Exit la mise en case de chaque membre de votre cercle, gardez à l’esprit que vous êtes liés par le sang et que vous partagez malgré vous une expérience inégalable. Plus vous vieillirez, plus vous attacherez d’importance à fréquenter des personnes qui vous connaissent depuis votre naissance. Considérez que chaque individu de votre tribu a quelque chose à apporter au groupe et offrez-lui une place. Entretenez les relations en créant constamment de nouveaux rituels et en utilisant les applis pour créer des groupes afin de donner des nouvelles. La famille, comme le couple, peut être un trésor dont il faut prendre soin.

4- Bien vivre au travail

L’étude d’Harvard s’est concentré sur un aspect du travail souvent négligé dans toutes les professions : l’impact de nos relations au sein de l’entreprise.

Les auteurs l’envisagent comme une partie de notre vie professionnelle sur laquelle nous avons la main pour nous épanouir. En tissant des liens avec nos collègues et en ayant une attitude positive de coopération, on peut diminuer son stress, augmenter ses performances, mais aussi élargir son cercle social. Que vous donniez ou que vous receviez dans la sphère professionnelle comme ailleurs, vous en tirerez un bénéfice relationnel. Il ne faut pas considérer sa vie professionnelle et sa vie privée comme deux sphères distinctes car elles ont la fâcheuse habitude de déteindre l’une sur l’autre. De plus, nous ne sommes pas deux personnes distinctes, mais bien un seul individu avec le même système de valeurs. Quand on a passé une mauvaise journée, il est difficile de laisser ses problèmes sur le paillasson. Les auteurs parlent de courant émotionnel pour définir les émotions négatives qui émergent de notre travail sur les autres pans de notre vie et vice versa. Après une mauvaise journée au boulot, notre stress se matérialise généralement par un comportement plus agressif et plus nerveux pour les femmes et par une mise en retrait émotionnelle pour les hommes. Il n’y a rien d’autre à faire que d’affronter ses émotions : les reconnaître d’abord, puis les accepter (sans porter de jugement, ni ressasser). Une fois cette étape franchie, essayez de vous concentrer sur votre environnement (de la musique, une odeur, un tableau) et demandez à votre conjoint et à vos enfants de vous raconter leur journée pour vous changer les idées. Si c’est votre moitié qui rentre contrariée, interrogez-la sur sa journée qui a semblé difficile. L’étude a corrélé que les travails jugés les moins valorisants étaient souvent les plus solitaires. Se sentir déconnecté des autres peut carrément mener au burn out. Selon l’institut Gallup qui a effectué un sondage portant sur la question « Avez-vous un meilleur ami au travail ? », les personnes ayant un ou une BFF dans la sphère professionnelle seraient plus impliquées que les autres. La satisfaction professionnelle peut aussi passer par le fait de trouver un mentor quand on est en début de carrière ou de transmettre aux plus jeunes en vieillissant. Encore une fois, donner est tout aussi important que recevoir et toutes les interactions qualitatives, quel que soit l’interlocuteur, embellissent la vie.

TOO #51

D'autres articles parlent de :  ,  ,  ,  ,  ,  , 

Vous aimerez aussi...

photo article fete des mères

Quels cadeaux offrir à sa maman pour la fête des mères ?

article Skechers x Vexx

Skechers x Vexx : plongée pop

photo article Studio Twist

Spartoo x Studio Twist : la collaboration de la saison

photo article parapluie

NEO x Parapluie de Cherbourg : le pébroc le plus robuste et léger du marché

photo Magtoo 53

Franck Pellegrino prend la Wallabee à la lettre

Photo défilé croisière Chanel 2024

La place des collections croisière dans la mode

Desigual x Christian Lacroix TOO53

Desigual x Christian Lacroix : le mouvement sacré du printemps

photo montage met gala

Qu’est-ce que le Met Gala ?

photo Georgina Rodriguez

Georgina Rodriguez, diva fifties pour Guess

TOO53-SERIEMODE Tendances PE24 Spartoo

Tendances PE24 Spartoo

TOO53-newsmode-Macon&Lesquoy-x-Topologie

Macon&Lesquoy x Topologie

TOO53-SEXO-plan-à-trois

Plan à trois

TOO53-newsmode-du-goth-western-chez-Dr.-Martens

Du goth-western chez Dr. Martens

photo article tenues mariage

Comment s’habiller quand on est invité à un mariage ?

TOO53-newsmode-design-Laurent-Badier

Le design scolaire et nostalgique de Laurent Badier

photo article skincare et serum

Top 5 des meilleurs sérums pour donner bonne mine

TOO53-newsmode-baskets-Nach-x-Meeko

Baskets Nach x Meeko

montage photo mocassins

Top 5 des mocassins les plus tendance du moment

TOO53-newsmode-Pac-Man-x-Sushishop

Pac-Man x Sushishop

Les égéries dans la mode

Les égéries de mode : un symbole pour les marques

TOO53-newsmode-Timberland-x-Charles-F-Stead

Timberland x Charles F Stead

65% des Français déclarent que le e-commerce a un impact positif sur leur quotidien

Trois idées de tenues pour un style minimaliste

Trois idées de tenues pour adopter le style minimaliste

Z:\a.fontaine\0 WORDPRESS\Contenu du site\TOO 53\visuels redimensionnés

Les tendances PE24 vues aux défilés

Montage photo perles

Les perles : retour en force dans l’univers de la mode

Collection luxe PE 24 Spartoo

Le secteur du luxe mise sur l’innovation

Photo dressing

Comment choisir la robe de cérémonie parfaite pour cette saison ?

Montage photo poissons d'avril

Les 5 meilleurs poissons d’avril 2024 des marques

La construction d’un éco-score pour évaluer l’impact environnemental des vêtements

photo entretien chaussures

5 astuces à suivre pour entretenir vos chaussures

Photo montage livres mode

Les livres incontournables pour tout savoir sur la mode

DIOR

Quand la mode devient gourmande pour Pâques

montage photo oversize

Comment adopter le style oversize de manière chic et confortable

montage photo article collaboration

Les collaborations les plus marquantes de l’histoire de la mode

montage photo article tendances capillaires

Top 5 des tendances capillaires à suivre ce printemps

montage photo tendance printemps 2024

Printemps 2024 : Les tendances mode à adopter dès maintenant

20% de réduction à l'ensemble des étudiants

Spartoo offre 20% de réduction aux étudiants

TOO 52 Test vanilla dating

TEST : êtes-vous prête pour le vanillia dating ?

TOO 52 voyage Tokyo

Voyage à Tokyo

photo tendance bold déco

Les nouvelles tendances déco du printemps 2024

TOO 52 dossier sommeil

Les 7 secrets du sommeil bienfaiteur

c

Pour la troisième année consécutive, JB Martin renouvelle son engagement pour Femmes solidaires

TOO52 Samsoe Samsoe

Samsøe Samsøe: pour vos beaux yeux

TOO52 recettes japonaises

Gastronomie japonaise

Montage Barbie

Comment Barbie a-t-elle influencé l’univers de la mode ?

TOO 52 dossier sommeil

Les 3 piliers du bien dormir

Fashion Week / luxe / défilés

Retour sur les premiers jours de la Fashion Week de Paris

TOO 52 8 tendances coiffure

Les 8 tendances coiffure du moment

TOO52-Omega-JO

Omega, gardien du temps des JO 2024

montage photo article sur l'inclusivité

Quand l’inclusivité s’invite dans l’industrie de la mode